David Thibault sans Elvis à The Voice

David Thibault a passé le test de The... (Photo: fournie par TF1)

Agrandir

David Thibault a passé le test de The Voice samedi dernier, accédant aux quarts de finale de l'émission diffusée sur TF1, une première pour un Québécois.

Photo: fournie par TF1

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le nom de David Thibault est associé à Elvis. Il chante comme lui, bouge comme lui, s'habille comme lui, se coiffe comme lui. C'est pour ce talent que sa vidéo de Blue Christmas a été visionnée aussi souvent, qu'Ellen DeGeneres l'a reçu à son talk-show aux États-Unis.

Samedi dernier, en direct devant 5,8 millions de téléspectateurs français, il ne chantait pas comme le «King», mais bien comme David Thibault, avec un titre de 2013, Wake Me Up!, du DJ suédois Avicii. Rien à voir avec Blue Suede Shoes ou avec les titres des Temptations et de Johnny Hallyday qu'il avait interprétés les semaines précédentes. Un timbre de voix moins grave, une nouvelle posture, une attitude plus exaltée. Même sans Elvis, le chanteur de Saint-Raymond a passé le test, accédant aux quarts de finale de The Voice, la plus belle voix sur TF1, une première pour un Québécois.

Joint à Paris, le jeune homme s'en faisait un défi personnel. «Mon objectif en allant à The Voice était de sortir un peu du répertoire d'Elvis et de trouver ma vraie voix. Le fait que Mika [son coach] me propose des chansons plus modernes me permet de toucher plus de gens. Ça m'ouvre plusieurs portes. J'ai vu ce que je suis capable de faire», confie David.

Au point de se dissocier complètement du répertoire d'Elvis? «Elvis va toujours rester mon idole, une inspiration. Mais avoir des chansons originales et faire des covers, ce serait vraiment bien.»

Encore ce soir, pour le deuxième direct, il délaisse Elvis pour Close to Me de The Cure, à moins que le public ne lui destine Fade Out Lines de The Avener. Les deux titres choisis par Mika étaient soumis au vote populaire. «Il y a plus de public aux directs, et c'est le public qui me donne l'énergie d'être sur la scène», dit-il à quelques heures du grand soir. Une nouvelle victoire le ferait accéder à la demi-finale, mais aussi à la tournée The Voice, dans près d'une vingtaine de villes françaises cet été, dont au Zénith à Paris. «J'espère que ça m'ouvre des portes. Que je parte ou que je reste, je vais être content de m'être rendu aussi loin», affirme le chanteur de 17 ans, qui n'avait encore jamais mis les pieds en France avant sa participation à «Ze Voice», comme disent les Français.

Preuve que David crée son effet là-bas : il a déjà goûté à la médecine de la presse artistique française, qui a révélé ses amours avec une patineuse québécoise prénommée Frédérik. «Je suis en couple depuis six mois et je suis fou amoureux. C'est ma personnalité qui l'a attirée», a-t-il confié à Pure People. Des aveux qu'il regrette un peu aujourd'hui, admet-il au bout du fil, même s'il s'agit d'une nouvelle heureuse. «J'ai fait une petite erreur en disant ça. Je préfère séparer la vie professionnelle et la vie personnelle.»

Le plus drôle, c'est que David Thibault n'avait même pas franchi les préauditions de La voix à Québec la première année. Ce n'est pas lui qui a posé sa candidature à The Voice en France, mais bien l'équipe de l'émission qui a communiqué avec lui après le succès de sa vidéo en 2013. Il avait dû décliner l'invitation une première fois, avant qu'on communique de nouveau avec lui en novembre dernier et qu'il dise oui, devant mettre de côté temporairement la tournée Les années bonheur, dont il assure la première partie. «On s'est dit que ça m'ouvrirait une grande porte pour l'Europe», explique-t-il.

D'abord choisi par le coach Florent Pagny, qui s'en est départi, il a atterri dans l'équipe du sympathique Mika. «Je lui parle comme je parlerais à un frère, je me sens tout de suite à l'aise avec lui. Il est quand même très strict, mais il le fait sans nous brusquer», affirme David Thibault, qui ne considère pas que les coachs français se montrent plus sévères que les nôtres. Sachez que les candidats ne répètent qu'une ou deux fois par semaine avec les coachs devant les caméras, alors qu'ils sont suivis par des professeurs de chant en coulisses les autres jours.

Du côté de La voix

Alors qu'il restera deux autres émissions en France, La voix chez nous prend fin dimanche soir à TVA, avec une pléiade de gros noms, tels que Kelly Clarkson, Def Leppard, Jean Leloup, Melissa Etheridge et Alex Nevsky. Du côté des finalistes, Mathieu Holubowski, Rosa Laricchiuta, Angelike Falbo et Kevin Bazinet se disputeront l'affection du public, un an après la victoire controversée de Yoan Garneau, dont le nouvel album figure au sommet des ventes au Canada pour une deuxième semaine consécutive. Nul en matière de prédictions, je miserais tout de même sur une victoire de Kevin, de l'équipe Marc Dupré, dimanche soir.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer