Saison 2015-2016 du Théâtre Périscope: 30 ans de découvertes

À sa quatrième saison comme coordonnateur artistique, Frédéric... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

À sa quatrième saison comme coordonnateur artistique, Frédéric Dubois a fait le tour des 10 pièces que les assidus du Périscope auront à se mettre sous la dent, dont Caminando & Avlando d'Agnès Zacharie, et la nouvelle création de Christian Lapointe, Sauvageau Sauvageau.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour ses 30 ans, le Théâtre Périscope s'offre une saison sous le signe de l'ouverture. L'ouverture aux essais et erreurs, à la prise de parole, au dépassement, bref à la création.

Le coordonnateur artistique Frédéric Dubois parle aussi de résistance pour cette saison, la quatrième sous sa houlette. «Trente ans, ce n'est pas rien, dit-il. C'est une résistance pacifique, poétique et unique.» Les thèmes de l'adolescence, de l'amour, de la famille, de la foi et de l'engagement sont parmi ceux qui sont mis de l'avant. En tout, les spectateurs auront 10 pièces à se mettre sous la dent, dont une de Robert Lepage en ouverture et une nouvelle création de Christian Lapointe.

On sait depuis janvier que Vinci de Robert Lepage ouvrira la saison du Périscope. Premier solo du dramaturge, Vinci aura droit à une nouvelle mise en scène de Pierre Philippe Guay et de Frédéric Dubois. Olivier Normand interprétera le rôle principal de Philippe, un photographe tourmenté et affecté par la mort d'un ami proche qui retrouve son souffle lorsque le peintre Leonard de Vinci entre dans sa vie. Vinci occupera la scène du Périscope du 8 au 26 septembre, avant de partir en tournée un peu partout au Québec.

Il faudra patienter jusqu'en novembre pour voir la nouvelle création de Christian Lapointe,Sauvageau Sauvageau. «Ça risque d'être hautement explosif», avance Frédéric Dubois. Présentée du 10 au 28 novembre, Sauvageau Sauvageau est un montage des textes - dont Wouf wouf est certainement le plus connu - de l'homme de théâtre Yves Sauvageau.

Après Vinci de Robert Lepage suivra fin septembre L'éveil, collaboration entre le chorégraphe Harold Rhéaume et la metteure en scène Marie-Josée Bastien. Un spectacle réunissant trois danseurs et trois comédiens qu'on décrit comme une ode à l'adolescence.

Mi-octobre, la pièce Tribus, un spectacle de LAB87 de Montréal, nous «confrontera à nos préjugés», dit Frédéric Dubois. Mettant en vedette Jacques L'Heureux et Monique Spaziani, Tribus s'intéresse à la rencontre entre Billy, sourd de naissance qui n'a jamais appris le langage des signes, et Sylvia.

La première semaine de décembre sera consacrée au Festival du jamais lu. La reprise de la pièce Faire l'amour d'Anne-Marie Olivier achèvera 2015.

Spectacle en anglais

L'année 2016 débutera avec Grace, première mise en scène du comédien Charles-Étienne Beaulne, qui explore le thème de la foi. Le Périscope accueillera ensuite pour la première fois un spectacle en anglais - surtitré en français -, la pièce Huff, du jeune ontarien Cliff Cardinal, qui met en lumière la vie sur les réserves amérindiennes. Une réalité peu connue, selon Frédéric Dubois.

Après avoir conçu des spectacles autour de l'univers de Jack Kerouac et d'Alfred Hitchcock, Thomas Gionet-Lavigne s'intéresse cette fois à celui du poète Hector de Saint-Denys Garneau dans le spectacle S'aimer.

Steve Gagnon présentera ensuite, en avril, Fendre les lacs, dont une première lecture avait été entendue au Carrefour international de théâtre en juin. Marie-Josée Bastien et Pierre-Luc Brillant font partie de la distribution.

Du 20 avril au 7 mai, les spectateurs seront conviés à monter dans l'autobus jaune de Ubus Théâtre. Installé dans le stationnement du théâtre, le véhicule accueillera la pièce Caminando & Avlando d'Agnès Zacharie, dans une mise en scène de Martin Genest.

Tout au long de la saison, la compagnie Les Écornifleuses offrira le spectacle en itinérance Le monde sera meilleur. Écrit et mis en scène par Édith Patenaude, il sera présenté à 10 reprises dans les décors de la pièce en cours, les soirs où il n'y a pas de représentations.

Comme il a été annoncé en janvier, les billets en prévente sont au prix unique de 22 $. Une fois les représentations débutées, ils seront à 35 $. Une carte privilège est aussi accessible pour ceux qui veulent s'abonner à sept spectacles ou plus.

Pour plus d'information : theatreperiscope.qc.ca

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer