La belle histoire des «différents»

Mathieu Baron (à gauche) et Emmanuel Auger (à droite),... (Photo Nomad)

Agrandir

Mathieu Baron (à gauche) et Emmanuel Auger (à droite), entourent Dylan, un des jeunes hommes aux prises avec une déficience intellectuelle.

Photo Nomad

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Nos auteurs de séries, à qui j'ai distribué des 9 et un 9,5 dans mon bulletin de mi-saison samedi dernier, ne manquent pas de talent, mais ont un goût marqué pour le drame et les tragédies cet hiver. Quand on se fait raconter une belle histoire en pleine grisaille comme celle du documentaire Les différents, on la prend volontiers.

Une belle histoire, ça prend des personnages attachants, comme les «différents» du film d'Hélène Choquette, de jeunes hommes aux prises avec une déficience intellectuelle qui forment une équipe de hockey à Laval. La moitié ne savent pas patiner, et la plupart vivent dans la précarité et sont inaptes au travail, mais tous ont choisi de dévier de la trajectoire que la vie avait pour eux. Le genre d'histoire qui banalise bien des petits maux quotidiens.

Diffusé sur la chaîne Moi&cie le lundi 9 mars à 16h et le jeudi 12 mars à 19h, en pleine Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, le documentaire d'une heure entre dans l'univers des «différents» durant une saison de hockey, avec leurs deux mentors, Emmanuel Auger, qu'on a pu voir dans Les Boys et Lance et compte, et Mathieu Baron, gagnant du Loft en 2006 et actuellement Marco Choquette du bureau des opérations dans Unité 9. Le premier soutient l'équipe depuis ses débuts il y a 10 ans, le second, dont le frère est déficient, s'est joint il y a 8 ans. Un travail admirable dont on les sent vraiment investis.

C'est quand on entre dans l'intimité de quelques-uns des joueurs de l'équipe que le documentaire devient le plus intéressant. Notamment dans celui de Dylan, 16 ans, qui a souffert d'alcoolisme foetal, et qui a heureusement trouvé une bonne famille après avoir été abandonné par sa mère. Vincent, 23 ans, lui, faisait plusieurs crises d'épilepsie sur la glace durant les matchs, jusqu'à ce qu'on le réopère au cerveau il y a cinq ans. Michel, la mascotte de l'équipe à 38 ans, a décroché un boulot dans une usine.

Souvent rejetés par la société, tous échappent à leur solitude et découvrent leurs capacités à travers les «différents», avec un mélange d'humour et de naïveté. J'ai été particulièrement impressionné par Étienne, 19 ans, autiste et malentendant, devenu gardien de but à force de persévérance. Mais aussi par Louis, l'entraîneur, qui décide d'apprendre à patiner en partant de zéro.

Dans la même case horaire, Moi&cie annonce pour les prochaines semaines d'autres documentaires sur des sujets-chocs, comme Changer d'ethnie, sur des personnes de communautés culturelles qui subissent des chirurgies afin d'effacer tout trait ethnique de leur visage, et un autre, au titre évocateur, Pourquoi les hommes sont infidèles. C'est avec son créneau sensation que cette chaîne spécialisée du Groupe TVA obtient le plus de succès, notamment avec Le sexe m'a envoyé à l'urgence, Ma vie à 600 livres et 281 - Les dieux de la scène.

***

Exit Danny Saint-Pierre

Ceux qui se fiaient à Danny Saint-Pierre pour préparer le repas du soir devront retourner dans leurs livres de recettes: l'émission Qu'est-ce qu'on mange pour souper?, diffusée en semaine à 17h sur ICI Radio-Canada Télé, quittera l'antenne au printemps après deux saisons. La direction dit avoir pris cette décision pour donner une demi-heure supplémentaire à Entrée principale, en hausse d'écoute cette saison, et qui sera dorénavant diffusée du lundi au vendredi, de 16h à 17h30.

Il fallait de l'ambition, mais surtout beaucoup de préparation pour pouvoir réussir la recette du chef Saint-Pierre en 30 minutes, comme il l'avait promis au départ. Déjà depuis l'automne, l'émission d'André Robitaille bénéficiait de 30 minutes de plus le vendredi, pour un volet culturel. Le diffuseur n'a toujours pas annoncé par quelle émission il remplacera à 17h30 le jeu L'union fait la force, qui se terminera après 12 saisons.

Radio-Canada souhaite toujours collaborer avec Danny Saint-Pierre, qui agira à titre de consultant culinaire de l'émission Les chefs! - La brigade cet été. Les deux nouveaux juges permanents de l'émission seront Stéphane Modat, chef des restaurants du Château Frontenac, et Anne Desjardins, ancienne propriétaire de L'Eau à la bouche à Sainte-Adèle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer