Walter Koenig ou l'espoir d'un monde meilleur

Walter Koenig, le Chekov de Star Trek, fait partie... (Archives Le Soleil)

Agrandir

Walter Koenig, le Chekov de Star Trek, fait partie des invités du Comiccon de Québec.

Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

(Québec) Walter Koenig, l'interprète original de Pavel Chekov dans Star Trek, fait partie des invités du Comiccon de Québec, qui a lieu au Centre des congrès samedi et dimanche.

L'événement qui se déroule annuellement dans plusieurs villes du monde se veut un rendez-vous incontournable pour les mordus de science-fiction, de superhéros et de tous les produits dérivés qui y sont associés. Walter Koening a répondu à nos questions par courriel à propos de la popularité de la franchise et sa relation à celle-ci.

Star Trek n'a été télédiffusée que pendant trois saisons, mais sa popularité ne se dément pas. Ça vous surprend? 

R Plus maintenant.

Quelles sont les causes de cette popularité?

R Il y a plusieurs réponses à cette question. Le talent des acteurs, des auteurs et de tous les gens impliqués dans le processus créatif. Le fait que dans un monde où la barbarie sous toutes les formes se perpétue, Star Trek a offert l'espoir d'un monde meilleur. Le fait que Star Trek est maintenant une marque à laquelle les gens peuvent s'identifier. Pour plusieurs personnes, Star Trek, dans toutes ses incarnations, est une entité viable dans leurs vies.

Q Est-ce que c'est vrai que l'accent russe de Chekov vous a été inspiré par votre père, qui a immigré aux États-Unis?

R Oui, c'est tout à fait vrai.

Parlant de votre père, vous avez déjà écrit qu'il avait été une source d'inspiration dans votre soutien au peuple birman. Pouvez-vous nous en dire un peu plus?

R Mon père était un activiste, tant socialement que politiquement, tout comme mon fils. Cette sensibilité semble avoir sauté une génération. Quand j'ai eu la possibilité d'aller en Birmanie, j'ai senti que c'était une responsabilité que j'avais trop longtemps négligée.

Quand les gens pensent à vous, ils ne vous voient souvent que dans la peau de Pavel Chekov, même si vous avez fait beaucoup d'autres choses. Est-ce que ça vous dérange?

R Non, pas vraiment. Je n'aime seulement pas penser qu'il y a des gens qui croient que mon talent se limitait à interpréter ce rôle. 

Vous avez aussi joué un personnage récurrent dans la série Babylon 5 et, récemment, dans Nobility, une autre série de science-fiction. Quelle est votre relation avec le genre?

R Mon association avec Star Trek pendant de si nombreuses années m'a donné de la viabilité auprès de ceux qui sont accoutumés à ce genre narratif.

Avez-vous vu Star Trek (2009) et Vers les ténèbres (2013), qui ont relancé la franchise Star Trek? Et si c'est le cas, que pensez-vous de la performance d'Anton Yelchin en Chekov?

R Anton est un jeune acteur fantastique qui n'a pas été utilisé à son plein potentiel dans les films de Star Trek. Il a extrêmement bien fait dans les limites de ce qu'on lui a demandé de faire. Les gens devraient plutôt s'intéresser à la liste croissante de rôles complexes qu'il a interprétés dans d'autres productions.

Allez-vous régulièrement dans les événements Comiccon? À 79 ans, vous n'avez pas vraiment besoin de faire ça, pourquoi continuer?

R Je suppose que non, même si je n'en fais pas beaucoup, mais j'y trouve toujours un certain plaisir.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer