Nouvelle patinoire pour Patrice Lemieux

Daniel Savoie incarne Patrice Lemieux, le faux hockeyeur... (Photo fournie par TVA)

Agrandir

Daniel Savoie incarne Patrice Lemieux, le faux hockeyeur que la plupart des gens ont découvert au Bye-Bye 2012.

Photo fournie par TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Depuis le Bye-Bye 2012, la plupart des Québécois connaissent Patrice Lemieux, ce hockeyeur candide qui forge ses discours à coups d'anglicismes et de tics de sportifs. Le personnage créé et interprété par Daniel Savoie prendra une nouvelle dimension dès le 4 mai, avec sa propre série à Super Écran.

Patrice Lemieux 24/7 racontera le retour du sportif à Montréal, après de nombreuses années aux États-Unis. Affecté par une (autre) commotion cérébrale, il se lancera dans différentes entreprises en attendant son retour sur la glace.

«J'avais hâte d'ouvrir un nouveau terrain de jeu à ce personnage-là. On avait fait le tour des capsules», laisse tomber Daniel Savoie. Le faux hockeyeur sera maintenant entouré d'un dg (Louis Morissette, qui produit la série), d'un entraîneur (Ricardo Trogi), de son agent et meilleur ami (Patrice Robitaille) et de sa femme, Shannon (Jordanna Lajoie).

Sans aller très en profondeur dans la psychologie des personnages, les concepteurs tenaient toutefois à aller chercher d'autres couleurs ou d'autres couches que celles des clichés habituels. «Shannon est attachante, crédible. On ne voulait pas en faire une nunuche», indique Savoie. Patrice Robitaille jouera quant à lui «l'intelligent du duo. C'est un peu comme les frères Dalton, qui sont tous niaiseux, même si un d'entre eux se croit plus intelligent.»

Patrice Lemieux pourra donc garder sa saveur particulière sans que tout son entourage soit aussi coloré, ce qui aurait risqué d'être lourd. Il explorera aussi de nouvelles gammes d'émotions. Savoie nous annonce des scènes «presque touchantes» en fin de saison. Il tentera d'exploiter pleinement le paradoxe Lemieux, «un gars si fondamentalement bon que tu ne peux pas lui en vouloir même s'il dit des atrocités, à la fois très confiant et très vulnérable».

Le personnage est né il y a de nombreuses années dans une chambre de joueurs, alors que Savoie s'amusait à imiter les Mario Lemieux de ce monde pour faire rire ses coéquipiers. «Je l'avais vraiment bien, et ça m'a suivi, raconte-t-il. J'ai continué de travailler mon bonhomme et avec mon ami Frédéric Nassif [qui coréalise la série avec Savoie], à l'université, on lui a trouvé un nom qui voulait tout dire et rien dire à la fois.» Le duo a opté pour une réalisation qui rappelle Modern Family et les documentaires 24/7 de la chaîne HBO.

Savoie, qui a étudié pour être scénariste et réalisateur, a entre autres signé le clip Douchebag d'Étienne Dano. «Ce n'était pas une priorité, même pas une option de faire une carrière en avant [de la caméra]», note le Montréalais pure laine.

Il a pu compter sur deux coauteurs d'expérience, François Camirand et René Brisebois (Les Boys), pour structurer les 10 épisodes de 22 minutes. La deuxième saison est déjà en cours d'écriture.

Savoie pense déjà à l'après-Patrice Lemieux. «Scénariser, réaliser, faire un nouveau bonhomme? Toutes les portes seront ouvertes.»

Patrice Lemieux 24/7 sera diffusé à Super Écran le lundi à 20h dès le 4 mai.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer