Se meubler comme au temps de Mad Men

La série Mad Men a suscité un réel... (Photo AMC)

Agrandir

La série Mad Men a suscité un réel engouement pour le style mid century modern.

Photo AMC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) La série Mad Men a suscité l'adhésion pour son portrait percutant d'une Amérique en changement, mais aussi pour sa recréation luxuriante des années 60, tant dans les costumes que dans les décors. Si le vintage a la cote depuis un bon moment, un réel engouement se dessine depuis quelques années pour le pas si lointain style mid century modern, qui a fait les beaux jours de la génération de Don Draper... et de beaucoup de baby-boomers québécois.

Francis Bédard, propriétaire de A/2 Mobilier, s'est lancé... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 1.0

Agrandir

Francis Bédard, propriétaire de A/2 Mobilier, s'est lancé dans la restauration et dans la vente de meubles mid century modern.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Est-ce qu'une série télé, aussi populaire soit-elle, réussit à influencer les modes en design? «Mad Men a certainement remis le mid century modern sur la carte, mais l'intérêt était déjà présent avant», pense Isabelle Clément, décoratrice et blogueuse de Mont­réal (www.delaruelleausalon.com). Elle a noté le même genre d'effet, dernièrement, avec la diffusion de Downton Abbey, qui a amené un vif intérêt pour les antiquités dans le style victorien.

Francis Bédard, propriétaire de A/2 Mobilier (a2mobilier.com), va dans le même sens. «Le courant était déjà assez fort aux États-Unis, mais c'est devenu assez grandissant dans les dernières années au Québec», explique-t-il. Assez fort, même, pour le pousser à se lancer dans la restauration et la vente de meubles mid century modern, sur Internet et dans son atelier-boutique du 41, rue Saint-Vallier Est, à Québec.

Dans l'inventaire d'A/2 Mobilier, les teintes chaudes du teck et du noyer sont reines. Le laiton et le chrome s'y marient, alors que les divans et les autres meubles rembourrés affichent des textures de cuir et de tweed. «C'est un style qui a tellement bien vieilli», plaide Francis Bédard. Lignes épurées, structures simplifiées, poignées et pattes discrètes... «Ce ne sont pas des meubles massifs», continue-t-il.

Si une grande partie de sa clientèle est constituée de jeunes accros au vintage, Francis Bédard a constaté avec étonnement un intérêt assez fort des 55-70 ans. «Ils ont grandi avec ces meubles-là. Quand ils les revoient, ils ont un lien émotionnel. Ils ont toujours une histoire à raconter», explique le restaurateur.

Isabelle Clément abonde : la décoration, selon elle, a un côté affectif très grand. «Il y a parfois certaines valeurs rattachées à des époques, que les gens d'aujourd'hui veulent retrouver à travers leur décor», analyse-t-elle.

Elle remarque aussi qu'il est de plus en plus difficile de trouver de belles pièces à bon prix sur les petites annonces. Elle en a fait sa spécialité sur une page Facebook (goo.gl/FoaXwU), suivie par près de 24 000 personnes, où elle réfère à ses abonnés les petits trésors qu'elle trouve sur les sites de petites annonces. «Le mot magique, c'est vraiment devenu teck. Les gens en raffolent! Et quand je réfère une petite annonce sur ma page Facebook, les annonceurs se retrouvent souvent inondés d'appels. Maintenant, les meubles en teck se vendent près de cinq fois le prix habituel», note-t-elle. Parfois, les annonceurs ne savent même pas qu'ils ont des petits trésors entre les mains, note aussi la décoratrice.

Signe que le courant est bel et bien revenu, il s'est aussi taillé une place dans les lignes commerciales. IKEA, par exemple, a lancé en 2013 la collection Stockholm, inspirée du design scandinave des années 50. On y trouve de nombreuses influences mid century modern, comme une chaise à dossier haut qui rappelle drôlement les formes de la chaise OEuf (Egg Chair), une icône du genre dessinée en 1958 par Arne Jacobson. Les chaises moulées à la Charles et Ray Eames ont aussi fait leur apparition dans différentes collections contemporaines.

Vivre à la Don Draper... à Sorel-Tracy

Vous êtes tellement fan de Mad Men que vous aimeriez vivre dans un décor semblable à celui de la série? Le rêve n'est pas hors de portée... si votre bourse est profonde! De temps à autre, des maisons dont la décoration est restée inchangée depuis des années deviennent disponibles sur le marché immobilier. On les appelle des time capsule, en anglais. Présentement, une imposante maison de plain-pied est en vente à Sorel-Tracy, pour la modique somme de... 949 000 $! Les photos donnent l'impression, réellement, d'entrer dans un décor digne de la série. Tout est d'origine dans cette maison de 5000 pieds carrés : les boiseries sont reines, la cuisine est d'époque et les meubles, emblématiques du milieu du siècle dernier. «Je n'avais jamais vu une maison aussi bien préservée dans le style mid century, au Québec. Il y en a plusieurs aux États-Unis, mais ça reste extrêmement rare ici», note Isabelle Clément. Reste à savoir, souligne-t-elle, si son futur propriétaire voudra conserver son cachet... Pour ceux qui voudraient zyeuter cette rareté : goo.gl/M478LY

Partager

À lire aussi

  • Jon Hamm: trop beau

    En coulisses

    Jon Hamm: trop beau

    Jon Hamm n'était pas le premier choix des producteurs pour incarner le suave Don Draper. Le concepteur de la série, Matthew Weiner, explique qu'en... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer