Vingt-deux ans plus tard, Pierre Jobin intégré au syndicat de TVA-Québec

Pierre Jobin... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Pierre Jobin

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Vingt-deux ans après son arrivée à TVA-Québec, le chef d'antenne Pierre Jobin sera finalement syndiqué.

Alors que les parties étaient convoquées devant le Conseil canadien des relations industrielles, une entente de principe est intervenue lundi entre la station de télévision et le syndicat des employés de TVA-Québec, qui compte 130 membres.

Si les parties tombent d'accord sur les termes finaux de l'entente, le syndicat accueillera un nouveau membre d'ici quelques semaines.

Depuis son embauche en 1993, Pierre Jobin avait toujours eu un statut de cadre, contrairement aux autres chefs d'antenne, comme Pierre Bruneau et Sophie Thibault. 

Étrangement, Pierre Jobin tombait sous l'affiliation du syndicat montréalais lorsqu'il remplaçait Pierre Bruneau. À Québec, l'employeur avait toujours refusé de changer le statut de son chef d'antenne.

Le syndicat des employés de TVA-Québec a entamé une procédure de grief en 2013 en alléguant que Pierre Jobin, un cadre, accomplissait des tâches de syndiqué, notamment des entrevues.

«Avec les compressions, on s'est aperçu que l'employeur se servait de plus en plus de Pierre Jobin pour faire de la job de journaliste», indique Carl Beaudoin, président du syndicat des employés de TVA-Québec.

L'entente finale sera rédigée au cours de l'été et soumise aux deux parties.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer