Bloodline: le nouveau poids lourd de Netflix

Kyle Chandler interprète le personnage de John Rayburn... (Netflix, Saeed Adyani)

Agrandir

Kyle Chandler interprète le personnage de John Rayburn et Linda Cardellini celui de Meg Rayburn.

Netflix, Saeed Adyani

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Interprète du personnage de Meg Rayburn, membre de la famille dysfonctionnelle de Bloodline, la nouvelle série originale de Netflix, la comédienne Linda Cardellini souhaite vivement que ses créateurs décident de lui donner une seconde saison.

Sissy Spacek et Linda Cardellini dans une scène... - image 1.0

Agrandir

Sissy Spacek et Linda Cardellini dans une scène de Bloodline

Sam Shepard dans le rôle de Robert Rayburn... - image 1.1

Agrandir

Sam Shepard dans le rôle de Robert Rayburn et Ben Mendelsohn dans celui de Danny Rayburn

«J'espère qu'ils feront une deuxième saison. Ce serait vraiment agréable de retrouver tout le monde une fois de plus, les comédiens comme les gens qui sont derrière la caméra. Tout le monde était super sur le plateau», explique-t-elle en entretien téléphonique avec Le Soleil à propos de la série qui fait sensation depuis sa mise en ligne le 20 mars.

Bloodline est une saga familiale qui gravite autour d'un couple propriétaire d'un hôtel et de leurs quatre enfants adultes dont la vie est bouleversée par le retour au bercail de l'aîné de la fratrie, Danny, mouton noir de la famille joué avec brio par Ben Mendelsohn. Des secrets seront graduellement dévoilés et d'autres mystères apparaîtront en même temps que la découverte de cadavres dans les mangroves.

Dans les Keys

Alors que la plupart des séries télé américaines sont filmées en Californie, Bloodline, produite par Sony Pictures, est tournée dans le décor exotique d'Islamorada, dans les Keys de Floride, qui est également le lieu où se déroule l'action.

«Nous avons passé huit mois là-bas durant le tournage, indique Linda Cardellini. C'est vraiment spécial de demeurer dans le même pays et de voir des lieux si différents. La faune, la flore, tout est particulier là-bas. Il fait extrêmement chaud et il y a aussi la pluie qui se met à tomber sans avertir quand on ne s'y attend pas», raconte-t-elle.

La comédienne californienne s'est jointe à la distribution de Bloodline après avoir participé à une conférence téléphonique avec les créateurs et producteurs Todd A. Kessler, Glenn Kessler et Daniel Zerman, le trio à qui on doit la télésérie Dommages et intérêts.

«Pendant 1 heure 45, nous avons discuté de la série et de comment ils voyaient le personnage de Meg. J'avais déjà écouté Dommages et intérêts et j'aimais beaucoup la façon dont ils s'y prenaient pour créer des personnages de femmes qui semblaient vraiment réalistes, mais, en même temps, des femmes qui sont quand même complexes. Après cette conférence et quand j'ai vu que Ben et Kyle [Chandler] faisaient également partie de la distribution, j'ai décidé d'embarquer dans l'aventure.»

Personnage complexe

Elle s'est ainsi glissée dans la peau, les robes courtes et les talons plateformes de Meg, une avocate qui partage le lit d'un de ses clients, une relation dont son ami de coeur et le reste de sa famille ignorent tout.

«Ce que j'aime beaucoup dans le script de Bloodline, c'est que le personnage de Meg agit fort différemment de ce qu'elle projette. Au départ, on ne sait pas à quel point elle est complexe, mais à mesure qu'on voit évoluer le personnage, on découvre d'autres choses sur elle, tout ça se développe lentement», poursuit-elle.

La comédienne attribue d'ailleurs en partie au fait de tourner pour Netflix la façon différente dont se place l'intrigue de Bloodline. «Bien sûr, il y a énormément de similitudes entre le fait de jouer pour Netflix et de jouer pour une chaîne télé traditionnelle. Notre travail d'acteur ne change pas beaucoup. Cependant, il y a une différence parce que les créateurs n'ont pas à prouver la valeur de leur série avec un épisode pilote et qu'ils peuvent ainsi prendre plus de temps pour développer les personnages.»

Légendes

«C'est un peu comme lire un roman», reprend-elle à propos du rythme de la série. Ainsi, on découvre graduellement d'autres facettes de Meg, Danny et leurs frères Kevin (Norbert Leo Butz), la tête forte, et John (Kyle Chandler), le policier aux dehors plus calmes, sans oublier leurs père et mère, interprétés par des légendes du grand écran et des planches, Sam Shepard et Sissy Spacek.

«Jouer avec Sam et Sissy, c'est vraiment un rêve que j'ai réalisé», affirme d'ailleurs Linda Cardellini. «Sissy est une personne extraordinaire avec un talent extraordinaire», dira-t-elle à propos de l'interprète de Carrie dans le film tiré de l'oeuvre de Stephen King et qui a aussi remporté en 1981 l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation de la chanteuse country Loretta Lynn dans Coal Miner's Daughter.

Linda Cardellini avoue également avoir été impressionnée par la prestance de Shepard, un dramaturge qui a remporté un prix Pulitzer pour sa pièce Buried Child en 1979. «Je crois qu'il n'y avait personne sur le plateau qui n'avait pas joué dans au moins une des pièces qu'il a écrites!» fait-elle remarquer en terminant.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer