Vers une «surenchère de la controverse»

La compétition entre les radios d'opinion de Québec... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La compétition entre les radios d'opinion de Québec sera féroce cet automne.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec le retour de Jeff Fillion à CHOI Radio X et les rumeurs envoyant André Arthur à BLVD 102,1, la compétition entre les radios d'opinion de Québec sera féroce. Et pourrait bien donner lieu à des dérapages, prédit l'analyste en médias Claude Thibodeau, selon qui Radio-Canada devrait faire encore plus figure de «valeur refuge» cet automne.

«La plupart des ténors de la radio de Québec sont pas mal à droite du spectre. Le discours va être homogène partout, et ceux qui vont vouloir se distinguer là-dedans vont devoir patiner plus vite et scorer plus fort. Ça pourrait donner lieu à une petite surenchère de la controverse et entraîner des dérapages, peut-être même des nouveaux litiges», croit l'ancien animateur de radio, qui souligne que «la nuance en radio, ce n'est pas payant».

Personnalités «matures»

Pourquoi remettre en ondes les Fillion et Arthur? Parce que ce sont des personnalités radiophoniques «matures», explique Claude Thibodeau. «Ça garantit une attention instantanée», résume-t-il, tout en rappelant que CHOI et BLVD 102,1 sont actuellement dans des positions «moins enviables». «Avec [Richard] Martineau à CHOI le midi, les résultats sont pas mal, mais ce n'est pas dominant», dit M. Thibodeau.

Selon lui, l'arrivée de Jeff Fillion à Énergie avait apporté cette attention instantanée, sans les effets à plus long terme escomptés. «Le drame, c'est quand tu fais des annonces partout sur le retour de Jeff Fillion, et qu'après un ou deux sondages, ça ne score pas comme prévu...» explique Claude Thibodeau, selon qui la décision de Bell Media de remercier l'animateur pourrait bien être davantage liée à ces résultats mitigés qu'au tweet controversé sur le fils de l'homme d'affaires Alexandre Taillefer. «Je ne serais pas surpris que Bell ait vu dans ce tweet une occasion en or» de remercier Fillion, dit l'analyste.

Quant à André Arthur, si Claude Thibodeau comprendrait Leclerc Communication de vouloir avoir dans ses rangs un animateur dont la réputation n'est plus à faire, il juge néanmoins «étonnant» que Nicolas et Jean-François Leclerc puissent vouloir offrir un micro à un homme qui les a souvent critiqués en ondes, les qualifiant notamment d'«incompétents» et de «fils à papa». 

«Ils semblent avoir passé par-dessus ça, et lui semble avoir changé son fusil d'épaule», suppose M. Thibodeau, qui ne doute pas qu'André Arthur pourrait apporter à Leclerc Communication la notoriété instantanée et «mettre la station dans le trafic».

Et une radio plus à gauche du spectre, ça se peut à Québec? «Ça s'est essayé aux États-Unis [...]. Le problème, c'est que philosophiquement, les gens à gauche ne veulent pas prendre de raccourcis intellectuels pour faire valoir leurs opinions, c'est antinomique avec leur façon de faire, donc ça fait de la radio plate», résume Claude Thibodeau.

Reste Radio-Canada, qui pourrait bien, selon lui, profiter de l'homogénéité de la radio de Québec pour augmenter ses cotes d'écoute.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer