Que du bonheur pour Julie Snyder

Beau moment quand Louis-Jean Cormier a offert à... (Fournie par ICI Radio-Canada Télé)

Agrandir

Beau moment quand Louis-Jean Cormier a offert à Julie Snyder sa version revisitée de Ce soir l'amour est dans tes yeux.

Fournie par ICI Radio-Canada Télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Les habitués le savent, En direct de l'univers fait souvent monter les larmes tant c'est intense. Samedi, pour Julie Snyder, on a plutôt choisi d'y aller de 60 minutes de pures réjouissances, que du bonheur. Une heure endiablée pour la démone, qui se fait de moins en moins rare dans les couloirs de Radio-Canada. Et certainement aussi un baume sur une année difficile sur le plan personnel.

«Je suis malade depuis deux jours!» a lancé d'entrée de jeu une Julie nerveuse à France Beaudoin. L'animatrice a toujours le contrôle, pas cette fois. Le train est parti à vive allure, pour ne s'arrêter qu'à de courts instants. Inutile de demander à Julie de rester sagement assise à sa place, elle a dansé durant toutes les prestations, essoufflée et excitée comme une enfant, allant même rejoindre les spectateurs. Un peu plus, et elle sautait sur la scène comme Céline. France Beaudoin, qui devait souvent la retenir, a dû avoir quelques sueurs froides.

Le premier segment de l'émission était certainement le plus surprenant; avec les beautés du Banquier, remplacées par les soeurs de Saints Noms de Jésus et de Marie, qui lui enseignaient, petite. Portant leurs valises numérotées, les nonnes ont entonné un peu timidement Dominique-nique-nique de Soeur Sourire. On a appris que le gène de la folie de Julie lui venait beaucoup de sa grand-mère, qui lui faisait écouter autant cette chanson que Le zizi de Pierre Perret.

Beaucoup de chansons francophones parmi quelques titres anglophones dans les choix de Julie. Quelques évidences parmi les invités, bien que je me serais attendu à voir plus d'anciens de Star Académie. Annie Blanchard a repris Évangéline, la chanson préférée de la grand-mère de Julie; Annie Villeneuve y est allée de Tiens-toé ben j'arrive et I Love Rock'n Roll. On a aussi eu droit à un nom de La Voix, Travis Cormier, très en voix pour Dream On de Steven Tyler. On comprend que Marie-Mai, qui vient à peine d'accoucher, n'ait pas été là. Mais où étaient Wilfred et Marie-Élaine? Marie-Mai a quand même eu ce mot sur Twitter pour celle qui lui a donné sa chance: «14 ans aux côtés de Julie Snyder, j'dois dire que ça me fait quelque chose de pas être là ce soir pour célébrer avec elle! J'y suis de coeur!»

Pas surpris de voir Loco Locass, réuni pour Hymne à Québec, et Paul Piché pour Y'a pas grand-chose dans l'ciel à soir. Guy A. Lepage, son rival du dimanche, lui a offert une Julie bien sentie, du répertoire des Colocs. Deux membres de La Compagnie créole ont pris l'avion pour reprendre leur succès Ba moin en tibo, devenue «Ba moin en guili», que Julie chante encore à ses enfants. Introduit par Stéphane Laporte, Gérard Lenorman avait aussi fait le voyage Paris-Montréal avec sa Ballade des gens heureux, un hymne à la déprime qu'elle affectionne particulièrement. C'est sur vidéo que Patrick Bruel a chanté Qui a le droit, un des rares moments plus émouvants de la soirée.

On ne pouvait pas être plus dans l'univers musical de Julie Snyder, qui connaissait toutes les paroles des chansons qu'on venait lui interpréter. Amante des mots, l'animatrice a raconté sa rencontre avec Stéphane Venne avant d'utiliser sa chanson comme thème du premier Star Académie. Au piano, celui-ci est venu reprendre d'une voix un peu éteinte Et c'est pas fini, appuyé par Annie Villeneuve. Beau moment quand Louis-Jean Cormier a offert sa version revisitée de Ce soir l'amour est dans tes yeux.

À peu près pas de larmes dans cette heure, alors que le samedi précédent, on avait vu Guy A. Lepage pleurer abondamment. Avec les événements des derniers mois, on ne se surprendra pas que Céline Dion ne se soit pas prêtée à l'émission, ne serait-ce qu'en vidéo. Mais j'étais quand même étonné qu'on ne reprenne aucune chanson de la star, peut-être un choix de l'invitée. Après tout, les noms de Céline et Julie ont longtemps été intimement liés. Surpris aussi de ne pas y voir Michel Drucker, un ami de longue date. N'empêche, le party a levé, comme c'est toujours le cas sur le plateau de France Beaudoin.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer