83 organismes unis contre les «radios poubelles»

Forte de l'appui de 83 organismes syndicaux et communautaires, la Coalition... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Forte de l'appui de 83 organismes syndicaux et communautaires, la Coalition pour la justice sociale de Québec-Chaudière-Appalaches réclame des «ondes radiophoniques saines» et monte aux barricades contre les «radios poubelles», qu'elle accuse de tenir des discours «susceptibles de provoquer une dégradation du climat social, voire de susciter des comportements violents».

Dans un communiqué, la Coalition soutient que «ce type de radio», qui se développe «dans différentes régions du Québec», se caractérise par un contenu agressif et racoleur, très souvent discriminatoire et diffamatoire envers certains groupes sociaux ou personnalités publiques associées à ces groupes. (...) Les ondes radiophoniques devraient nous offrir un divertissement de qualité, sans tomber dans le mépris ou le manque de respect.»

En entrevue au Soleil, Vicky Brazeau, du Regroupement des organismes communautaires de la région de Québec, s'insurge contre les «préjugés et les propos haineux» véhiculés par ces radios. Elle donne en exemple des animateurs qui prônent le retrait du droit de vote aux gais ou l'interdiction aux personnes assistées sociales d'avoir des enfants. «C'est de l'intimidation de la part des animateurs qui devraient considérer comme un privilège d'avoir accès aux ondes publics. Ils ont une responsabilité.»

Le «phénomène», avance la Coalition, aurait pris une telle ampleur que les «comportements violents» se multiplieraient à l'égard des personnes et groupes visés par ces propos. «À les écouter, les personnes assistées sociales ne payent rien, alors qu'elles payent des taxes sur une grande proportion de leur budget, expliquent Marielle Bouchard et Denyse Thériault, du Front commun des personnes assistées sociales du Québec.

Pour sa part, la Fédération des femmes du Québec dénonce les propose «sexistes, discriminatoires et méprisants» envers les femmes. «Régulièrement, on nous tient un discours rétrograde et dépassé sur le retour des femmes à la maison ou les femmes au volant. Pire, on va même jusqu'à banaliser la violence faite aux femmes en faussant la réalité et en disant qu'il y a autant de violence de la part des femmes envers les hommes. C'est dangereux», dénonce Élisabeth Germain.

Pour Jean Cloutier, président du Conseil régionale de la Capitale-nationale de l'Alliance de la fonction publique, «ces radios-poubelles font miroiter aux gens non syndiqués que les gens syndiqués sont des enfants gâtés avec leurs belles conventions collectives, alors que ce sont eux qui n'ont pas grand grand-chose et qui devraient revendiquer des améliorations de leurs conditions de travail».

«La déclaration n'est pas un appel à la censure», explique Anne-Valérie Lemieux-Breton, du Regroupement en éducation populaire et en action communautaire du Québec et Chaudière-Appalaches, «mais une démarche de conscientisation de la population et des élu(e)s aux problèmes engendrés par la multiplication de ce type de pratiques radiophoniques.»

La Coalition invite le public à signifier leur appui à cette déclaration à l'adresse https://goo.gl/sIFyCD.

Parmi les signataires de la déclaration, citons Québec Solidaire, l'Alliance de la fonction publique du Canada, le Syndicat de la fonction publique de Québec/Chaudière-Appalaches, l'Association YMCA, le Syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université Laval, le Syndicat des professeurs du cégep de Sainte-Foy, l'Association générale étudiante du Collège François-Xavier-Garneau et l'Association coopérative d'économie familiale.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer