La prochaine étape, choisir son aventure

La série animée Buddy Thunderstruck offre la possibilité de «choisir...

Agrandir

La série animée Buddy Thunderstruck offre la possibilité de «choisir son aventure». Le géant Netflix a pour objectif d'offrir cette possibilité aux téléspectateurs dans des séries connues.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

C'est un instinct naturel pour les fans de cinéma : vouloir hurler au personnage qu'il attrape la mauvaise valise, qu'il a oublié les piles de sa lampe de poche ou que le méchant n'est pas mort comme il le croit.

Tous ces cheveux arrachés et ongles rongés pourraient n'être bientôt qu'un lointain souvenir, grâce à une nouvelle génération de contenu interactif qui donne au spectateur une part de contrôle sur la narration.

Le pionnier du streaming Netflix mène la charge.

Des épisodes spéciaux de deux séries animées, Les aventures du Chat Potté et celle en stop-motion Buddy Thunderstruck, offrent ainsi la possibilité de «choisir son aventure», comme dans certains romans des années 80, mais cette fois dans des contenus de télévision sur Internet.

Les spectateurs se voient interrogés à plusieurs étapes de l'histoire sur ce que le personnage devrait faire juste après, et peuvent naviguer entre plusieurs fins possibles avec leur télécommande ou par boutons tactiles.

Une autre série, Stretch Armstrong: The Breakout, adaptation d'un personnage de films d'action américains des années 70, doit aussi arriver sur Netflix l'an prochain.

Les consommateurs ont eu pléthore de choix depuis les années 80 dans le domaine des «livres dont vous êtes le héros», où l'on peut choisir sa propre aventure. Et aujourd'hui les jeux vidéos, où le joueur sélectionne en permanence des options, ont souvent l'apparence léchée - et le budget faramineux - des films les plus somptueux.

Wayne's World (1992) et 28 jours plus tard (2002) ont déjà expérimenté l'idée de plusieurs fins possibles, mais n'avaient pas donné au spectateur le pouvoir d'influencer la narration en temps réel.

Les enfants, public naturel

Eric Towner, cofondateur du studio de stop-motion Stoopid Buddy Stoodios, et l'un des réalisateurs de Buddy Thunderstruck, estime que les programmes pour enfants étaient le point de départ naturel pour expérimenter la narration interactive, car les enfants ont déjà l'habitude de taper, toucher, balayer les écrans.

Ils ont «tendance à regarder les choses encore et encore. Le fait qu'ils puissent les regarder à nouveau et que ce soit différent à chaque fois [...], c'est unique», estime M. Towner.

Pour l'instant, Netflix ne parle que d'expérimentation, mais le format pourrait être élargi au-delà des programmes pour la jeunesse si assez de ses 100 millions d'abonnés réagissent positivement.

L'objectif ultime serait de produire un épisode de la saga politique à succès House of Cards où les spectateurs pourraient décider que le président Frank Underwood va envoyer une bombe nucléaire sur la Corée du Nord, ou de The Crown, où ils pourraient faire abdiquer la reine d'Angleterre Elizabeth II.

«Quand on commence à y réfléchir, à creuser et à imaginer des choses plus complexes que ce qu'on a fait là, c'est fou tout ce qu'on pourrait faire», souligne M. Towner.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer