P.K. Subban et Safia Nolin à Accès illimité

Maripier Morin va à la rencontre de P.K.... (La Presse canadienne, fournie par TVA)

Agrandir

Maripier Morin va à la rencontre de P.K. Subban, à Nashville, pour Accès illimité dimanche, 21h, à TVA.

La Presse canadienne, fournie par TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Danièle L. Gauthier
La Presse Canadienne
Montréal

Jean-Philippe Dion et Anouk Meunier entreprennent la septième saison d'Accès illimité qui comportera, cette fois, 13 émissions. Pour leur prêter main-forte, on a fait appel à Maripier Morin, dont l'agenda est aussi très chargé.

Ce dimanche, 21h, à TVA, on se répartit les tâches entre Paris, Nashville et Montréal. Maripier Morin prend donc la route vers le Tennessee pour rencontrer P.K. Subban, actuellement défenseur pour les Predators. Conjointe de Brandon Prust, qui fait maintenant partie des Ice Tigers de Nuremberg, en Allemagne, l'intervieweuse se retrouve en terrain connu lorsqu'elle s'adresse au hockeyeur, aussi admiré pour sa grande générosité. À Montréal, Anouk Meunier rencontre Safia Nolin, quelque temps avant Noël alors qu'elle préparait un concert.

Quant à Jean-Philippe Dion, il retrouve Rachid Badouri à Paris, où l'humoriste s'est installé pour quelques mois avec sa famille. Au cours des prochaines émissions, nous aurons l'occasion de voir Sting, Anne Dorval, Isabelle Boulay, Julie Le Breton, Jean-Michel Anctil, Sophie Lorain, Phil Roy, Julie Bélanger et Josée Boudreault, qui se remet d'un AVC.

Veux-tu des enfants?

Curieux! Bien que les gens posent la question, ils ne s'attendent pas à ce que la personne réponde : «Non.» Comme si avoir des enfants est la seule issue de l'évolution d'un couple et l'ultime destin d'une femme.

À UNIStv, ce dimanche, 20h, le documentaire Maman? Non merci! donne la parole à des femmes et à des couples qui ont choisi d'orienter leur vie différemment qu'en tant que parents. Certaines femmes expliquent qu'elles n'ont jamais ressenti ce besoin de donner la vie, et que, même enfant, elles n'étaient pas attirées par les poupées et toutes leurs panoplies. Une autre dira qu'elle ne se sentait pas la capacité d'assumer une telle responsabilité. Elles diront que même à notre époque, leur refus de la maternité choque.

La pression sociale est toujours présente et on n'hésite pas à parler d'égoïsme pour ceux et celles qui ont choisi la vie sans enfant. Mais, n'est-ce pas tout aussi égoïste de mettre des enfants au monde dans un système érigé pour en faire de futurs consommateurs?

Sectes, sexe, intimidation

On perçoit toujours une aura suspecte au-dessus des sectes pour avoir entendu, vu ou y avoir vécu des faits troublants ou pire, criminels. Qu'on pense à la secte de Moïse (Roch Thériault) ou à l'Ordre du Temple solaire (Paul Jouret, Jo Di Mambro). 

À RDI, le jeudi 2 février, une série de trois émissions sur Secte : mode d'emploi aborde ce dossier en traçant la structure des sectes et identifiant le profil de ceux qui y adhèrent. Car, même si les gourous travaillent dans l'ombre, ils parviennent à convaincre bien des adeptes. À titre d'exemple, le Mouvement raëlien (Claude Vorilhon) regroupe 80 000 membres dans 85 pays. À RDI, le jeudi 2 février, 20h.

Triste à mourir l'histoire de la jeune Marion Fraisse, 13 ans, qui s'est donné la mort le 13 février 2013. Elle avait 13 ans et ne pouvait plus supporter d'être harcelée, dénigrée, humiliée, détestée, à l'école et sur Facebook où la vague de haine se poursuivait. C'est sa mère qui l'a découverte, au bout d'une corde, dans sa chambre, à côté de son cellulaire devenu le messager infernal. Julie Gayet, Fabrizio Rongione et Luàna Bajrami sont les interprètes de Marion, 13 ans pour toujours, histoire vraie présentée à TV5, dimanche, 20h.

Vaste sujet à explorer, Sexplora deuxième saison, porte, le vendredi 3 février, 22h30, à Explora, sur les ITS (Infections transmissibles sexuellement). Nous suivons Lili Boisvert qui rencontre les personnes-ressources appropriées pour avoir l'heure exacte en cette matière. 

Car, il s'agit d'un sujet complexe dont l'éventail est impressionnant. Par exemple, juste pour l'herpès buccal, on évalue à 60 % le nombre des gens atteints et à 25 % ceux atteints de l'herpès génital. Et on peut être porteur du virus sans le savoir.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer