Jean-Philippe Wauthier: talk-show démaquillé

Rebecca Makonnen et Jean-Philippe Wauthier... (fournie par ICI Radio-Canada Télé)

Agrandir

Rebecca Makonnen et Jean-Philippe Wauthier

fournie par ICI Radio-Canada Télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Simple est le mot qui revient le plus souvent dans les propos de Jean-Philippe Wauthier lorsqu'il parle de Le beau dimanche, le nouveau talk-show qu'il prépare pour ICI Radio-Canada télé.

Outre le titre de l'émission et les noms de Jean-Philippe Wauthier et Rebecca Makonnen, on ne connaissait pas grand-chose au moment de notre entrevue, début mai. «C'est un peu le but! plaide Wauthier. Ce qu'on veut faire, c'est rendre ça simple. On a été beaucoup dans les concepts un peu trop compliqués ou un peu trop chargés à la télé récemment.»

Le plan est donc de revenir aux éléments-clés d'un talk-show à l'américaine : un animateur, des entrevues axées sur les invités, de la musique en direct et, en ouverture, un numéro de stand-up sur l'actualité.

«C'est une formule qui existe beaucoup aux États-Unis, et qui a déjà existé ici, par exemple avec L'Écuyer ou Ad Lib, basée sur la personnalité de l'animateur», note-t-il. «On a construit l'émission autour de ce que j'ai laissé comme empreinte depuis que je fais de l'animation, que ce soit à La soirée est encore jeune ou à Deux hommes en or. Même aux Dieux de la danse, j'ai apporté un petit côté festif et humoristique, baveux et chaleureux en même temps, et on va retrouver ça. On ne l'a pas maquillé beaucoup ce show-là et on a voulu le garder simple pour ça, pour que les personnalités ressortent.»

Un invité du monde de la musique prendra possession du plateau chaque semaine, en commençant avec Ariane Moffatt pour la première émission. Rebecca Makonnen, qui agira comme coanimatrice lors des entrevues, a fait jouer ses connexions pour l'aspect musical. «Je suis en majeur et elle est en mineur, mais je ne l'aurais pas fait sans elle. C'est une amie et on a une super bonne chimie», indique-t-il.

Il y aura des politiciens «parce que ça m'intéresse», note Wauthier, et des humoristes «qui vont pouvoir faire un numéro en entrevue. Ils veulent montrer qu'ils sont drôles, on va leur laisser cette latitude-là». Il y aura aussi parfois «l'invité de l'invité», une personne moins connue qu'un invité plus connu aura envie de faire découvrir au public. «Et s'il y a des surprises, elles seront pour le public... pas pour les invités», souligne Wauthier. 

Il aimerait que Le beau dimanche attire les spectateurs en studio, tout comme La soirée est encore jeune, parce l'ambiance est bonne et que chaque soirée est un événement. «On a une première saison de 16 émissions pour se faire les dents, mais on ne peut pas se permettre d'avoir de petits shows», expose Wauthier, qui est visiblement d'attaque.

Le beau dimanche sera diffusé les dimanches à 21h à ICI Radio-Canada télé dès le 21 mai.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer