Licenciements aux stations Rouge/Énergie de Québec

Marie-Josée Longval... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Marie-Josée Longval

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Bell Média a procédé lundi à cinq licenciements aux stations Énergie 98,9 et Rouge FM 107,5. L'animatrice du matin à Rouge, Marie-Josée Longval, figure parmi les employés mis à pied.

«Je quitte à regret un métier que j'aime profondément et des collègues que j'aime tout autant», a écrit sur son compte Twitter l'animatrice comptant une quinzaine d'années d'expérience.

Les coupes budgétaires ont également frappé la correspondante de CJAD, Angelica Montgomery, en poste depuis huit ans à l'Assemblée nationale. L'abolition de son poste met fin à 30 ans de présence de la station anglophone montréalaise sur la colline parlementaire.

Le directeur général par intérim chez Énergie, Patrick Côté, figure dans la liste des personnes congédiées, qui compte aussi un producteur et deux employés du service de la promotion.

L'animateur du matin à Énergie, Stephan Dupont, indique au Soleil avoir vécu un «avant-midi extrêmement difficile et triste», mais qu'il s'agit d'une décision d'affaires compréhensible. «Je comprends qu'une méga entreprise comme Bell Média coupe quelque part pour réajuster le tir.» Il s'est dit particulièrement surpris du départ de Marie-Josée Longval, qui a toujours été «excellente dans tout ce qu'elle a fait». 

L'animateur a rencontré la direction de la station en journée. «Je suis sorti de là encouragé. On m'a dit qu'on continuait à croire à l'avenir de la radio parlée, avec moi et Jeff Fillion.»

Les demandes d'entrevue avec un porte-parole d'Énergie de Québec sont restées vaines. Joint par Le Soleil, le porte-parole de Bell Média à Montréal, Olivier Racette, s'en est tenu au courriel diffusé en après-midi.

«Je peux confirmer que la réorganisation au sein de Bell Média se poursuit avec des réductions de personnel dans plusieurs bureaux à travers le Canada. Ces réductions s'inscrivent dans notre processus de restructuration visant à assurer que la structure de coûts de Bell Média reflète la réalité de la performance des revenus dans les médias et la radiodiffusion, et que nous conservons notre position de leader dans une industrie en rapide évolution», a fait savoir l'entreprise.

Au début du mois, le quotidien Globe and Mail a rapporté que Bell Média procéderait au licenciement de 270 postes à Toronto et 110 à Montréal, dans les secteurs des opérations, du marketing, des ventes et de l'administration.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer