Conseils de famille: comédie à vingt-huit mains

Conseils de famille devait d'abord être une émission à... (Fournie par Télé-Québec)

Agrandir

Conseils de famille devait d'abord être une émission à sketchs, mais les concepteurs ont finalement opté pour une histoire par épisodes.

Fournie par Télé-Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le script-éditeur de Conseils de famille, Benoît Pelletier, a rassemblé pas moins de quatorze (!) auteurs pour écrire les épisodes de la nouvelle comédie familiale de Télé-Québec, où toutes les générations et les traits de caractère passent au crible, avec amour et humour.

Les auteurs, jeunes, matures, hommes et femmes, se voient attribuer des parties d'épisodes, que M. Pelletier tricote ensuite pour accoucher de 30 pages de comédie concentrée. «Ça crée quelque chose de nouveau. Il y a vraiment plusieurs tons, plusieurs contributions parallèles», note-t-il.

Le point de vue central est celui de Clovis (Sam-Éloi Girard), 13 ans, «plus philosophe que la moyenne», qui décide d'ouvrir une chaîne YouTube pour se défouler à propos de la drôle de constellation humaine qui gravite autour de lui. «Éventuellement, il va connaître beaucoup de popularité et ce sera de plus en plus difficile de le cacher à sa famille», souligne M. Pelletier.

Le père, joué par Pierre-François Legendre, «est un peu comme la Suisse, explique-t-il. Il est incapable de mettre ses culottes. C'est un personnage comique très intéressant, nuancé, qui patine tout le temps». Le couple central des Invincibles est réuni, puisque Catherine Trudeau incarne la belle-mère. «Elle veut se partir une compagnie dans son sous-sol, et ça ne marche pas du tout, raconte M. Pelletier. La «vraie» mère, une carriériste qui vit en Suisse, est incarnée par Geneviève Brouillette.

Les deux grandes soeurs de Clovis vivent au deuxième étage du duplex avec un coloc. «L'une vient de finir le cégep et est très branchée sur les réseaux sociaux, épicurienne et un peu profiteuse. L'autre a terminé l'université en histoire de l'art et se trouve dans une espèce de vide cosmique. On l'appelle l'iguane parce qu'elle vit sur le divan», explique le script-éditeur.

La belle-grand-mère (Sylvie Potvin) n'a aucun filtre et est en soif de liberté, mais traîne un peu trop chez sa fille au goût de Clovis.

«Comment un garçon de 13 ans peut prendre sa place dans cet univers-là alors que le principal personnage masculin qui l'accompagne, c'est son père, qui vole sous le radar?» demande M. Pelletier notant que l'ado sera à la recherche d'un modèle, tout en luttant pour un peu plus de confort et d'indépendance dans la maison familiale. Il sera le seul à regarder directement la caméra, notamment pour appuyer les situations de malaise.

Conseils de famille devait d'abord être une émission à sketchs, mais les concepteurs ont finalement opté pour une histoire par épisodes. «J'ai gardé l'écriture très rythmée, l'idée que chaque scène est comme un petit sketch. On commence la scène le plus près possible du dialogue et on quitte tout de suite après le punch», indique le script-éditeur.

«C'est basé sur une famille imparfaite, mais surtout aimante», tient-il à souligner.

Conseils de famille sera diffusé le jeudi à 19h30 dès le 29 septembre à Télé-Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer