Duhaime fait son mea culpa et accuse PKP

Éric Duhaime accuse Pierre Karl Péladeau d'avoir menti... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Éric Duhaime accuse Pierre Karl Péladeau d'avoir menti en affirmant avoir appris dans les médias l'existence de cette filature.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Éric Duhaime a fait son mea culpa mercredi sur les ondes du FM93, réfutant ses propres allégations émises la veille et affirmant hors de tout doute que Pierre Karl Péladeau a commandé la filature de Julie Snyder.

Mardi, à son émission Duhaime le midi, l'animateur a avancé, ne citant qu'une seule source, que la femme du nouveau conjoint de Julie Snyder était plutôt derrière toute cette histoire. Des propos qu'a rapidement démentis l'avocat de Julie Snyder, Mathieu Piché-Messier, par voie de communiqué.

«J'ai émis une hypothèse [mardi] en vous disant qu'une source m'avait dit que la personne qui avait embauché une firme d'espionnage pour suivre Julie Snyder n'était pas Pierre Karl Péladeau, mais bien la femme d'une nouvelle fréquentation de Mme Snyder», rappelle M. Duhaime.

«J'ai parlé à beaucoup de monde depuis qu'on a expliqué en ondes l'information qui m'avait été communiquée. Aujourd'hui, je veux faire un mea culpa ou une mise au point», poursuit-il. Depuis mardi, «beaucoup d'autres gens m'ont appelé, des gens très au fait de l'affaire, et ils m'ont dit qu'il fallait remettre les pendules à l'heure. D'abord, cette hypothèse-là véhiculée en ondes [mardi] ne serait pas fondée. Cette hypothèse-là, éliminez-la de votre boîte de possibilités.»

Éric Duhaime accuse ensuite Pierre Karl Péladeau d'avoir menti en déclarant avoir appris dans les médias l'existence de cette filature. L'animateur ajoute que PKP aurait menti pour défendre ses enfants. «Prêt à mettre [ses] deux mains dans le feu», M. Duhaime affirme ainsi hors de tout doute que Pierre Karl Péladeau est à l'origine de ladite filature.

«Certitude»

«Je pense qu'aujourd'hui, on va clore l'épisode John Doe. À partir d'aujourd'hui, on sait qui est John Doe. Hier, il y avait des hypothèses, aujourd'hui, il y a une certitude», conclut-il.

Joint par Le Soleil, Me Piché-Messier n'a pas voulu commenter les propos de M. Duhaime.

Julie Snyder a été informée de la filature menée à son endroit le 26 juin, alors qu'elle se trouvait avec ses enfants à l'aéroport de Québec pour un vol vers les Îles-de-la-Madeleine. Un «homme à la casquette noire» se qualifiant de «détective» aurait alors demandé des renseignements sur Mme Snyder à une employée d'un transporteur aérien.

Faisant appel aux tribunaux, l'animatrice a obtenu de la Cour supérieure que soit suspendue la filature dont elle a fait l'objet. Le tribunal a également obligé la firme de sécurité Garda à révéler à Mme Snyder l'identité du commanditaire de la filature, une information qui n'a pas été rendue publique.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer