Un certain nombre: père manquant, fils manqués

Le fils (Jean-Michel Déry) vient d'apprendre qu'il a... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le fils (Jean-Michel Déry) vient d'apprendre qu'il a fait partie d'une expérience de clonage il y a 30 ans. Bouleversé, il assaille son père (Jack Robitaille) de questions : est-il l'original ou la copie?

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) L'être humain tire souvent sa fierté de son individualité. Ce qui nous distingue de l'autre est-il finalement si grand? Qu'est-ce qui nous définit? Comment notre environnement affecte-t-il notre personnalité? Ces questions, parmi bien d'autres, sont posées adroitement dans Un certain nombre, de Caryl Churchill, un condensé de réflexion au rythme rapide.

La pièce, proposée par Michel Nadeau et le Théâtre Niveau Parking dans le cadre intime du studio Marc-Doré du Périscope, tient en une courte heure qui passe à la vitesse de l'éclair. Pas de superflu ici, on va droit au but. Jack Robitaille et Jean-Michel Déry entrent sur une scène sobrement décorée et tombent dans le vif du sujet. Un père est confronté par son fils, qui vient d'apprendre qu'il a fait partie d'une expérience de clonage il y a 30 ans. Bouleversé, il assaille son père de questions : est-il l'original ou la copie? Son identité est complètement remise en question, et pour cause. Il vient d'apprendre qu'il n'est qu'un parmi un certain nombre...

Le père se montre d'abord révolté, comme son fils. Il pense à poursuivre. Mais la vérité ne tarde pas à émerger, du moins par bribes. Le père a eu son rôle à jouer : après la mort de sa femme et de son fils, il a voulu recommencer avec un nouveau fils, pareil à l'ancien. Le fils cloné encaisse.

Bref changement de costume à vue. Jean-Michel Déry revient, cette fois dans la peau du fils original, celui qui n'est pas mort mais dont le père s'est débarrassé après l'avoir cloné, espérant réparer ses erreurs de paternité. La vérité éclate, et avec elle, tous les regrets d'un père rongé par la culpabilité. La spirale descendante, déjà amorcée, s'accélère...

L'ensemble de l'oeuvre est à plusieurs égards déstabilisant. D'abord, pour sa durée, finalement très courte pour la quantité d'action qui s'y passe (la finale est d'ailleurs très abrupte). On a en bout de piste l'impression contradictoire d'avoir survolé l'histoire sans vraiment la vivre, tout en étant pris aux tripes par les face-à-face déchirants et troublants qui s'enchaînent entre le père et ses fils. L'oeuvre de Churchill n'est pas à grand déploiement, et avec ce choix vient un point de vue très serré sur le paternel. Il devient le pivot entre ces fils clonés qui éclairent, finalement, chacun leur facette de ce personnage complexe placé devant un échec total. Or, cela empêche aussi d'avoir accès directement à certains moments dramatiques, simplement éclipsés dans des ellipses et révélés a posteriori par les personnages.

Cette distanciation est un peu dérangeante, mais elle ne saurait effacer la solide performance du duo d'acteurs qui se renvoient la balle avec un rythme naturel dans une langue souvent hachurée, à brûle-pourpoint. Jack Robitaille incarne avec beaucoup de justesse un père torturé de regrets, mais sans réelle empathie, prêt à tout pour se racheter et ne pas assumer totalement les conséquences de ses gestes. Jean-Michel Déry, de son côté, réussit à se glisser avec d'intéressantes nuances dans la peau de trois clones à la fois semblables et différents. Un tour de force appréciable.

La pièce Un certain nombre est présentée jusqu'au 29 novembre au studio Marc-Doré du Théâtre Périscope.

Partager

À lire aussi

  • <i>Un certain nombre</i>: identité dépossédée

    Théâtre

    Un certain nombre: identité dépossédée

    Dolly, la première brebis clonée, est décédée il y a plus de 10 ans. Alors que le Québec a connu tout récemment un débat sur les mères porteuses et... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer