Adresse fantôme sur le boulevard Charest

L'émission Enquête de jeudi a révélé que le... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'émission Enquête de jeudi a révélé que le Canada est en voie de devenir un havre de l'évasion fiscale.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Ni vu ni connu, un immeuble commercial du boulevard Charest a servi de façade à une soixantaine d'entreprises pour faire passer des millions de dollars, exempts d'impôt. Même le propriétaire de l'édifice, Yvon Guérard, n'était pas au courant avant qu'une équipe d'Enquête lui fasse part de cette information.

Dans l'émission de jeudi à ICI Radio-Canada Télé, le journaliste Gino Harel et le réalisateur Luc Tremblay ont révélé qu'un Suisse nommé Imre Skultety a créé ces compagnies. Spécialisé dans la constitution de sociétés, il a même déjà loué un bureau dans l'édifice du boulevard Charest, mais n'y est plus depuis huit ans.

Le journaliste d'Enquête, qui a trouvé ses informations dans les Panama Papers, n'a pas nommé l'adresse en question, mais des documents montrés à l'écran indiquaient le 1175, boulevard Charest Ouest, ce qui correspond au Centre d'affaires Charest, situé à l'angle de l'avenue Saint-Sacrement. La gestionnaire de l'immeuble depuis 1996, Sylvie Côté, avait vaguement entendu parler de M. Skultety, mais jamais des entreprises qu'il avait créées. «C'est très facile de s'inventer une adresse au Canada», en a conclu Yvon Guérard, étonné par les révélations du journaliste. Celui-ci avait en main des contrats de plusieurs millions de dollars, rédigés en russe, dont une société privée qui avait prêté de l'argent à une banque de Russie, chose inusitée.

Plus largement, l'émission de jeudi révélait que le Canada est en voie de devenir un havre de l'évasion fiscale. L'enquête a mené le journaliste au Royaume-Uni, en Suisse et en Équateur. En consultant les Panama Papers, l'équipe a découvert qu'une entreprise créée au Canada, la Société de conseil technologique Québec limitée, a servi de façade en Équateur pour l'excavation d'un tunnel sur un site hydroélectrique, ce dont ce pays d'Amérique du Sud n'était vraisemblablement pas au courant.

Pour la professeure de fiscalité à l'Université de Sherbrooke, Marwah Rizqy, il n'y a aucun doute : il s'agit bel et bien d'une fraude fiscale. «La société est une coquille vide», a-t-elle dit à propos de cette mystérieuse entreprise. Le porte-parole d'un groupe de citoyens en Équateur, la Commission anticorruption, Jorge Rodriguez, s'étonne qu'un tel stratagème ait pu survenir au Canada. «Nous voyons les Canadiens comme des gens assez droits et corrects», dit-il.

Le blogueur britannique Richard Smith, de Naked Capitalism, croit que le Canada n'a encore rien vu. «Préparez-vous à une vague de scandales. C'est ce qui est arrivé ici. [...] Ça indique aux escrocs que le Canada n'accorde pas d'attention à ce problème. Et ils vont se ruer chez vous. Ça s'en vient», a-t-il dit au journaliste d'Enquête.

Si le Royaume-Uni a resserré ses règles en matière d'enregistrement des entreprises, le Canada présente encore plusieurs failles et manque de transparence, selon les experts interrogés dans l'émission. Revenu Québec admet qu'il n'y a pas de vérification systématique des enregistrements de compagnies et de la véritable existence de leurs propriétaires, qui peuvent être des prête-noms. Tant que le registraire n'est pas informé d'irrégularités, ces sociétés-écrans échappent aux règles.

L'équipe d'Enquête, qui a travaillé en collaboration avec CBC et le Toronto Star, a aussi remarqué sur Internet qu'une vingtaine de fournisseurs sont prêts à vous vendre une compagnie au Canada, avec un taux d'imposition à 0 %.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer