Chantal Fontaine: une «antichambre gourmande»

Chantal Fontaine sur le plateau des Chefs!... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Chantal Fontaine sur le plateau des Chefs!

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le concept de la sixième saison des Chefs! se prête bien aux analogies sportives. Deux équipes, appelées brigades, s'affronteront chaque semaine sous le regard de deux chefs d'expérience, Anne Desjardins et Stéphane Modat, et de la nouvelle animatrice, Chantal Fontaine. Celle-ci agira à titre de commentatrice, alors que les juges et mentors seront en quelque sorte les analystes. «On sera comme une Antichambre [l'émission de RDS] gourmande», illustre-t-elle.

Celle-ci s'est tout de suite sentie très à l'aise sur le plateau de l'émission, où elle a eu bon nombre de conversations riches. «C'est presque devenu une sorte de laboratoire autour de la cuisine, de la gastronomie, de la réalité du métier, explique-t-elle. Ce n'est pas souvent dans la vie d'une restauratrice qu'on a le temps d'avoir du temps de qualité avec des chefs et d'autres restaurateurs.»

Chantal Fontaine est propriétaire, avec Guy A. Lepage et Jean-Pierre Des Rosiers, de Accords bar à vin resto et de Accords le bistro. L'été, le camion de bouffe de rue Nomade So6 et un kiosque au marché Atwater ajoutent de (belles) tâches à son agenda professionnel, aussi ponctué par les tournages de Yamaska et, jusqu'à cette année, de ceux de Par-dessus le marché. Pour un mois ce printemps, toutefois, le temps s'est arrêté sur le plateau des Chefs!

Chaque semaine, un chef invité viendra compléter le jury et, surtout, présenter une figure emblématique de la gastronomie québécoise, dont les deux brigades devront s'inspirer pour concocter un menu. Martin Juneau viendra présenter le prolifique Pol Martin, alors que Marie-Chantale Lepage partagera le legs de son mentor, Serge Bruyère. Frédéric Cyr, qui a vu son père Renaud devenir le premier à magasiner chez l'éleveur plutôt que chez le boucher, lancera les aspirants chefs sur la piste de la gastronomie bourgeoise, où «tous les jours, c'est Noël», indique Fontaine.

On pourra constater l'avant-gardisme de Jehane Benoît, qui a reçu un diplôme de chimiste en alimentation de la Sorbonne en 1925 et a ouvert un restaurant végétarien à Montréal au milieu des années 30, grâce à la visite de Charles-Antoine Crête.

Les douze participants ont entre 23 et 33 ans. L'un des candidats est né au Maroc, l'une en France, les autres viennent d'un peu partout au Québec. La formule brigade devrait permettre de faire ressortir, en plus de leurs qualités techniques et de leur créativité, leurs aptitudes au travail d'équipe.

«La caméra est une grosse bête qui a besoin de beaucoup de viande, et parfois je me pose des questions sur la pertinence de certains scénarios de téléréalité. Mais ici, c'est une compétition positive. Ça reste parfois ingrat, mais ça se fait dans le respect», analyse Chantal Fontaine.

Les chefs! La brigade est diffusée les lundis à 20h sur les ondes d'ICI Radio-Canada télé dès le 29 juin.

Partager

À lire aussi

  • Richard Therrien | Des <i>Chefs</i> un peu froids

    Richard Therrien

    Des Chefs un peu froids

    J'aimerais bien pouvoir vous dire que Les chefs! - La brigade prouve que la formule de ce succès estival des cinq dernières années méritait un... »

  • Richard Therrien | Comment tuer <em>Les chefs!</em>

    Richard Therrien

    Comment tuer Les chefs!

    J'essaie de comprendre. Comprendre comment on a pu gâcher de façon aussi spectaculaire une recette qui réunissait pourtant tous les meilleurs... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer