Québecor ferme la chaîne Argent

La disparition du canal Argent ne signifie pas... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La disparition du canal Argent ne signifie pas pour autant qu'un sort similaire attend les sept autres chaînes spécialisées exploitées par la filiale du conglomérat Québecor.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Québecor Media a procédé à une réorganisation de certaines de ses activités en annonçant mardi le débranchement de sa chaîne spécialisée en nouvelles économiques Argent en plus de restructurer l'Agence QMI.

Au total, ces deux décisions devraient se traduire par la suppression d'environ 20 postes.

Dans le cas d'Argent, déficitaire depuis 2012, Groupe TVA (TSX : TVA.B) a décidé que le canal spécialisé disparaîtra du paysage télévisuel le 30 avril, après plus de 11 ans en ondes.

La diffusion des bulletins a toutefois déjà été suspendue et des reprises seront diffusées jusqu'à la fermeture officielle.

Les neufs employés permanents seront réaffectés dans d'autres salles de nouvelles en prenant la place d'autres collègues, qui eux, se retrouveront sans travail.

«La marque Argent continuera d'être visible à la télévision sur nos autres chaînes et sur Internet», a tenu à préciser la vice-présidente aux communications du Groupe TVA, Véronique Mercier.

Les motifs entourant cette décision ont été annoncés mardi matin aux employés par la direction du Groupe TVA.

Plus rentable

On leur a notamment expliqué que la rentabilité n'était pas au rendez-vous et qu'il aurait été difficile de renverser cette tendance en raison des nombreux changements qui permettent désormais aux consommateurs de choisir les chaînes de leur forfait télé.

«C'est un mélange de plusieurs éléments, a expliqué Mme Mercier. Depuis le 1er mars, on sentait entre autres les impacts des changements réglementaires en vigueur.»

D'après les données du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), le canal Argent, lancé en 2005, a affiché en 2014 - dernière année où les données étaient compilées - une perte avant intérêts et impôts de 534 000 $.

En décembre dernier, la chaîne comptait quelque 440 000 abonnés, en fort recul comparativement à 950 000 en 2011.

La disparition du canal Argent ne signifie pas pour autant qu'un sort similaire attend les sept autres chaînes spécialisées exploitées par la filiale du conglomérat Québecor (TSX : QBR.B).

À l'interne, depuis au moins un an et demi, la plupart des employés d'Argent s'attendaient à la disparition de la chaîne ainsi qu'à une réorganisation. Au fil du temps, plusieurs journalistes ayant quitté n'avaient pas été remplacés.

Cela n'a pas empêché le Syndicat canadien de la fonction publique, qui représente les employés de l'entreprise, de critiquer la façon dont la nouvelle a été annoncée.

Le conseiller syndical Michel Latulipe croit que l'entreprise aurait pu annoncer ses couleurs plus tôt aux employés, étant donné que la licence de la chaîne spécialisée a été remise au CRTC.

«Il s'agit d'une décision à laquelle ils ont dû réfléchir longuement», a-t-il dénoncé au cours d'un entretien téléphonique.

Selon M. Latulipe, ce n'est que mardi matin que la présidente syndicale a appris, par l'entremise d'un message laissé sur sa boîte vocale, que la direction du Groupe TVA allait annoncer la disparition du canal Argent.

Compressions chez QMI

Par ailleurs, «moins d'une dizaine» de personnes - des rédacteurs-pupitreurs ainsi qu'un cadre - ont également perdu leur emploi à l'Agence QMI, qui a vu le jour en 2008.

Cette décision est attribuable à la vente à Postmedia des 174 journaux anglophones - dont les quotidiens de la bannière Sun, notamment l'Ottawa Sun et le Toronto Sun, les quotidiens 24 Hours de Toronto et de Vancouver ainsi que des journaux locaux - dont la transaction a reçu le feu vert l'an dernier.

«L'agence a revu sa structure organisationnelle puisque nous devions ajuster l'offre de services aux besoins», a expliqué Mme Mercier.

Puisque qu'ils ne sont pas syndiqués, les employés concernés par cette restructuration ont déjà quitté. Il n'est pas prévu que les employés permanents touchés par la fermeture d'Argent se retrouvent à l'Agence QMI.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer