Pause pour l'animateur Jérôme Landry

Jérôme Landry et Denis Gravel (CHOI Radio X)... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Jérôme Landry et Denis Gravel (CHOI Radio X) annimaient ensemble Le Show du matin.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Jérôme Landry quitte non seulement le Show du matin, mais la station de radio CHOI qui en a fait une vedette à Québec. Il veut «prendre un break», «faire quelque chose de différent». Et contrairement à la récente tendance, l'animateur n'a pas l'intention de tâter de la politique.

M. Landry a fait l'annonce sur son compte Twitter, sur le coup de minuit, samedi. «Je confirme la rumeur : j'ai décidé de quitter Radio X après huit merveilleuses années. Merci à vous tous, les auditeurs de CHOI! Bon été!» a-t-il lancé.

En entrevue téléphonique au Soleil, dimanche, le père de famille a expliqué qu'il était en réflexion depuis l'automne. «J'avais fait le tour, j'avais moins le goût un peu. Je sens le besoin de me reposer des médias, de l'actualité quotidienne», a-t-il témoigné, assurant qu'il n'y avait ni scandale, ni chicane derrière sa démission.

L'animateur de radio, qui est soumis à une clause de non-concurrence dont il ne veut pas révéler les détails, affirme qu'il n'a pas de plan professionnel. «Je vais m'occuper de ma blonde et de mon fils pis je vais voir ça après, ce que je vais faire», dit-il.

Vendredi, le coanimateur de l'émission matinale à Radio X, Denis Gravel, a annoncé en ondes qu'il abandonnait son micro pour relever «un autre défi» au sein de la station. L'absence de Jérôme Landry à ses côtés n'avait alors pas été motivée.

Le duo, réuni depuis 2009, était reconnu pour son franc-parler et faisait grand bruit de son appui au projet d'amphithéâtre. Les deux hommes ont d'ailleurs présidé à la création d'un nouveau fan-club des Nordiques de Québec, la Nordiques Nation, qui milite pour le retour du hockey professionnel dans la capitale.

Les derniers sondages Numeris (anciennement BBM) ont révélé une baisse de popularité du Show du matin, qui est passé de premier à troisième au classement, tandis que CHOI a dégringolé de la première à la cinquième position. Jérôme Landry assure que ce n'est pas la cause de son départ, qu'il se questionnait déjà sur son avenir quand les résultats sont sortis.

Non à la politique

Dans le contexte où plusieurs journalistes ont fait le saut en politique récemment, des rumeurs envoyaient le dernier défroqué travailler avec Gérard Deltell, candidat conservateur aux prochaines élections fédérales, qui a été son collègue à TQS.

Interrogé à ce sujet, M. Landry a éclaté de rire et a répondu : «Non, non, non». «Je ferai pas de politique, c'est sûr. Je gère même pas mon tiroir de bobettes chez nous, je suis pas capable de me gérer moi-même, j'irai pas gérer l'argent du monde», a-t-il développé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer