Jean-Luc Mongrain sans cravate à Radio-Canada

Jean-Luc Mongrain avait fait un passage remarqué à... (photo fournie par Ici Radio-Canada télé)

Agrandir

Jean-Luc Mongrain avait fait un passage remarqué à titre de coanimateur à l'émission de Pénélope McQuade. Il se joindra à l'animatrice pour une nouvelle édition de son talk-show, le dimanche à 21h, dès le 24 mai.

photo fournie par Ici Radio-Canada télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Jean-Luc Mongrain avait travaillé dans tous les grands réseaux, sauf à Radio-Canada. Mais c'est en entrant chez le diffuseur public, supposément plus sérieux, qu'il laissera tomber la cravate. Tout l'été, l'homme qui avait fait un passage remarqué comme coanimateur de la semaine à Pénélope McQuade se joindra à l'animatrice pour une nouvelle édition de son talk-show, le dimanche à 21h, dès le 24 mai.

«Nous serons comme un couple qui lit le journal ensemble le matin et qui a des réflexions sur ce qui fait jaser tout le Québec», explique Pénélope McQuade, qui ajoute une cinquième soirée à sa semaine, puisque sa quotidienne sera de retour du lundi au jeudi à compter du 6 avril.

Qu'aura de particulier l'édition dominicale par rapports aux autres soirs? Avec son nouvel acolyte, l'animatrice promet de «parler comme du vrai monde des vrais sujets». Le tandem recevra donc des invités qui ont fait jaser durant la semaine, jouant un peu le rôle de Tout le monde en parle pendant les vacances. «Raif Badawi serait libéré cet été et il serait là le dimanche», extrapole la patronne des variétés, Francine Allaire.

L'association entre Jean-Luc Mongrain et Radio-Canada semblait presque farfelue il y a encore quelques années. Le diffuseur avait tenté une approche après son départ de TQS, mais les discussions n'avaient pas abouti. Depuis, le récipiendaire de 18 trophées Artis est souvent apparu en dehors du cadre des affaires publiques, notamment comme coanimateur de Pénélope McQuade et de Bons baisers de France, ce qui nous a donné l'occasion de voir «l'autre» Jean-Luc Mongrain, le blagueur capable d'autodérision, le gentleman décontracté, à mille lieues de ces colères épiques qui l'ont jadis rendu célèbre. C'est ce Mongrain qu'on verra cet été.

De là à renier ce qu'il est, jamais. «Je vais continuer d'être ce que je suis, avec un sourire», confiait-il mardi en conférence de presse. Même s'il sera question de politique et d'enjeux sociaux, Jean-Luc Mongrain ne se prêtera pas à des empoignades avec les invités, mais ne donnera pas pour autant dans la complaisance.

Pour Mongrain, il s'agit d'un retour en force, puisqu'il anime en plus le magazine judiciaire Indemnes? sur Investigation, et que Canal D diffusera dimanche à 19h son documentaire Coupable ou malade, sur le traitement réservé par la justice aux personnes atteintes de troubles mentaux. On l'a même vu au Ti-Mé Show vendredi soir dernier.

C'est dire que Christiane Charette, qui avait le champ libre durant les vacances, aura maintenant de la compétition dans la case horaire du dimanche à 21h, qu'elle occupe à Télé-Québec avec 125, Marie-Anne. L'émission, justement fréquentée par des invités qui font l'actualité, devra-t-elle se contenter des restes dont Pénélope ne voudra pas? Et même si Télé-Québec décidait de la changer de case horaire, 125, Marie-Anne aura certainement moins de pouvoir de négociation.

C'est Dominique Chaloult, qui vient de passer de Télé-Québec à Radio-Canada, qui avait convaincu Christiane Charette de revenir à la télé. La compétition étant ce qu'elle est, voici qu'elle lui oppose un gros canon qui joue dans les mêmes talles.

La grille estivale d'ICI Radio-Canada Télé commence à prendre forme. Outre le jeu Des squelettes dans le placard, de retour pour une 10e saison, on devrait savoir bientôt qui animera la nouvelle quotidienne de fin d'après-midi, Par ICI l'été, qui remplace Cap sur l'été, et qui proviendra du parvis de la tour de Radio-Canada à Montréal dès le 5 mai.

Pénélope McQuade ignore si elle utilisera l'option de son contrat lui permettant de prendre quelques jours de vacances durant l'été, une décision qui avait soulevé une certaine controverse l'an dernier. «Quand on n'est pas en ondes, les gens pensent qu'on ne travaille pas, mais on fait beaucoup de choses», explique-t-elle. Diffusée juste après Viens-tu faire un tour? avec Michel Barrette le dimanche soir, l'émission sera enregistrée le vendredi dans les mêmes décors, avec l'orchestre en studio.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer