Mario Tessier: passer à la télé haute vitesse

Mario Tessier... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Mario Tessier

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Les deux projets télévisuels de l'automne de Mario Tessier ont en commun la vitesse et l'humour. Alors que dans Ma mère cuisine mieux que la tienne il s'amuse de voir les concurrents pédaler pour cuisiner leur recette signature familiale, pour Les Grandes Gueules s'animent il a dû apprendre à suivre le rythme survolté du cartoon.

Le concept espagnol Mi madre cocina mejor que la tuya seyait très bien aux Québécois, selon Mario Tessier : «Parce que la cuisine, c'est rassembleur et ça fait partie de notre ADN. T'as beau avoir 162 pièces dans ta maison, si tu fais un party, tout le monde va finir dans la cuisine.»

Ce dernier aurait toutefois refusé d'animer une émission strictement culinaire. «Ici, c'est un gros prétexte pour avoir du plaisir et mettre les gens dans des situations où tout peut arriver», note-t-il. Après avoir enregistré sept émissions (sur 26), il est emballé.

Les gens soumettent trois recettes, sans savoir laquelle ils devront réaliser sous pression, sous l'oeil des caméras, du public en studio, des autres concurrents (installés dans un salon vitré) et du chef Giovanni Apollo, qui agira comme juge. «Chez toi, tu peux acheter tes morceaux de poulet et prendre trois heures pour cuisiner ton suprême. Mais là, tu pars du poulet entier et tu as 30 minutes», illustre Tessier.

Les concurrents n'auront qu'une minute pour rassembler les ingrédients nécessaires dans l'épicerie installée sur le plateau. «Ils oublient toujours quelque chose! Dans le pilote, une fille a trouvé le moyen d'oublier le blé d'Inde pour faire son pâté chinois», souligne l'animateur. Après 10 minutes, la mère du concurrent peut appuyer sur un bouton panique et prêter main-forte à son rejeton, mais le temps défile alors deux fois plus vite. Il faut environ quatre heures de tournage pour réaliser la demi-heure que l'on verra à la télé.

Six émissions mettront en vedette des personnalités comme Éric Salvail et Louis Morissette (qui produit l'émission). «Marie-Ève Janvier et Jean-François Baril vont sûrement venir, et j'essaie de convaincre Éric Lapointe. Sa mère est très drôle et juste l'idée de le voir manipuler de la viande avec toutes ses bagues, ça me fait vraiment rire», indique Tessier, qui rêve aussi de faire un spécial «Mon maire cuisine mieux que le tien» pour la deuxième saison.

En plus de tourner avec son premier spectacle solo, l'humoriste continue d'enregistrer les voix des épisodes de Les Grandes Gueules s'animent à Télétoon, un sitcom destiné aux 16 ans et plus. «Ça coûte pas loin de 300 000 $ l'épisode, il y a une centaine de personnes qui y travaillent, précise-t-il. Pour nous, c'était un défi, parce qu'on a une intrigue de 23 minutes à soutenir plutôt qu'un sketch de trois minutes. Il faut jouer vrai, mais avec un 30 % [d'énergie et de rythme] de plus», explique Tessier. L'émission sera aussi diffusée en anglais dès janvier.

Les Grandes Gueules s'animent est diffusée le mercredi à 22h à Télétoon alors que Ma mère cuisine mieux que la tienne est diffusée le mercredi à 19h à V.

Partager

À lire aussi

  • Mario Tessier sort du rang

    Sur scène

    Mario Tessier sort du rang

    Il a été chauffeur de tank, fantassin, instructeur de combat sans armes et parachutiste avant d'être la moitié du duo comique Les Grandes Gueules.... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer