La télé sur son 31

Tour d'horizon des émissions spéciales incontournables à l'occasion... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Tour d'horizon des émissions spéciales incontournables à l'occasion de la fin d'année.

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) La fin d'année s'accompagne de son lot d'émissions spéciales au petit écran. Outre l'incontournable Bye bye, que doit-on surveiller? Notre chroniqueur Richard Therrien brosse un tour d'horizon et s'entretient avec, entre autres, Louis Morissette, Jean-René Dufort et France Beaudoin.

L'équipe du Bye Bye 2015... (ICI Radio-Canada Télé) - image 1.0

Agrandir

L'équipe du Bye Bye 2015

ICI Radio-Canada Télé

«Le Bye bye ne doit jamais disparaître» - Patrice L'Écuyer

Le mariage de Julie et Pierre Karl. L'ouverture du Centre Vidéotron. L'élection de Justin Trudeau. Les coupes en éducation. L'affaire Joël Legendre. C'est pas le choix qui manque parmi les événements à parodier durant la dernière année. Lesquels se retrouveront dans le Bye bye 2015, le soir du 31 décembre?

Aux Hélène Bourgeois-Leclerc, Véronique Claveau, Pierre Brassard et Laurent Paquin se greffent deux joueurs majeurs: Louis Morissette, absent l'an dernier, et Patrice L'Écuyer, dont le dernier Bye bye date d'il y a 20 ans.

Louis Morissette, qui produit toujours la revue humoristique chez KOTV, se réjouit d'avoir eu l'idée de ramener ce vétéran qui avait sept Bye bye dans le corps. «Patrice a été très généreux, il était content d'être là. Son instinct comique est bon, il connaît bien le public québécois, il est très fort dans la parodie et la caricature. L'expérience, pour un Bye bye, c'est vraiment important.»

S'il a traversé une petite crise d'insécurité au début, Patrice L'Écuyer affirme avoir vite repris plaisir à faire de la parodie. Il a toutefois constaté que le mode de production a beaucoup changé en 20 ans. «C'est du sport! Rien n'est plus pareil. À l'époque, il n'était pas rare qu'on fasse des sketchs de trois ou quatre minutes. Aujourd'hui, c'est exceptionnel quand ça dépasse 1 minute 30 ou 2 minutes.»

L'acteur et animateur a aussi remarqué que les maquillages et les prothèses se sont beaucoup raffinés. «Dans le temps, si on avait un faux menton, il fallait faire attention, dès qu'on bougeait un peu, ça décollait!» se souvient-il.

S'il a traversé une petite crise d'insécurité au... (ICI Radio-Canada Télé) - image 3.0

Agrandir

S'il a traversé une petite crise d'insécurité au début, Patrice L'Écuyer affirme avoir vite repris plaisir à faire de la parodie.

ICI Radio-Canada Télé

C'est parce qu'on ne lui offrait plus qu'une participation mineure qu'il avait cessé de faire des Bye bye. «Le dernier que j'ai fait, j'avais six ou sept répliques. J'avais dit à Stéphane Laporte [l'auteur], avec qui je m'entends à merveille: "Je trouve que je ne t'inspire pas." J'ai donc choisi de me retirer, puis on ne m'a plus redemandé par la suite.»

Ne comptez pas sur Patrice L'Écuyer pour révéler quoi que ce soit des personnalités qu'il a parodiées pour son retour. «On nous a fait signer un document où on s'engageait à ne rien dévoiler. C'était une première pour moi. S'ils font signer ça, c'est qu'il y en a déjà qui ont trop parlé!»

Alors, que peut-on dire de ce Bye bye? «On a joué sur le thème de la nostalgie, révèle Louis Morissette. C'est le retour de Jurassic ParkMission: ImpossiblePoltergeist, ici de Piment fortLes belles histoires, Les tannants. Et comme ce serait la 40e revue de l'année à porter le titre de Bye bye, on va peut-être aller jouer dans certaines archives.» Absents les deux dernières années pour se consacrer à leur émission Les gars des vues, Les Satiriques sont de retour; les maîtres incontestés des effets spéciaux signeront trois segments, notamment l'ouverture.

Maintenant que le tournage a pris fin, Louis Morissette admet avoir dû composer avec des avocats de plus en plus frileux, qui surveillent chaque virgule. «Quand j'ai commencé il y a six ou sept ans, ils étaient moins intenses que ça. Ça va dans une certaine mouvance de la société, il faut faire bien attention à ce qu'on dit.»

«J'ai déjà fait Gregory Charles en culottes courtes, en manches courtes et maquillé noir de la tête aux pieds. Ce ne serait plus possible aujourd'hui», raconte Patrice L'Écuyer, bien averti par Louis Morissette de l'intensité des commentaires sur les réseaux sociaux, ce qui n'existait pas il y a 20 ans.

Louis Morissette... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

Louis Morissette

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Parler ou non des attentats? Pour Louis Morissette, c'est non. «Il ne faut pas oublier qu'il y a quelque chose de festif dans le Bye bye. Nous avions un numéro sur Adil Charkaoui, que nous avions écrit avant les attentats, et nous avons décidé de ne pas le faire. Ça prenait une autre tournure, le feeling aigre-doux n'aurait pas passé.»

On le sait depuis longtemps: Joël Legendre, qui excellait en imitations, ne sera pas du Bye bye 2015. Le diffuseur souhaitait éviter toute controverse autour d'une émission qui suscite déjà les commentaires les plus violents. L'acteur a depuis obtenu son émission à MusiquePlus, Lip Sync Battle: face à face, qui connaît un énorme succès. Pourrait-il revenir au Bye bye en 2016? «Je ne sais pas moi-même si je serai là l'année prochaine. Joël est fait pour ce type de show-là, il va en refaire, c'est sûr», affirme Louis Morissette. Par contre, le scandale le concernant sera évoqué, ça, c'est certain.

«C'est vraiment Patrice qui prend la place de Joël, Pierre Brassard fait aussi beaucoup d'imitations», poursuit le producteur et comédien, dont la participation sera réduite pour son retour. Celui qui reprend le créneau occupé par Michel Courtemanche fera entre autres trois ou quatre personnages qu'il a déjà parodiés, dont l'incontournable Stephen Harper. «En espérant le faire pour la dernière fois», dit-il avec un mélange de rire et de satisfaction.

Parmi les facteurs qui compliquent la réalisation d'un Bye bye, il y a certainement les réseaux sociaux, où tout défile à une vitesse vertigineuse. «Le défi d'originalité est encore plus grand. Les gags de déversement dans le fleuve, il y en a eu 1000 dans la semaine qui a suivi l'événement.» La fermeture de l'atelier de décors et du costumier de Radio-Canada a aussi forcé les producteurs à redoubler de débrouillardise.

Comme Patrice L'Écuyer et plusieurs de ses collègues, Louis Morissette se la coulera douce dans le Sud avec sa famille le soir du 31. Un repos bien mérité pour celui qui s'est confié à nous au lendemain d'une nouvelle opération majeure à l'épaule droite.

S'il y a une chose qui n'a pas changé depuis 20 ans pour Patrice L'Écuyer, c'est que le Bye bye demeure l'émission qui suscite le plus de chialage. «Daniel Gourd [ancien vice-président de Radio-Canada] m'avait dit qu'il avait arrêté le Bye bye entre autres parce que les femmes de politiciens appelaient pour se plaindre de ce qu'on avait dit sur leur mari. Il trouvait que c'était trop compliqué à gérer. J'avais été totalement outré», se souvient-il.

Patrice L'Écuyer croit fermement en l'importance de maintenir la tradition du Bye bye, l'émission la plus regardée de l'année. «C'est une institution qui ne doit jamais disparaître. Il n'y a pas une place dans le monde où tout le monde s'arrête pour regarder une émission de télévision.»

=> BYE BYE 2015 à ICI Radio-Canada Télé

  • Jeudi 31 décembre à 23h
  • Vendredi 1er janvier à 21h

***

Pas de sujet interdit pour Infoman 2015

Jean-René Dufort semble le seul à vouloir s'attaquer au... (ICI Radio-Canada Télé) - image 6.0

Agrandir

Jean-René Dufort semble le seul à vouloir s'attaquer au sujet délicat des attentats.

ICI Radio-Canada Télé

Pour Jean-René Dufort, dont la revue de l'année est toujours très attendue, l'arrivée de Justin Trudeau semble avoir été une bénédiction. «Quand j'étais à son assermentation, il y avait un sentiment d'air frais, comme si on avait ouvert les fenêtres. J'ai même senti du pot à Rideau Hall, dans la maison du gouverneur général! Après 10 ans, il était temps», confie-t-il au Soleil, à moins de deux semaines de la diffusion d'Infoman 2015.

Même dans ses contacts avec le monde politique fédéral, il a constaté beaucoup plus d'ouverture. «Le gros changement, c'est d'avoir du monde qui répond au téléphone. Les attachés de presse ne voulaient même pas nous donner leur numéro de téléphone. Pour parler à un ministre, le truc était de passer par les attachés de presse de Maxime Bernier, les seuls à nous répondre.»

De tous ceux que nous avons interviewés, Jean-René Dufort semble le seul à vouloir s'attaquer au sujet délicat des attentats. «Les terroristes, les radicaux, le niqab, il faut réfléchir deux fois avant d'en parler. Mais c'est sûr que tous ces sujets-là, je vais les mettre dans l'émission. Au péril de ma vie! Y'en a qui ont peur de ça comme la peste, moi, j'aime trouver l'angle différent pour en parler.»

Contrairement à l'équipe du Bye bye, Jean-René n'a pas une armada d'avocats sur le dos. «Il y a zéro avocat qui nous surveille. Si tu veux me tuer, tu me rajoutes trois ou quatre meetings par semaine. Au fil des ans, ils ont appris à nous faire confiance.»

Étonnamment, l'animateur a plus de fil à retordre avec Régis Labeaume, qui semble le bouder. «Il nous trouve de moins en moins drôles», pense-t-il, faisant entre autres référence aux multiples blagues sur le Centre Vidéotron. Même s'il l'a taquinée à satiété ces dernières années, il aura peut-être plus de chances avec la nouvelle ministre du Patrimoine, Mélanie Joly. «Chaque fois que je l'ai rencontrée, elle prenait bien ça. Mais pour sa présence le 31, ce n'est pas encore réglé.»

L'ouverture de l'émission sera une nouvelle fois confiée à un groupe québécois «qui a gagné un prix à l'ADISQ», révèle Jean-René. Il annonce une chanson originale «qui brasse» cette année. Peut-on miser sur Galaxie? 

=> INFOMAN 2015 à ICI Radio-Canada Télé

  • Jeudi 31 décembre à 22h
  • Vendredi 1er janvier à 20h

***

Du choix pour finir l'année

L'émission radiophonique À la semaine prochaine transporte sa folie à... (ICI Radio-Canada Télé) - image 8.0

Agrandir

L'émission radiophonique À la semaine prochaine transporte sa folie à la télé le temps de sa revue humoristique. 

ICI Radio-Canada Télé

=> À L'ANNÉE PROCHAINE à ICI Radio-Canada Télé

  • Jeudi 31 décembre à 19h
  • Samedi 2 janvier à 21h

Pour la septième année, la joyeuse bande de l'émission radiophonique À la semaine prochaine transporte sa folie à la télé le temps de sa revue humoristique. À l'année prochaine, qui a toujours été diffusée le 30 décembre, accède cette année à la prestigieuse soirée du 31. Un timing parfait pour l'animateur, comédien et auteur Philippe Laguë.

«On est arrivés l'année où il n'y avait pas de Bye bye, en 2009, après le Bye bye controversé. Moi, je ne voulais pas qu'on soit le Bye bye des pauvres, on n'était pas encore assez connus pour la soirée du 31», dit-il, jugeant l'émission à pleine maturité. Comme l'an dernier, il sera entouré de Michèle Deslauriers, Dominic Paquet et Pierre Verville.

Une nouveauté cette année: on se permet d'ajouter quelques éléments visuels pour la télé, bien qu'on conserve les lutrins et la spontanéité radiophonique de l'hebdomadaire. «Faut que ça sente la tourtière, les gens reçoivent, vont nous regarder discrètement. Il faut que quelqu'un qui n'écoute pas l'émission à la radio y trouve aussi son compte.»

Des 90 minutes du spectacle enregistré mardi au Club Soda à Montréal, on n'en conserve que 44 pour l'émission de télé. Difficile de savoir ce qui sera conservé, mais sachez que parmi les personnages parodiés, il y a Micheline Lanctôt, qui dénonce le sexisme au cinéma, Dan Bigras, qui parle de la disparition des magazines de Québecor, Pierre Karl Péladeau, François Bugingo, Matricule 728, Régis Labeaume et de nombreuses têtes de Turc habituelles.

Se risquera-t-on à traiter des attentats? «On passe notre tour, répond Philippe Laguë. On avait pensé à plein de choses, mais on a abandonné. On a même épuré des trucs, au cas où d'autres choses surviennent d'ici le 31 décembre.»

Si vous préférez la version radio, rendez-vous le jeudi 31 décembre à 14h et le vendredi 1er janvier à 12h et à 19h à ICI Radio-Canada Première.

***

Dominic Arpin, animateur de Vlog... (TVA) - image 9.0

Agrandir

Dominic Arpin, animateur de Vlog

TVA

=> VLOG : LE MEILLEUR DU WEB 2015 à TVA

  • Jeudi 31 décembre à 19h  

Elles ont circulé sur Facebook, Twitter, sont devenues virales et ont fait jaser. Dans cette édition spéciale de Vlog, Dominic Arpin fait le bilan des vidéos qui ont suscité le plus de réactions en 2015, des pires gaffes aux plus grandes prouesses.

***

Marie-Mai au Centre Bell... (TVA) - image 10.0

Agrandir

Marie-Mai au Centre Bell

TVA

=> MARIE-MAI LIVE AU CENTRE BELL: TRAVERSER LE MIROIR à TVA

  • Jeudi 31 décembre à 19h30

«Comme si vous étiez sur scène», promet TVA pour cette retransmission du spectacle de Marie-Mai au Centre Bell, alors que celle-ci vient d'entreprendre une série plus intime au Théâtre St-Denis. Confidences de l'artiste et coulisses du spectacle complètent ce programme, où Marie-Mai reprend tous ses plus grands succès. Une véritable communion avec ses fans.

***

Cette année, au tour de Marc Labrèche, d'Ève Landry et... (ICI Radio-Canada Télé) - image 11.0

Agrandir

Cette année, au tour de Marc Labrèche, d'Ève Landry et de Boucar Diouf de revivre leurs souvenirs des Fêtes en musique à l'émission En direct de l'univers

ICI Radio-Canada Télé

=> EN DIRECT DE L'UNIVERS - SPÉCIALE DU JOUR DE L'AN à ICI Radio-Canada Télé

  • Jeudi 31 décembre à 20h
  • Vendredi 1er janvier à 18h30

Le rendez-vous du 31 décembre de France Beaudoin, d'une durée de 90 minutes, est devenu un incontournable. Cette année, au tour de Marc Labrèche, d'Ève Landry et de Boucar Diouf de revivre leurs souvenirs des Fêtes en musique. Trois univers très différents.

Avec Marc Labrèche dans le décor, on peut s'attendre à absolument tout. «Quand il est là, tu ne sais jamais où ça va s'en aller. C'est la beauté de la chose», confie France Beaudoin, quelques jours après l'enregistrement de l'émission.

Ce grand party, qui roule toujours à un train d'enfer, conserve le même esprit. Alors qu'on voit souvent les invités fondre en larmes le samedi soir, la spéciale du jour de l'An revêt un caractère plus festif. «Marc Labrèche a quand même été très ému en voyant arriver un invité qui lui va droit au coeur. Je l'ai vu plier le genou», confie France Beaudoin.

Parmi les 34 invités qui défileront sur scène s'est glissée la chanteuse française ZAZ. «Nous faisons un clin d'oeil à Paris avec elle. Nous avons passé deux jours avec cette fille qu'on essayait d'avoir depuis deux ans parce qu'elle est nommée souvent dans les questionnaires de nos invités. Une des plus belles personnes que j'ai pu croiser. J'étais une fan, et je n'ai pas été déçue!»

«Nous faisons aussi des clins d'oeil en musique à l'actualité. Le thème du party est "Apportez votre piano", plutôt qu'"Apportez votre vin". Je pense qu'il y en a 14 sur le plateau!» révèle aussi l'animatrice.

***

RBO au Centre Vidéotron... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 12.0

Agrandir

RBO au Centre Vidéotron

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

=> RBO: THE TOUNES à TVA

  • Jeudi 31 décembre à 21h

L'occasion d'assister au retour sur scène du célèbre groupe, au Centre Vidéotron en septembre. Les billets se sont moins vendus que prévu, ce qui n'a pas empêché les fans présents de fredonner joyeusement Bonjour la policeI Want to PogneÇa rend rap et, bien sûr, Le feu sauvage de l'amour. En plus de recevoir sur scène Mitsou et Richard Z. Sirois, RBO ramène ses personnages fétiches comme les Slomeau, Ringo Rinfrette et le chef Groleau.

***

L'animateur Philippe Laprise... (VRAK) - image 13.0

Agrandir

L'animateur Philippe Laprise

VRAK

=> MEILLEUR AVANT LE 31, BON PAREIL LE 1er à VRAK

  • Jeudi 31 décembre à 19h
  • Vendredi 1er janvier à 11h
  • Dimanche 3 janvier à 18h

La revue humoristique de Philippe Laprise, de retour pour une quatrième année à VRAK, se met toujours au défi de plaire autant aux jeunes qu'à leurs parents. «C'est une soirée où on regarde la télé en famille. Je fais des parodies d'infopubs, les parents vont les comprendre autant que les enfants. Les chansons de l'année, ils les connaissent, leurs enfants les ont fait jouer 50 fois dans la maison durant l'année», explique Philippe Laprise, qui commence malgré lui à bien connaître le répertoire de Taylor Swift!

Dans cette revue de l'année, il sera question de la surconsommation autour des Minions, on parlera de Star Wars, de James Bond, de qui Philippe Laprise a emprunté le look pour la campagne publicitaire. Dans un sketch absurde, Patrice Coquereau fera une infopub d'une infopub. Participent également Ève Landry, Léane Labrèche-Dor, Pier-Luc Funk, Phil Roy et les comédiens de la série Le chalet. «Guylaine Tremblay a une fille qui est folle de VRAK, elle s'est dit qu'elle ne pouvait pas refuser notre invitation.»

«On ne fait pas de politique, c'est le mandat du Bye bye», affirme Philippe Laprise, qui trouvera quand même le moyen de parler des coupes en éducation, un sujet qu'il a abordé dans son discours de remerciement au Gala Artis.

«On a mélangé ça avec Walking Dead, une sorte d'hommage aux profs. C'est mon sketch préféré, ça boucle bien l'année 2015 de mon implication avec les professeurs.»

«On fait une parodie de chanson qui se moque des jeunes incapables de se passer de leur téléphone cellulaire. Je ris d'eux et ils rient d'eux-mêmes aussi», confie l'humoriste, qui promet de finir dans l'émotion, avec une chanson évoquant la nostalgie.

***

Skatemania revêt cette année une atmosphère de cabaret.... (TVA) - image 14.0

Agrandir

Skatemania revêt cette année une atmosphère de cabaret.

TVA

=> SKATEMANIA À TVA

  • Jeudi 31 décembre à 23h
  • Dimanche 3 janvier à 22h45

Tourné en octobre au Pavillon de la jeunesse, le spectacle sur glace revêt cette année une atmosphère de cabaret. Au programme, une rencontre entre Ginette Reno et les éblouissants champions du monde en couple de patinage artistique, les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford. Les voix de Jean-François Breau, Marie-Ève Janvier, Liana Bureau et Gaya de La voix, de même que David Thibault, accompagnent les prouesses des patineurs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer