Sébastien Ricard: la rédemption d'un survenant

Le clan sera diffusé sur les ondes d'ICI Radio-Canada... (ICI Radio-Canada télé)

Agrandir

Le clan sera diffusé sur les ondes d'ICI Radio-Canada télé les samedis à 21h dès le 31 octobre.

ICI Radio-Canada télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Dans Le clan, qui s'amène à ICI Radio-Canada télé, Sébastien Ricard incarne un criminel repenti qui s'est forgé une nouvelle vie et une nouvelle identité dans une petite ville acadienne.

Avant même d'être diffusée, la série écrite par Joanne Arseneau et réalisée par Jim Donovan était en lice pour le Prix du public au Festival Séries Mania à Paris en avril dernier. La première saison de six épisodes sera en ondes la semaine prochaine, alors que le tournage de la deuxième saison tire à sa fin à Shédiac, au sud-est du Nouveau-Brunswick.

«C'est bien pour un groupe sur un film ou une série de pourvoir s'isoler ailleurs», note Sébastien Ricard, ravi de passer une partie de l'automne en Acadie. Des scènes ont été tournées à Saint-Nicolas, sur la rive sud de Québec, dans Portneuf et sur la côte du Nouveau-Brunswick.

L'univers western est mis de l'avant. «J'étais très étonné, quand je suis allé m'entraîner à cheval la première fois, de voir à quel point c'est une culture très présente au Québec. C'est très américain, mais très québécois aussi», indique l'acteur.

Son personnage d'ancien trafiquant de drogue a envoyé son père et ses frères en prison, avant d'être relocalisé avec une nouvelle identité par la police. «On ne choisit pas le milieu où on naît. Ce qui est intéressant, c'est qu'il essaie de renaître sous une identité qu'il aurait aimé avoir, mais pour ça il va falloir qu'il mente. Il y a cette espèce de vice fondamental dans sa nouvelle vie qui vient la pourrir, dès lors que le passé le rattrape», raconte Ricard.

Le comédien et membre du groupe Loco Locass se plaît a établir des liens avec la figure du Survenant, du roman de Germaine Guèvremont. «Son passé n'est pas clair. Ça ajoute au charme qu'il peut avoir et à la méfiance qu'il peut inspirer», note-t-il. Celui qui a laissé une femme et un fils derrière lui retombe en amour et refait des enfants, qu'il aime vraiment mais à qui il ne peut dire la vérité.

La première saison permettra d'établir le contraste entre les deux vies du personnage, dont la véritable identité n'est connu que d'un ami avec qui il a gardé secrètement contact et par un policier, joué par Benoît Gouin. «Ils ont une relation amour-haine, puisque c'est le seul à savoir la vérité à son sujet, ce qui implique une certaine complicité, mais qu'il lui rappelle tout le temps cette vérité-là, pénible à porter», explique Ricard.

Lorsque le frère du personnage arrive dans le décor au début de la deuxième saison, la situation devrait se corser... «Je ne trouve plus le personnage aussi clair qu'au début. Je crois qu'il y a une part d'auto-sabotage à l'oeuvre chez lui. Un besoin de se mettre en danger», indique Sébastien Ricard.

Le clan sera diffusé sur les ondes d'ICI Radio-Canada télé les samedis à 21h dès le 31 octobre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer