Julie - tragédie canine: mal de chien

Le comédien Samuel Corbeil et le metteur en... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le comédien Samuel Corbeil et le metteur en scène Jean-Philippe Joubert s'intéressent avec Julie - Tragédie canine à un moment «où la vie devient sérieuse».

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) Deux couples de jeunes adultes, amis depuis le secondaire. Après 10 ans de fréquentation, Guillaume et Laurence sont sur le point de faire le saut vers la «vraie vie», en s'achetant une maison. Voilà que leur chienne, Julie, disparaît pendant qu'elle est sous la garde de Guillaume. L'accident a l'effet d'une bombe et Laurence claque la porte.

«Il faut accepter la prémisse ironique de base. On est dans un couple où un chien disparaît et c'est la catastrophe. C'est l'enjeu de la pièce, qui cache cet enjeu de la maison, et qui cache bien d'autres enjeux plus profonds», commente Jean-Philippe Joubert, metteur en scène de la première pièce du Collectif Le Vestiaire, qui prendra l'affiche mardi à Premier Acte. Le titre lui-même se veut un clin d'oeil moqueur au ton caustique de l'ensemble.

Le projet prend racine au Conservatoire d'art dramatique de Québec, il y a deux ans. Samuel Corbeil et Pascale Renaud-Hébert réalisent un projet d'écriture scénique sous la houlette de leur prof, Jean-Philippe Joubert, aussi directeur artistique de la compagnie Nuages en pantalon. La courte pièce de 20 minutes fait mouche.

Pour les deux finissants, l'exercice pouvait aller plus loin. Joubert s'est laissé convaincre par l'apparition de deux nouveaux personnages, un couple d'amis, chez qui la rupture entre Guillaume et Laurence aura des répercussions énormes. Jade, agente immobilière, comptait absolument sur la commission de la vente d'une maison à ses amis pour se sortir la tête hors de l'eau financièrement. Si le projet ne tient plus entre Guillaume et Laurence, elle se retrouve dans de beaux draps... «À partir du moment où la pièce s'est ouverte sur ces notions d'ambition, de vivre au-dessus de ses moyens, d'endettement, de fatalité économique, j'ai vu tout un univers dont j'avais envie de parler», ajoute Jean-Philippe Joubert.

Les comportements des personnages de la pièce, Samuel Corbeil les a observés autour de lui, chez les gens de sa génération. Au milieu de la vingtaine, une fois les études finies, il y a toujours un moment de bilan qui s'installe. «J'arrive à cet âge où mes amis se marient, s'achètent une maison. C'est un peu le moment où la vie devient sérieuse et ça vient avec des grands choix qui vont déterminer l'avenir», analyse le jeune comédien.

Jean-Philippe Joubert, lui, a pu amener un oeil différent sur ce «point d'orgue de la mi-vingtaine». «Moi, je suis rendu de l'autre côté. La maison, les enfants, c'est fait. L'échange a été riche, parce qu'il y a un autre bilan qui se fait à mon âge aussi», explique-t-il.

Surtout, le metteur en scène a été séduit par l'humour et le ton vif de l'écriture de ses ex-étudiants. Si la situation a quelque chose d'universel, le langage, lui, est bel et bien à l'image des jeunes adultes d'aujourd'hui. «Il y a une énergie du tonnerre dans leur jeu et un humour assez étonnant, assez rafraîchissant, qui me plaît beaucoup», note le metteur en scène.

À l'affiche

Titre : Julie - Tragédie canine

Texte : Samuel Corbeil et Pascale Renaud-Hébert, avec la participation de Jean-Philippe Joubert

Mise en scène : Jean-Philippe Joubert

Interprètes : Samuel Corbeil, Nicolas Drolet, Mary-Lee Picknell et Pascale Renaud-Hébert

Salle : Premier Acte

Dates : 24 février au 14 mars

Synopsis : Julie a disparu. Guillaume en est responsable : il regardait le baseball au lieu de surveiller la chienne. Laurence, sa copine, ne lui pardonne pas, et elle met Guillaume à la porte en même temps que leurs 10 années de vie commune et leur projet d'acheter une maison. Guillaume trouve refuge chez des amis, un couple pour qui cette rupture représente une menace à leur propre avenir. Ils se promettent de rétablir la situation, coûte que coûte.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer