Fred Pellerin: matière à légendes

Fred Pellerin anime la série documentaire Saint-Élie-de-Légendes, diffusée les... (Ici Radio-Canada télé)

Agrandir

Fred Pellerin anime la série documentaire Saint-Élie-de-Légendes, diffusée les mardis à 20h, du 8 au 29 décembre, à Radio-Canada.

Ici Radio-Canada télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Le conteur Fred Pellerin s'est lancé dans une nouvelle aventure. À travers un documentaire en quatre épisodes, on assistera à la réconciliation de Jacques Langlois avec son harmonica, à la conception d'un concert de klaxons en hommage à l'ancien garagiste du village, à la relance de l'incroyable jardin de Madame Marceau et à la naissance de la nouvelle entreprise d'un grand rieur.

Ce sera une nouvelle manière de raconter le village de Saint-Élie-de-Caxton, au coeur de sa vie et de ses récits. «Je raconte des histoires qui auraient pu se passer il y a 50 ou 100 ans. Un moment donné, je me suis dit, si un autre conteur habite le village dans 100 ans, ça se peut-tu que ce qui se passe aujourd'hui soit matière à légende?» raconte Fred Pellerin.

Avec la réalisatrice Patricia Beaulieu, avec qui il collabore depuis 15 ans, ils se sont lancés. «Chaque épisode a sa colonne vertébrale, où on suit l'histoire d'un des personnages. Un cinquième vient saupoudrer ça de ses réflexions et de ses actions», explique-t-il.

Celui-ci s'est amusé à proposer des projets de fous, à susciter des rencontres et des moments mémorables. «J'interviens déjà comme ça dans la vie. Je n'ai pas besoin de caméra pour injecter de la connerie. Je prends ce rôle avec allégresse», indique-t-il, un sourire dans la voix.

On plonge au coeur d'histoires humaines, familières, empreintes de belle magie toute simple. «On se rend vite compte que ce sont des personnes comme on en côtoie dans tous les villages et tous les quartiers, avec une poésie intérieure dont ils ne sont même pas conscients.»

Pour Fred Pellerin, Saint-Élie est un précieux microcosme, qui n'a pas perdu son âme malgré les 60 000 visiteurs qui y ont déferlé par vagues l'été dernier. «À cinq heures, les visites finissent et comme il y a juste quatre chambres au presbytère, on se retrouve entre nous. On ne veut pas un décor, on veut un milieu de vie, ça a toujours été clair.»

Cet hiver, le conteur se lancera dans une première tournée de chansons, même s'il a déjà produit trois albums. «Pour moi, l'album et la tournée, c'est pas attaché ensemble, obligé, note-t-il. Quand je fais du conte, je fais 400 représentations, mais là, c'est 48 dates, fini bâton. Ça va être une petite chose rare qu'on range après.»

Il se créera aussi un troisième spectacle de Noël avec l'Orchestre symphonique de Montréal, qui sera diffusé le dimanche 20 décembre à 20h à Radio-Canada. «Il fallait trouver une façon de s'attacher, parce que je suis en swim aids et eux ils sont le Titanic», indique-t-il. Cette année, il racontera comment l'année 1922 est passée dans le beurre à Saint-Élie.

La série documentaire Saint-Élie-de-Légendes sera diffusée les mardis à 20h, du 8 au 29 décembre, à Radio-Canada.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer