Jonathan Roberge: la famille s'agrandit

Jonathan Roberge... (Fournie par TVA)

Agrandir

Jonathan Roberge

Fournie par TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Après Contrat d'gars, une satire des émissions «de gars», et Fiston, des capsules-conseil peu orthodoxes à son jeune enfant, Jonathan Roberge nous arrive avec la série Papa, qui vivra sur le Web avant d'être diffusée ce printemps à TVA.

 Louis-Olivier Mauffette, Marie-Soleil Dion, Jonathan Roberge, Xavier Roberge... (Fournie par TVA) - image 1.0

Agrandir

 Louis-Olivier Mauffette, Marie-Soleil Dion, Jonathan Roberge, Xavier Roberge et Eliane Gagnon jouent dans Papa.

Fournie par TVA

Jonathan et Xavier Roberge dans la nouvelle websérie... (Fournie par TVA) - image 1.1

Agrandir

Jonathan et Xavier Roberge dans la nouvelle websérie Papa

Fournie par TVA

Fiston était d'abord un projet de livre, qui vient justement de paraître chez VLB éditeurs. «J'attendais un enfant et je trouvais que les livres de paternité nous parlaient comme si on était des épais», explique Jonathan Roberge.

Son personnage de père très impliqué, sans pudeur et aux jugements tranchés s'est développé au fil des capsules. «Quand tu l'écoutes, tu te dis "Ah c'est ben épais", mais tu y as déjà pensé aussi», indique Roberge. «Comme frencher la petite rousse boulotte à la bouteille au primaire, parce que plus tard, elle va devenir super chick et que ça va augmenter tes chances de faire un trip à trois.» 

Dans Papa, né d'une campagne de sociofinancement, le personnage a un maintenant un garçon de six ans et vient de se séparer. «C'est le fun qu'il y ait des dialogues à écrire, que ce ne soit plus seulement moi devant la caméra. Tu peux créer des situations plus loufoques, mettre quelqu'un qui réagit à ses propos, voir ce père de la société d'aujourd'hui», souligne-t-il. La maman (Marie-Soleil Dion), s'est amouraché d'un «wannabe new wave du 450 qui vient de découvrir le yoga chaud» (Louis-Olivier Mauffette), alors que papa est épaulé par sa soeur (Virginie Fortin), «une tante sans gants blancs qui donne des conseils de cul» et son meilleur ami (Mathieu Genest) «un gars pris dans les années 90, avec quatre ans d'âge mental qui travaille dans une animalerie».

Le vrai fils

Fiston, plus mature que tout ce beau monde, sera joué par Xavier, le vrai fils de Jonathan Roberge, qu'on a pu voir dans Les Appendices. «Il voulait le faire, mais je lui ai dit qu'il pouvait changer d'avis jusqu'à deux semaines avant le tournage», raconte Roberge, qui a pu faire du travail en amont pour s'assurer que son fils comprenne bien les scènes. «Ça fait un mois que je peux lui en parler à la maison, je lui explique pourquoi tel comportement n'est pas correct, pourquoi c'est drôle.»

Une histoire va se développer au fil des épisodes de sept minutes qui cherchent non seulement à faire rire, mais aussi à critiquer les comportements des adultes et des parents de la société actuelle. «Nos pères étaient des bonshommes qui travaillaient fort et qui ne laissaient pas beaucoup de place aux émotions. On n'a pas eu beaucoup de temps pour s'adapter», a réalisé Roberge.

Celui-ci travaille aussi un dessin animé et un film (incluant une mafia de restaurants à déjeuner), en plus de jouer dans la pièce Ma première fois.

Les 100 capsules de Fiston sont disponibles sur fistontva.ca. Trois épisodes de Papa seront mis en ligne le 19 novembre sur papatva.ca. La diffusion télé à TVA est prévue pour le printemps.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer