Midsummer: l'amour mal léché

L'originalité de Midsummer, avec Isabelle Blais et Pierre-Luc... (Photo fournie par la production)

Agrandir

L'originalité de Midsummer, avec Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant, repose sur sa forme éclatée qui s'approche du conte plus que du théâtre.

Photo fournie par la production

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) Calquées sur une même recette déclinée dans d'innombrables variations, les comédies romantiques de Hollywood continuent néanmoins de faire mouche. Dans Midsummer, l'Écossais David Greig fait feu de tout bois pour se moquer de ces clichés, mais il se fait bien prendre à son propre jeu. Car c'est indéniablement une comédie romantique (et presque musicale) que nous livrent Pierre-Luc Brillant et Isabelle Blais, mais c'en est une drôlement divertissante qui sème un grain de folie réjouissant.

Lui est Bob, un petit truand de ruelle, écrivain raté qui se remonte le moral en lisant du Dostoïevski. Elle est Helena, avocate en droit familial, aficionado de bon vin... et d'amants mariés. Dans un chic bar à vin, ils se rencontrent. Alors que tout aurait dû les repousser l'un de l'autre, ils s'enivrent et finissent dans la chambre à coucher d'Helena, avec un succès, disons... mitigé.

Le lendemain, le mal de bloc est total : Helena rate le mariage de sa soeur (et vomit sur le parvis de l'église), alors que Bob (dont c'est l'anniversaire) manque de temps pour aller déposer un magot à la banque pour son patron louche. Quand ils se retrouvent au détour d'une rue d'Édimbourg, une étincelle de folie s'empare de leurs âmes en peine devant l'échec de leurs vies respectives. Bob a 15 000 $ en poche; ils se mettront en quête de le dépenser sans compter durant la plus courte nuit de l'année, celle du solstice d'été. Rien ne saura les arrêter, pas même une bande de gothiques douteux ou une séance d'initiation au bondage japonais...

Toute l'originalité de la pièce repose sur sa forme éclatée qui s'approche du conte plus que du théâtre. Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant se pointent sur une scène de cabaret très sobrement décorée pour nous raconter directement l'histoire de leur rencontre et de la folle fin de semaine qui s'en est suivi. Deux guitares, quelques accessoires : tout est là pour recréer leur parcours semé d'embûches.

Tantôt ils en font le récit minuté comme si c'était dans le passé, se relayant l'un l'autre. Puis, d'un seul bond, ils entrent dans une scène et la jouent au présent, se permettant au passage de nombreux apartés qui les ramènent dans le récit premier. Ça se poursuit avec une chansonnette qui vient ponctuer l'action. Ou alors, d'un coup, on se retrouve dans une échappée ludique en dehors de toute narration ou action, en entrant par exemple dans le cerveau de Bob où se passe justement une conférence donnée par Bob, à Bob, façon plutôt habile (et assez comique) d'exprimer sa crise existentielle, à 35 ans.

Si certaines de ces échappées sont un peu trop longuettes et nous font parfois décrocher du récit principal, elles réservent certains des moments les plus amusants de la pièce. Le jeu de perspectives et de ruptures de ton fait mouche et garde l'intérêt vif. Surtout, ça rend le tout franchement drôle. Isabelle Blais se révèle particulièrement savoureuse dans ses incarnations caricaturales de certains personnages de l'histoire, à l'aide de quelques accessoires ou pièces vestimentaires.

Vivifiée par la traduction colorée d'Olivier Choinière et l'originalité des morceaux folk qui entrecoupent l'histoire, Midsummer est d'un charme irrésistible, un peu artisanal, qui chasse efficacement la grisaille de novembre.

La pièce Midsummer - une pièce et neuf chansons - est présentée jusqu'au 6 décembre à la Bordée, dans une mise en scène de Philippe Lambert.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer