Marina Orsini: le rôle d'une vie

Après s'être relevée d'un cancer du sein, un... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Après s'être relevée d'un cancer du sein, un segment «extraordinairement difficile et touchant», note Marina Orsini, Suzie revient cette saison-ci au projet de sa vie : avoir un enfant avec Marc Gagnon (Marc Messier).

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Rares sont les actrices qui, comme Marina Orsini, peuvent se targuer de tenir le même rôle depuis 30 ans. Celle qui incarne Suzie Lambert depuis le tout premier épisode de Lance et compte parle de son personnage comme d'une muse et d'un alter ego.

Marina Orsini... (Phoothèque Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Marina Orsini

Phoothèque Le Soleil

Pour les téléspectateurs québécois, Suzie Lambert est née au milieu des années 80. Marina Orsini était alors une mannequin de 16 ans, bientôt 17, et envisageait des études en langues, puisqu'elle maîtrisait déjà l'anglais, le français et l'italien. «J'étais jeune, curieuse, espiègle et ouverte à tout», se souvient l'actrice.

Elle se trouve tout de suite à son aise sur le plateau de Lance et compte, alors dirigé par Jean-Claude Lord. «Il venait du cinéma et avait travaillé aux États-Unis, ce n'est pas pour rien qu'on disait que c'était tourné à l'américaine», indique l'actrice. «Tourner en film et faire un montage ludique, rapide, saccadé, tourner en caméra à l'épaule, on ne faisait pas ça à la télé à l'époque.»

Même si la quincaillerie de plateau a évolué depuis ce temps et que l'équipe s'est soudée de plus en plus, «c'est toujours comme une première fois», illustre-t-elle.

Le hockey, la rivalité Québec-Montréal, les intrigues imaginées par Réjean Tremblay et, avouons-le, les scènes osées rivaient en moyenne 2 800 000 spectateurs à leur écran en 1989 - et plus d'un million aujourd'hui.

Suzie Lambert est devenue une seconde nature pour Marina Orsini. «C'est comme un alter ego, c'est un peu ma muse. Sa vie n'est pas du tout la mienne, mais son énergie de base, sa façon de vivre la vie et d'y réagir me ressemble beaucoup», explique-t-elle.

Le personnage a connu son lot de drames qui contrebalancent souvent le côté sportif de l'émission. Elle nous sort du vestiaire pour nous ramener dans la famille. Après s'être relevée d'un cancer du sein, un segment «extraordinairement difficile et touchant», note Orsini, Suzie revient cette saison-ci au projet de sa vie : avoir un enfant. «[Marc Gagnon et Suzie] passent par des cliniques de fertilité, avec toutes les émotions que ça implique. Je crois que ça va faire du bien à ceux qui sont passés par ces étapes-là.»

L'actrice s'est justement intéressée à ce que vivent des personnalités aimées des Québécois en menant de longues entrevues dans l'émission Marina, à Canal Vie. Un projet que lui a inspiré son travail à la radio, et dont elle a été non seulement l'animatrice, mais la productrice au contenu. «On a tellement besoin de se consoler dans la vie, et c'est souvent en entendant parler des épreuves des autres que ça se fait», indique celle qui a d'autres projets d'émission dans ses cartons.

À 48 ans, Marina Orsini se sent totalement «sur son X» : «Je me sens ben chanceuse d'être exactement là où j'ai envie d'être. Je remercie la vie à tous les jours.»

Lance et compte est diffusé le lundi à 21h à TVA

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer