Le temps des muffins: un festin pour l'imaginaire

La préparation de simples muffins devient une véritable... (Mathieu Dupuis)

Agrandir

La préparation de simples muffins devient une véritable épopée grâce à l'apprenti-chefJoël da Silva.

Mathieu Dupuis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) Il fallait juste une pincée de folie pour transformer une simple recette de muffins en spectacle de théâtre pour enfants. L'auteur, comédien et metteur en scène Joël da Silva a drôlement bien dosé les ingrédients pour faire de son spectacle Le temps des muffins une ode à l'imaginaire qui transforme le quotidien.

L'apprenti-chef s'amène sur la scène du théâtre Les Gros Becs par les gradins, évoquant le rythme d'une horloge grand-père avec de simples culs de poule. Il sonne avec déférence l'arrivée du temps des muffins. Et quand c'est le temps des muffins, ce n'est le temps de rien d'autre! C'est ainsi que le cuisinier coiffé de sa toque nous introduit tranquillement à sa cuisine animée, une petite merveille de théâtre d'objets qui se métamorphose au fil des étapes de la recette.

Chaque ingrédient devient le prétexte d'une échappée ludique et rythmique. Le sucre fait danser la claquette, les oeufs ouvrent la porte à une fantaisiste interprétation du dilemme de l'oeuf ou la poule, le lait devient un gant de caoutchouc-pis de vache indiscipliné...

La préparation de simples muffins devient une véritable épopée où interviennent quelques fantômes très rigolos, dont celui de tante Léa, qui détenait le secret des muffins, ou encore celui d'un muffin carbonisé qui veut empêcher le chef de récidiver avec son assassinat de petits gâteaux. Il lui faudra même grimper jusqu'au septième ciel pour maîtriser le feu nécessaire à la cuisson de ses précieux muffins.

Placés très près de la scène, dans une petite jauge qui ne peut accueillir que 135 personnes, les enfants (à partir de quatre ans) peuvent presque toucher (et surtout sentir) les vrais muffins qui sont préparés devant eux. S'il commence sur une note plutôt réaliste, le spectacle de Joël Da Silva progresse dans un beau crescendo à travers une fantaisie réjouissante, avec l'aide de son manipulateur qui actionne habilement les marionnettes et les objets qui se glissent dans la recette.

Le comédien finit par produire une espèce de comptine scénique, dans la manipulation et l'addition des mots, comme des couplets d'une recette bien huilée. C'est franchement amusant, et on comprend bien pourquoi le public a réclamé aux Gros Becs le retour de cette pièce coup de coeur, déjà venue en 2010. On se surprend même à penser au plaisir que pouvait procurer à une certaine génération l'irrévérence de la chanson du Pouding à l'arsenic dans Astérix... sans le côté mesquin, et avec plus d'inventivité. Et un peu de sucre en poudre?

La pièce Le temps des muffins s'adresse aux quatre ans et plus et est présentée jusqu'au 28 décembre au théâtre jeunesse Les Gros Becs. Deux présentations supplémentaires viennent d'être ouvertes le 27 décembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer