Des jeunes loups plus réalistes

Les comédiens de la nouvelle saison des Jeunes... (PHOTO La Presse, FRANçOIS ROY)

Agrandir

Les comédiens de la nouvelle saison des Jeunes loups, Anaïs Damphousse-Joly, Danny Gilmore, Amélie B. Simard, Catherine Bérubé, Julie Perreault et Aliocha Schneider, dans les nouveaux locaux du journal.

PHOTO La Presse, FRANçOIS ROY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) C'est à un lifting en règle auquel on a soumis la série Les jeunes loups pour son retour l'automne prochain à TVA. Le but avoué: s'éloigner de l'image très caricaturale de la première saison, qui n'a pourtant pas empêché 1,6 million de fidèles d'être au poste chaque lundi soir l'hiver dernier.

L'auteur Réjean Tremblay dit avoir entendu les critiques - «c'est pas tous des cons», dit-il - et procédé aux ajustements qui s'imposent. En croisant le réalisateur François Gingras à la sortie d'un ascenseur, il s'est dit : «C'est l'homme qu'il me faut.» Les deux hommes avaient travaillé ensemble pour la première saison de Casino. Gingras, qui a réalisé Fortier et Trauma, succède donc à Érik Canuel et à Jean-Claude Lord avec l'intention d'imposer sa signature, de faire table rase.

Et pas rien qu'un peu : on a changé la salle de rédaction, installée dans un loft au look industriel et aux murs de brique, de même que les résidences de chacun des personnages, jusqu'au niveau de jeu des acteurs, aux costumes et à la musique. «Je souhaitais donner un ton plus près de la réalité», a confié François Gingras mardi sur le plateau de tournage à Montréal, ajoutant qu'on ne perdra pas de temps à expliquer tous ces changements.

Ainsi, on a rallongé les jupes de Jacynthe René, le personnage de Catherine Bérubé, Maripier Renaud, ne ressemblera plus à Lisbeth Salander et remplace son piercing par un diamant plus discret, et Philippe St-Pierre, joué désormais par Danny Gilmore, sera un peu moins séducteur et un peu plus journaliste. Rappelons que Pierre-Yves Cardinal, qui tenait ce rôle, n'était pas disponible en raison de conflits d'horaires.

Une chose n'a pas changé dans la salle de rédaction du journal Le Matin : tout doit être dit. Qu'est-ce qui est d'intérêt public et qu'est-ce qui ne l'est pas? Une question d'actualité que se posera le personnel pour 10 nouveaux épisodes. «François est le réalisateur qui m'a fait travailler le plus», affirme Réjean Tremblay à propos du réalisateur, qui porte aussi les chapeaux de conseiller à la scénarisation et de producteur associé.

On se souvient qu'à la fin de la première saison, Philippe St-Pierre fréquentait la journaliste politique Jessica Esposito (Amélie-B. Simard), qu'il voit toujours mais qui commence à se montrer jalouse. La chroniqueuse de télévision Marianne Desbiens, jouée par Jacynthe René, est enceinte de huit mois. De qui est l'enfant? De son mari Julien (Sébastien Delorme) ou du séducteur St-Pierre, qui avait rompu avec elle? Une grande question dont on obtiendra la réponse à la saison deux.

Julie Perreault reprend son rôle de patronne, tout comme France Castel («Pense Internet Paula!»), qu'on espère moins perdue. Le grand journaliste Marc Quenneville (Luc Picard) deviendra un peu malgré lui l'intermédiaire d'un criminel manipulateur qui souhaite faire parler de ses méfaits.

Fait son entrée une jolie stagiaire provenant d'Afrique (Anaïs Damphousse-Joly), qui a visiblement quelque chose à cacher. Myriam Le Blanc sera la mairesse de Montréal qui vivra une histoire d'amour avec un des personnages principaux. Le chroniqueur et ancien mannequin Francisco Randez joue un homme d'affaires qui tentera de s'associer au Matin. Marc Béland sera le père de Maripier. Et Maxime Desbiens-Tremblay, bien connu des fans de Ramdam, jouera un scénariste défendant ses droits d'auteur contre un producteur véreux.

Le tournage des Jeunes loups se poursuivra jusqu'au 19 juin. Par ailleurs, le conflit entre Réjean Tremblay et sa fille Roxanne a été réglé à l'amiable, et celle-ci ne fait plus partie de l'aventure. Quant à Réjean, il a encore des idées pour une suite à Lance et compte, qui a laissé les fans en pleine tragédie lundi soir. TVA attend cependant d'étudier sa proposition de scénario avant d'annoncer une 10e saison. Lutte serrée entre cette finale, vue par 1 027 000 téléspectateurs à TVA, et Nouvelle adresse, qui n'a jamais été autant regardée, avec 931 000 adeptes, sur ICI Radio-Canada Télé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer