«Énergie, c'est fini» après deux semaines pour Martin Pouliot

Martin Pouliot était coanimateur de Stéphane Gendron sur... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Martin Pouliot était coanimateur de Stéphane Gendron sur les ondes d'Énergie depuis le 27 juin.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Martin Pouliot n'aura fait que passer sur les ondes d'Énergie 98.9. L'animateur s'est fait montrer la porte par la station après seulement deux semaines aux côtés de Stéphane Gendron, quelques heures après une prise de bec en ondes avec ce dernier mercredi midi.

Martin Pouliot occupait un des deux micros de Pouliot-Gendron du lundi au vendredi de 10h à 14h depuis le 27 juin à Énergie. Il s'agissait d'un retour sur les ondes de Québec pour celui qui a tenu la barre de l'émission du midi du FM93 de 2007 à 2009. L'animateur a annoncé son congédiement du 98.9 sur sa page Facebook mercredi après-midi: «Énergie, c'est fini...» 

Plus tôt mercredi, lors d'une entrevue en direct avec l'aspirant-chef du parti conservateur Maxime Bernier, Pouliot est revenu sur l'affaire Julie Couillard, ex-conjointe du politicien chez qui il avait oublié des documents confidentiels en 2008, le forçant à démissionner de son poste de ministre des Affaires étrangères. 

Dressant le parallèle avec les courriels confidentiels envoyés sur un serveur non sécurisé par Hillary Clinton aux États-Unis, Martin Pouliot a demandé lors de l'entrevue à Maxime Bernier pourquoi les militants conservateurs devraient lui faire confiance malgré l'affaire Couillard. 

Saluant la «bonne question», l'aspirant-chef conservateur a longuement expliqué avoir appris du scandale et affirmé avoir payé le prix à l'époque. C'est après que les choses se sont envenimées, alors que Stéphane Gendron a tenu à s'excuser à son interlocuteur pour la question de son coanimateur, condamnant ce dernier. «Je te dis Martin, ce n'était pas l'angle que je voulais donner à l'entrevue. Je reçois Maxime Bernier en entrevue, c'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup et je pense que ce n'est pas à propos de faire des liens avec la politique américaine pis d'en arriver là-dessus», s'est-il fâché pendant que le député de la Beauce se trouvait encore au bout du fil. 

Réaction de Stéphane Gendron

«C'est moi qui mène les entrevues, pis moi là, en arriver là, à pogner quelqu'un dans un coin à la dernière minute là, pis commencer à faire des entourloupettes là, moi c'est pas de même que je gère mes invités Martin. On va prendre une pause là-dessus», a-t-il poursuivi une minute plus tard, laissant son coanimateur perplexe. 

La page de l'émission Gendron-Pouliot avait déjà été rebaptisée Gendron sur le site d'Énergie, mercredi soir, et l'extrait de l'entrevue avec Maxime Bernier avait été retiré. Le site spécialisé radioego.com avait cependant gardé un extrait en ligne. 

Le Soleil n'a pas été en mesure de joindre Martin Pouliot ou la direction d'Énergie pour des commentaires sur le congédiement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer