Marina Bastarache: Adam et Ève dans les cantons

Tournage de Célibataires et nus... (Mathieu Coutu)

Agrandir

Tournage de Célibataires et nus

Mathieu Coutu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Deux célibataires complètement nus placés devant de nouveaux arrivants tout aussi nus qui tenteront de «connecter»; le concept roule déjà sa bosse depuis plusieurs saisons aux États-Unis. Mais voilà que MusiquePlus nous arrive avec une version québécoise, non pas tournée dans le décor exotique de Bora Bora, mais dans les collines bucoliques des Cantons-de-l'Est.

Les tournages des 13 épisodes ont commencé à la fin juillet et ceux-ci seront animés par Marina Bastarache, bien connue des ados pour l'émission Code F à Vrak 2 et pour sa chaîne YouTube.

Bien que les concepteurs se targuent de débarrasser les célibataires des applications virtuelles pour les remettre dans le «vrai», la pertinence du jeu reste plutôt ténue.

«Je sais que c'est une émission qui va être critiquée, que les gens se demandent si on est vraiment rendu là, si on a vraiment besoin de ça, mais moi, c'est une émission qui me fait rire! plaide l'animatrice. Ça marche parce que tout le monde a un petit côté voyeur.»

Celle-ci écoutait déjà la version américaine - «un de mes plaisirs coupables» - lorsqu'on l'a approchée pour animer la version québécoise. «Je pensais vraiment qu'on serait moins intense, mais non, on va aussi loin», décrit-elle.

L'émission semble pour l'instant beaucoup plus humoristique que romantique, les célibataires étant conviés à faire des activités qui les obligent à bouger dans leur plus simple appareil. (Les parties intimes seront brouillées à l'écran.) La nudité engendre des malaises et des maladresses.

«Évidemment, je ne pense pas que c'est un show où tu rencontres ton âme soeur, indique Marina Bastarache, mais plusieurs participants sont repartis ensemble à la fin du tournage.»

Elle n'oserait pas participer elle-même à l'émission, «Je suis vraiment chicken. Je ne m'inscrirais pas, mais j'encourage les gens à le faire», mais sera là pour introduire le premier couple et pour «démêler les cartes, revenir sur les faits et gestes, savoir ce qu'ils pensent» à la fin de l'aventure. Déjà, après quelques émissions, elle admet avoir parfois été sous le choc : «Tu rencontres les candidats au départ et c'est du monde fin, du monde intelligent, du monde qui a voyagé. Mais comme ils se mettent tout nus, ils sont tellement mal à l'aise que tout ça prend le bord», explique-t-elle.

Marina Bastarache continue de développer sa chaîne YouTube, PO et Marina, où elle enchaîne défis et reprises de chansons pop. «C'est une belle vitrine. Je n'ai plus besoin de CV», note-t-elle. Elle a bonifié son matériel technique cet été. «Je pense que YouTube, c'est l'avenir, beaucoup plus que la télé, malheureusement», dit celle qui rêve de développer une tournée de spectacles.

Célibataires et nus sera diffusé le jeudi à 22h à partir du 1er septembre sur les ondes de MusiquePlus. Le premier épisode sera diffusé en simultané à V.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer