Sophie Lambert: la quête de l'autre à l'ère du Web

Pendant six mois, la documentariste Sophie Lambert a suivi... (Tirée du documentaire, Benoit Guérin)

Agrandir

Pendant six mois, la documentariste Sophie Lambert a suivi six jeunes au tournant de la vingtaine pour brosser un portrait générationnel, caméra à l'épaule, avec beaucoup d'honnêteté et même, de tendresse.

Tirée du documentaire, Benoit Guérin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) «Il n'y a jamais eu de révolution comme celle-là au niveau relationnel. Il n'y a pas de modèle, ils sont en train de tout inventer et de se frapper le nez», constate la documentariste Sophie Lambert, qui présente L'amour au temps du numérique, lundi et mardi soirs à Télé-Québec.

La réalisatrice est entrée dans l'univers des applications comme Grindr ou Tinder pour un projet artistique personnel, où elle voulait photographier 100 personnes nues, sans qu'on voie leur visage. «Je rentrée là-dedans à titre d'artiste, mais je trouvais le phénomène super intéressant. Je me disais, c'est incroyable parce que les technologies ont été inventées par ma génération et celle avant moi, mais c'est la génération suivante qui s'en sert», constate-t-elle.

Les repères ne sont plus les mêmes. «Avant les parents pouvaient servir de guides, mais maintenant, c'est comme si la référence n'était plus là. On est ailleurs», constate la réalisatrice, elle-même dans la quarantaine et maman d'une fille de 16 ans.

«Au départ, on avait prévu faire intervenir des spécialistes, mais ça se passe tellement vite, que même eux, ils n'ont que des questions», note-t-elle.

Pendant six mois, elle a donc suivi six jeunes au tournant de la vingtaine pour brosser un portrait générationnel, caméra à l'épaule, avec beaucoup d'honnêteté et même, de tendresse. 

Chez les filles, il a Karine, convaincue que le couple est voué à mourir la relation demeure exclusive, Sandrine, qui accorde beaucoup d'importance à l'image et à tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux, et Gabrielle, qui parle de ses nombreuses relations amoureuses et sexuelles sans aucun tabous. «Avant le tournage, elle a appris qu'elle était enceinte, sans savoir qui était le père, et on a choisi de la suivre quand même», note Sandrine Lambert.

Chez les gars, il y a Steph, «dont la vie tourne autour du look, du body, du nightlife, de sa capacité à séduire», Steveo, gai et mannequin, «qui voudrait tellement avoir une vraie relation, mais en même temps qui a une lucidité et toute une réflexion sur le monde gai», indique la réalisatrice. Puis Timothée, le grand romantique.

Ceux-ci ne se connaissent pas et ont visionné le documentaire il y a quelques semaines. «Tout le monde avait peur de leur réaction, mais ils étaient toujours conscients de ce que je tournais, ils n'ont jamais reculé. Ils avaient envie d'expliquer ce qu'ils vivent, et aucun d'eux n'a l'impression d'être atypique.»

Devant ses relations qui se consomment à une vitesse effrénée, «on projette beaucoup sur le prochain, on ne prend plus le temps de se connaître, de s'ajuster, d'aller plus loin», indique la réalisatrice. «On se demande vraiment comment tout ça va évoluer dans les prochaines années.»

L'amour au temps du numérique sera diffusé en deux parties les 30 novembre et 1er décembre à 21h, à Télé-Québec.

Partager

À lire aussi

  • Richard Therrien | <i>Cent «</i>like»<i> ou rien</i>

    Richard Therrien

    Cent «like» ou rien

    CHRONIQUE / Il n'a jamais été aussi facile de trouver une occasion de rencontre sexuelle. Pour L'amour au temps du numérique, documentaire... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer