Toucher à Breaking Bad, une bonne idée?

Saul Goodman, l'avocat véreux et excentrique de Breaking... (Photo fournie par AMC)

Agrandir

Saul Goodman, l'avocat véreux et excentrique de Breaking Bad, est le personnage principal de la série dérivée Better Call Saul, qui se déroule bien avant sa rencontre avec Walter White.

Photo fournie par AMC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Breaking Bad : le chimiste est à mon avis l'une des séries américaines les plus passionnantes des dernières années. Pour parler comme un coach de La voix, je dirais même une des plus singulières. La transformation fascinante de Walter White, un homme simple, sans envergure, en être corrompu, d'une cruauté sans nom, les deux pieds dans la démence, tout ça pour préserver sa famille après sa mort imminente. Une fascination amplifiée par le jeu de Bryan Cranston.

J'ai donc éprouvé un mélange de joie et de vive crainte en apprenant qu'on en détacherait le personnage de Saul Goodman - pas mon préféré -, l'avocat véreux, excentrique et survolté joué par Bob Odenkirk, pour en faire le personnage principal d'une série dérivée, un spin-off, en ondes depuis le 8 février sur AMC, le lundi à 22h (sauf la première, qui était dimanche).

Better Call Saul, comme le slogan de l'avocat dans les publicités, n'est pas une suite de Breaking Bad. On retrouve Goodman, mais bien avant qu'il fasse la connaissance de Walter White. Plus jeune, l'avocat porte alors le nom de Jimmy McGill, qu'il changera plus tard, et tient un bureau minable dans l'arrière-boutique d'un salon de beauté. La carrière de McGill tourne en rond. Le téléphone ne sonne pas, et ses rares clients sont tous des crapules. Que se passera-t-il pour que l'avocat sorte de son trou à rats pour devenir une célébrité? C'est «la» question.

Parmi les nouveaux personnages, on fait la connaissance du frère de Saul, Chuck, son antithèse, un être étrange et attachant, qui n'a pas l'électricité chez lui et qui se protège avec une couverture de survie métallique. L'homme vit dans la peur constante des champs magnétiques.

Reverra-t-on Walter White, son acolyte Jesse Pinkman et sa femme Skylar? Rien n'est exclu. Je peux toutefois vous dire que deux personnages bien connus des amateurs de Breaking Bad refont leur apparition dans les deux premiers épisodes.

J'ai émis de gros doutes sur l'idée de retoucher à l'histoire de Breaking Bad. Ne remplace pas Walter White qui veut. En raison du personnage de Saul, qui désamorçait souvent la gravité des scènes violentes, je m'attendais à une ambiance plus burlesque, maintenant qu'on en fait le héros. C'est à peine le cas, et on reconnaît le ton qui a fait le succès du Chimiste. Même si les deux premiers épisodes m'ont semblé lents, l'univers dépeint par Vince Gilligan et Peter Gould a quelque chose d'addictif, on est happé par leur récit. Et quand arrive le générique de fin, on veut seulement voir la suite.

À mon avis, il est impératif d'avoir suivi Breaking Bad pour apprécier Better Call Saul. Pour comprendre les clins d'oeil et reconnaître les personnages de la première série. Les maniaques qui ont vu Breaking Bad plusieurs fois auront plaisir à remarquer chaque détail reliant les deux séries. Parce qu'avec ces auteurs, rien n'est laissé au hasard, tout est là pour quelque chose. Les initiés savent combien la ricine, ce poison saupoudré ici et là dans la série, a fini par orienter considérablement l'histoire.

Sachez que la version française (doublée en France) est sortie en même temps que la version originale anglaise en Europe sur Netflix. Ici, les deux premiers épisodes sont sur iTunes, mais seulement en anglais. Pour les voir sur Netflix au Canada, il faudra attendre à la fin de la saison, et prier pour qu'ils y soient aussi en français, comme c'était le cas pour House of Cards et Orange Is the New Black. Breaking Bad a été diffusée chez nous en français sur la chaîne AddikTV, mais il est trop tôt pour savoir si celle-ci obtiendra les droits de Better Call Saul.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer