Productions Recto-Verso: 30 ans d'art «indiscipliné»

Gaëtan Gosselin, directeur général de Recto-Verso, et Ariane... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Gaëtan Gosselin, directeur général de Recto-Verso, et Ariane Plante, coordonnatrice de la soirée La Bombe

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La liberté est probablement le plus grand luxe pour un artiste. C'est ce que permet l'art multidisciplinaire, créneau des Productions Recto-Verso qui fêtent cette saison leur 30e anniversaire.

1984. Huit artistes de divers horizons culturels, dont Berri R. Bergeron, Jacinthe Harvey, Brigit Micho, Sylvain Miousse et Émile Morin, s'unissent pour produire du théâtre conceptuel. Du théâtre expérimental en région, voilà déjà une proposition audacieuse! Ils se nomment la Troupe de Théâtre La Séance. Trois ans plus tard, ils prennent l'appellation Productions Recto-Verso de Matane.

Après avoir présenté quelques spectacles, ils migrent vers Québec en 1991, où le contexte économique est plus favorable. «Il y a 30 ans, on parlait de démarche expérimentale, de créations collectives», se rappelle le directeur général de l'organisme, Gaëtan Gosselin. Les termes ont changé, mais la proposition demeure. On parle aujourd'hui d'art multidisciplinaire, ou "indiscipliné", comme se plaît à dire M. Gosselin.

Mais qu'est-ce que l'art multi? On pourrait le décrire comme l'art où tout est permis. Danse, théâtre, musique, nouvelles technologies s'imbriquent dans les spectacles selon la vision du créateur. L'art multi, c'est d'abord une attitude, avance le dg. Une volonté ou un désir pour les artistes de briser les modes habituels de création.

Recto-Verso est producteur de spectacles, gestionnaire de la salle Multi de Méduse et de son studio d'essai, en plus d'offrir des résidences aux artistes. Mais on connaît surtout l'organisme pour le Mois Multi, festival créé en 2000. Présenté pendant un mois, en février, cet événement unique au Canada laisse place aux artistes multidisciplinaires de Québec et d'autres pays. Chaque année, le Mois -Multi - qui peut compter sur un budget d'environ 300 000 $ - accueille entre 8000 et 10 000 spectateurs.

Plusieurs artistes ont été parrainés par Recto-Verso. Daniel Danis, Christian Lapointe, Caroline Ross, Line Nault et Émile Morin sont parmi ceux qui ont marqué la vie de l'organisme.

L'art multi, qui se situe souvent entre performance, installation et spectacle, est de moins en moins nébuleux pour le grand public, qui se laisse plus aisément charmer par les nouvelles formes d'art et l'idée d'expérimenter. De grands efforts ont d'ailleurs été faits ces dernières années sur les communications des spectacles pour les rendre plus accessibles, admet M. Gosselin. Recto-Verso mise aussi énormément sur les jeunes d'âge scolaire en les initiant à l'art multi. «On sent qu'il y a un renouveau, remarque le dg. On essaie de développer leur intérêt pour les nouvelles formes d'art.»

Le plus grand défi pour l'art multi reste la diffusion. «On a les mêmes difficultés que la danse contemporaine il y a 15 ans», compare M. Gosselin. L'implantation d'un solide réseau de diffusion permettrait aux créations de voyager au Québec et ailleurs, en dehors des festivals. 

Dans les prochaines années, Recto-Verso, dont le budget annuel varie entre 800 000 $ et 1 000 000 $, veut poursuivre sa mission de présenter des oeuvres d'avant-garde accessibles au public et aimerait mieux accompagner les artistes en leur offrant davantage de ressources financières, matérielles et humaines. Encore de beaux défis à l'horizon!

Un cabaret déjanté pour les 30 ans

Pour fêter ses 30 ans en grand, Recto-Verso a donné carte blanche à une quarantaine d'artistes de Québec et de Montréal. Le résultat? Quinze numéros qui mettront en lumière tout le potentiel de l'art multi. Au programme: «installations et performances participatives, scènes burlesques, récits absurdes, musiques performées, photomaton, stand-up vidéo, danse et expériences sonores et poétiques», nous annonce-t-on.

Sous forme de cabaret, la soirée animée par Nicolas Jobin et Michel Marcoux réunira notamment Daniel Danis, Claudie Gagnon, Alan Lake, Diane Landry, Christian Lapointe, Line Nault et L'Orchestre d'hommes-orchestres. Les musiciens Martien Bélanger, Stéphane Caron et Fred Lebrasseur assureront l'ambiance. 

=> Vous voulez y aller?

  • Quoi : La Bombe-le cabaret indiscipliné
  • Qui : une quarantaine d'artistes de Québec et de Montréal
  •  : salle Multi de Méduse
  • Quand : vendredi, 20h
  • Billets : 20 $, 16 $ (30 ans et moins)
  • Info : lepointdevente.com

Mille anonymes de Daniel Danis... - image 3.0

Agrandir

Mille anonymes de Daniel Danis

Recto-Verso en 10 dates

  • 1984 : Fondation à Matane sous le nom La Troupe de Théâtre La Séance 
  • 1991 : Départ de Matane pour Québec
  • 1995 : Participation à l'implantation de la Coopérative Méduse
  • 1998 : Prise en charge et développement de la salle Multi et du studio d'essai
  • 2000 : Première édition du Mois Multi
  • 2005 : Présentation de Boîte noire d'Émile Morin
  • 2008 :Présentation d'Arbre de Caroline Ross
  • 2011 : Présentation de la pièce Mille anonymes de Daniel Danis à Québec (Carrefour international de théâtre) et à Montréal (Festival TransAmériques)
  • 2012 : Diffusion de la pièce Sepsis de Christian Lapointe à Québec (salle Multi) et à Montréal (La Chapelle)
  • 2014 : Production de 2012 de Line Nault diffusée à Québec (Mois Multi) et à Montréal (Biennale internationale d'art numérique)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer