Docteur clown arrive : danger!

Dans Mémoires vives, Claire (Marie-Thérèse Fortin) renoue avec... (Photo fournie par Ici Radio-Canada Télé)

Agrandir

Dans Mémoires vives, Claire (Marie-Thérèse Fortin) renoue avec son ex nouvellement célibataire, le pédiatre Martin Sévigny (Marc Béland). Ce dernier est de passage à l'hôpital pour enseigner les méthodes d'approche à la Patch Adams auprès des enfants malades.

Photo fournie par Ici Radio-Canada Télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Ça allait trop bien entre Claire et Christian, le couple parfait de Mémoires vives. Dans cette ère où les histoires romantiques sont plutôt rares dans nos téléromans - Émilie et Ovila sont-ils à ce point irremplaçables? -, Marie-Thérèse Fortin et Frédérick De Grandpré forment l'un de nos plus beaux couples à l'écran depuis longtemps.

Mais depuis quelques semaines déjà, précisément depuis le retour de Laurie, on sent une fragilité s'installer entre les deux amoureux. Ils ont bien tenté de rallumer la flamme en s'offrant une fin de semaine dans une auberge, Claire a la tête ailleurs. Lire l'excitation dans son visage à la réception des fleurs que lui a envoyées son ex mystérieux en dit long. Et quand l'ex en question, nouvellement célibataire, réapparaît sous les traits de Marc Béland, il est permis de brandir la pancarte «danger»!

Sans trop en dire, quelques infos sur ce Martin Sévigny, un pédiatre, qu'avait quitté Claire pour Jacques à l'époque. La rupture avait mis fin à leurs ambitions de pratiquer leur métier à l'étranger ensemble, ce qu'il a fait seul de son côté, au Moyen-Orient et en Afrique, en situation de guerre. «C'est un docteur clown, un peu comme Patch Adams, il est justement de passage à l'hôpital pour enseigner cette façon d'approcher les enfants malades», explique l'auteure Chantal Cadieux.

Si au moins on pouvait le détester, mais non, il m'apparaît au contraire sympathique. Sa venue coïncide avec un événement qui troublera l'existence de Christian, et qui ne risque pas trop de plaire à Claire. D'où les problèmes à venir. Pour le moment, Martin Sévigny apparaîtra dans l'avant-dernier épisode de la saison, le mardi 24 mars à 21h sur ICI Radio-Canada Télé, mais il est clair qu'on le reverra cet automne.

L'an dernier, la saison s'était conclue sur un coup de feu, qui avait failli faire mourir le pauvre Clovis. Un an plus tard, l'auteure promet de terminer sa saison sur une annonce dramatique au sujet de Laurie, qui nous tiendra en haleine jusqu'au retour de l'automne. Le téléroman est assuré de tenir l'antenne encore en 2016.

Par ailleurs, Mémoires vives provoque toutes sortes de réactions chez les plus assidus, que ce soit parce qu'ils prennent l'histoire au sérieux ou pour se moquer gentiment de ses rebondissements les plus tordus. Quelques admirateurs, Simon, Julien et Carolina, ont même inventé un drinking game (jeu d'alcool) particulièrement original et franchement drôle, partagé sur Facebook : chaque fois qu'un des événements répertoriés sur une liste se produit dans l'émission, les joueurs prennent une gorgée de vin.

Quelques exemples hilarants : on boit quand un personnage dit «Pit à Thibert», quand Frédérick De Grandpré dessine, quand quelqu'un fait jouer le démo de Sylvie, et bien sûr chaque fois qu'on entend «une battue». Puis, c'est deux gorgées «quand Évelyne en vire une câlisse»! Quelques suggestions : une gorgée de vin quand Nancy ment à Flavie ou tente de se suicider, quand on parle d'«unité capillaire» et quand Mélissa menace de s'enfuir avec Jade. Vous n'aurez pas assez d'une bouteille par mardi soir.

De la grande visite à Lietteville

On n'avait plus eu de ses nouvelles depuis son départ de l'unité 9 il y a un an, mais Laurence (Sarah-Jeanne Labrosse) sera de retour prochainement à Lietteville. Pas pour de bon - heureusement pour elle -, mais pour rendre visite à Élise (Micheline Lanctôt) au cours d'une rencontre émouvante. On la verra dans l'épisode du mardi 17 mars à 20h, deux semaines avant la finale, qui s'annonce explosive. Oui, c'est dans cet ultime épisode de la saison qu'on saura à qui Caroline (Salomé Corbo) destine son fameux coup de pelle, aperçu dans la promotion du temps des Fêtes. «Un événement déterminant pour la suite», me souffle à l'oreille l'auteure Danielle Trottier, qui a déjà les deux pieds dans l'écriture de la quatrième saison d'Unité 9. Autre gros dossier à surveiller d'ici le 31 mars : la lutte à finir entre Jeanne et Bouba. Bien entendu, Jeanne a mon vote.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer