Nicolas Tittley: dialogues de musiciens

Nicholas Tittley et Pascale Picard dans Unis par... (Fournie par Unis tv)

Agrandir

Nicholas Tittley et Pascale Picard dans Unis par le chant.

Fournie par Unis tv

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Dans Unis par le chant, on verra un duo et six artistes professionnels choisir celui ou celle qui assurera leur première partie pour un concert. «Ce n'est pas un concours ni un documentaire, c'est une émission de variétés hybride qui veut parler de la musique et en montrer», résume l'animateur Nicolas Tittley.

«Je représente le public, en posant des questions que les gens à la maison pourraient se poser, mais je profite aussi de mon expertise musicale pour rebondir, approfondir, puisqu'il est beaucoup question de musique», indique-t-il.

Nicolas Tittley et Brigitte Boisjoli... (Fournie par Unis tv) - image 2.0

Agrandir

Nicolas Tittley et Brigitte Boisjoli

Fournie par Unis tv

On verra Brigitte Boisjoli à Drummondville, Pascale Picard à Saint-Eustache, Marie-Pierre Arthur à Ottawa, Florence K à Gatineau, Luce Dufault à Winnipeg, Alfa Rococo à Saskatoon et France D'Amour à Edmundston. Sur la liste, que des femmes, outre le duo masculin-féminin Alfa Rococo.

«Je trouve que ça a apporté un côté assez intime, plein d'empathie. Je l'ai vu particulièrement avec Florence K, qui a une oreille spectaculaire. Les participants étaient plus touchés de voir qu'ils étaient écoutés avec attention que si on leur avait simplement dit qu'ils étaient bons.»

Les participants, justement, certains très verts et d'autres avec déjà des années de métier derrière eux, proviennent de la région où aura lieu le concert. Le but avoué de l'émission est de montrer la diversité artistique et les talents locaux des endroits visités.

Chaque semaine, trois chansons seront présentées à l'artiste établi dans trois lieux différents, qui ont une signification particulière pour les participants.

«Au terme de cette première journée de tournage, l'artiste doit prendre une décision. La deuxième partie permet de suivre l'artiste choisi, sa maison, sa famille, jusqu'au spectacle», explique Tittley. On s'en doute, certains choix seront difficiles. «Ça se joue souvent entre deux. Il y a eu de bonnes discussions, parce qu'il y a plusieurs paramètres à considérer», note-t-il.

Le candidat retenu suit ainsi une classe de maître en accéléré jusqu'au spectacle. «Mais la frontière se brouille lorsque les participants et les artistes établis se mettent à parler de musique. On se rend compte qu'ils parlent le même langage, qu'un musicien est un musicien, finalement», observe Tittley. Celui-ci s'est parfois fait discret, pour laisser place à la rencontre artistique et intime qui s'opérait sous ses yeux.

Unis par le chant est réalisée par Jean-François Poisson, qui a travaillé à MusiquePlus et a réalisé l'émission Stéréo Pop. «Ce n'est pas une réalisation clipée et tout en flashs. On prend le temps, on laisse les choses se développer», indique l'animateur.

Unis par le chant sera présentée les mardis à 21h, dès le 5 juillet sur la chaîne Unis TV.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer