L'Ukraine bat la Russie à l'Eurovision

Jamala a chanté la chanson 1944 sur la... (Associated Press)

Agrandir

Jamala a chanté la chanson 1944 sur la déportation des Tatars par les Soviétiques.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hugues Honore
Agence France-Presse
Stockholm

L'Ukraine a remporté le concours Eurovision de la chanson dans la nuit de samedi à dimanche à Stockholm, devant l'Australie, préférée par les jurys professionnels, et la Russie, favorite des parieurs.

Le pays, meurtri par un conflit dans l'est et par l'annexion de la Crimée par son voisin russe, aura fait de cette émission une véritable tribune politique avec le choix de Jamala.

La chanteuse de 32 ans, Tatare de Crimée, a évoqué dans 1944 la déportation de son peuple par Staline. Elle s'est inspirée des récits de son arrière-grand-mère, qui a vécu cet épisode tragique de l'histoire soviétique.

«Je voudrais vraiment chanter une chanson sur la paix et l'amour. Mais c'est ce que je souhaite à tout le monde: la paix et l'amour», a-t-elle déclaré à la remise du trophée.

«Oui !!!» a tweeté le président ukrainien Petro Porochenko. «Une prestation et une victoire incroyables! Toute l'Ukraine vous adresse un grand merci, Jamala».

Les commentateurs de la télévision publique russe Rossiya 1 ont félicité Jamala «avec plaisir», sans dire un mot des Tatars de Crimée. Selon eux, la chanson parle «de ses proches», sans plus de détails.

Période sombre

L'édition 2016 devrait avoir été la plus regardée depuis la création de l'Eurovision, avec Justin Timberlake en vedette américaine.

La présentatrice Petra Mede avait souhaité la bienvenue aux téléspectateurs européens, américains, australiens et chinois dans une chaude ambiance, devant quelque 10000 spectateurs.

«L'Europe traverse une période sombre de nouveau. Cela montre combien ce concours est important», a déclaré son comparse Måns Zelmerlöw, rappelant les débuts d'une émission qui remontent à la Guerre froide, en 1956.

Kitsch, strass et paillettes, airs entêtants et performances parfois étranges, débauche de moyens techniques, et l'expérience de la chaîne suédoise SVT qui avait déjà accueilli la finale 2013: tous les ingrédients étaient là.

L'Eurovision a frappé fort cette année avec sa première retransmission en direct aux États-Unis. Les chiffres seront connus ultérieurement, mais elle devrait permettre le record de 197 millions de téléspectateurs de l'an dernier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer