De l'humour dans l'air

Marie-Soleil Dion, Pierre-Luc Lafontaine et Anne-Élizabeth Bossé dans... (fournie par V)

Agrandir

Marie-Soleil Dion, Pierre-Luc Lafontaine et Anne-Élizabeth Bossé dans Ça décolle, une nouvelle fiction à V

fournie par V

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Ça décolle, la nouvelle émission à sketchs de V, relate les aventures rocambolesques du personnel d'un avion de ligne et de leurs passagers, incarnés par des vedettes invitées. Mehdi Bousaidan, qui s'est fait connaître grâce à la série MED, à VRAK 2, y incarne le copilote de l'avion en question.

«Je voyage beaucoup, je tripe sur tout ce qui a un lien avec l'aviation. Tu embarques dans l'avion et tu ne voies jamais le cockpit, c'est une place secrète, alors je trouvais ça intéressant d'y avoir accès», indique le jeune homme.

Il joue toutes ses scènes avec Michel Laperrière qui incarne le pilote d'expérience Richard Lachance, macho et charmeur à la Mad Men. Son personnage, Mohammed, est quant à lui fraîchement sorti de l'école de pilotage.

«Il y a un choc intergénérationnel, souligne Bousaidan. À part décoller et atterrir l'avion, les pilotes ne font pas grand-chose, alors ça leur permet de discuter. Les deux personnages se respectent beaucoup, mais ils ne s'entendront jamais et ils ne se seraient pas côtoyés s'ils ne devaient pas travailler ensemble.»

Dans la cabine, le trio d'agents de bord comprend Clara (Anne-Élisabeth Bossé), la sarcastique qui travaille pour payer ses études, Justin (Pierre-Luc Lafontaine), naïf, manipulable et asexué, et Kim (Marie-Soleil Dion), jeune maman sans filtre, charmeuse et candide qui adore son métier.

«J'étais content de les voir au lancement, j'ai toujours rêvé de jouer avec Anne-Élisabeth Bossé, mais le réal m'a dit qu'on tournerait tout séparé, raconte-t-il. Les personnages sont vraiment drôles. J'ai vu l'épisode avec Christian Bégin, qui joue un prisonnier en transfert, c'était du génie, j'ai vraiment beaucoup ri.»

La cabine est remplie de figurants. «Ils viennent s'asseoir pendant 12 heures, ils peuvent même dormir, ce sont de vrais sièges d'avion», indique le comédien.

Mehdi Bousaidan a toutefois été formé à l'école de l'humour. «J'avais des idées à partager et avec l'impro, je me suis rendu compte que j'avais du talent pour faire rire les gens», note celui qui prépare un premier spectacle solo. «J'y parle beaucoup d'actualités, des conflits qui se passent présentement dans le monde. La Syrie, les attentats, le terrorisme. J'essaie de faire le point. Ça m'énerve qu'on n'ait pas toutes les informations dans les médias.»

Cet automne, Medhi Bousaidan collaborera à l'émission Vlog, aussi sur V, alors que VRAK 2 présentera la troisième saison de MED, où il tient le rôle-titre et collabore aux textes. «Il y a de nouveaux personnages et les textes sont encore meilleurs. On se détache de plus en plus de cette idée que c'est jeunesse», indique-t-il.

Cet hiver, on le verra dans Trop, à Radio-Canada. «Je joue Samir, le propriétaire du café-salle de spectacle de la série. Il est plus vieux que moi, presque dans la trentaine, et sort avec une des filles. C'est vraiment cette relation qui le rend attachant», indique-t-il.

Ça décolle sera diffusé à partir du 7 septembre sur V.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer