Bleu nuit à prise2: 50 nuances de bleu

Un dernier tango à Paris sera présenté à...

Agrandir

Un dernier tango à Paris sera présenté à Bleu Nuit à Prise 2

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La chaîne Prise 2 a décidé de faire revivre Bleu nuit, la case horaire de films érotiques de TQS de 1986 à 2007. Nous avons demandé au cinéaste Éric Falardeau, qui a coécrit l'ouvrage Bleu nuit - Histoire d'une cinéphilie nocturne aux éditions Somme toute, de nous commenter les films à l'affiche.

Il y a d'abord le film Emmanuelle 4, le premier d'une longue série de téléfilms qui a suivi la trilogie originale mettant en vedette Sylvia Krystel en jeune ingénue qui découvre les plaisirs de l'amour libre dans des contextes exotiques.

«Le premier Emmanuelle est arrivé en 1974, en même temps que le décloisonnement d'une certaine censure, autant en France qu'aux États-Unis. L'esthétisme soigné donnait une aura de bon goût. On allait voir un film coquin, pas un film porno», explique Éric Falardeau.

Dans Emmanuelle 4, Sylvia Krystel ne fait toutefois qu'introduire le film. «Elle ne voulait plus jouer le rôle, donc ils ont écrit une scène où elle rencontre un chirurgien et se fait faire une chirurgie plastique qui explique le changement d'actrice», raconte M. Falardeau.

La programmation de Prise 2 comprend des films plus substantiels pour les cinéphiles. Notamment Le dernier tango à Paris, qui a été en nomination aux Oscars de 1974 et met en vedette Marlon Brando. «Bernado Bertolucci y fait une relecture de Georges Bataille, indique notre expert. Au-delà de la fameuse scène de sodomie avec la livre de beurre, il y a tout un discours sur la perte de soi, sur la jouissance.»

Histoire d'O, sorti en 1975, aborde le masochisme à travers l'histoire d'une femme qui va subir toutes sortes d'initiations et de tortures pour son amant. «Un 50 nuances de Grey en plus fort, en plus intéressant et en meilleur», assure-t-il.

La fièvre au corps, un thriller érotique tourné en 1981, est un hommage au film noir, dont les codes flirtent avec ceux du film érotique. En résumé, on y suit l'histoire d'un homme passionnément amoureux d'une femme fatale qui le poussera au meurtre.

Prise 2 diffusera aussi Aimez qui vous voulez, un drame érotique de 2010 où deux couples se rencontrent et s'aiment librement jusqu'à ce que la confusion s'installe. «Ce qui marque, dans les années 2000, c'est que ce type de comportement est souvent lourd de conséquences dans les scénarios. Il y a tout un discours sur le mal de vivre et ce que ça engendre», relève M. Falardeau.

Deux films d'ici sont aussi au menu : la comédie Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer et Éternelle, un suspense érotique mettant en vedette Caroline Néron.

Pourquoi est-ce pertinent de ramener Bleu nuit à Prise 2? «Pour beaucoup de personnes, c'était une ouverture sur un nouvel imaginaire, la découverte d'une sexualité joyeuse, très simple, très bon enfant. Je crois qu'il y a une nostalgie de cette légèreté», indique notre expert.

Dès le 12 mars, Prise 2 diffusera son Bleu nuit les samedis à 23h.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer