Québec Western: les nuances du country

Marie-Hélène Taschereau et Melissa Maya Falkenberg animent Québec... (Photo Lucas H. Rupnik)

Agrandir

Marie-Hélène Taschereau et Melissa Maya Falkenberg animent Québec Western à Télé-Québec.

Photo Lucas H. Rupnik

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Deux passionnées ont décidé d'aller au-delà de l'image simpliste qu'on peut avoir du country en montrant qu'en plus de la musique, qui se décline en une quinzaine de styles distincts, ce style constitue une culture vivante, qui a fait des racines partout au Québec.

Melissa Maya Falkenberg et Marie-Hélène Taschereau ont affirmé leur passion pour le country en sillonnant la province pour écrire le livre Québec Western, ville après ville. Celle-ci remontait toutefois à bien plus loin. Pour Mélissa Maya, c'est un cours sur l'histoire de la musique américaine qui a tout déclenché, lui a donné l'envie de partir sur la route des États-Unis et de créer l'émission de radio Folk moi, folk toi. Marie-Hèlène, férue d'Histoire et de chevaux, est plutôt arrivée au country en s'intéressant à la musique traditionnelle québécoise, qui a souvent flirté avec celui-ci.

L'occasion d'écrire un livre, un rêve qu'elles caressaient pour leurs vieux jours mais qui s'est réalisé plus tôt que prévu, les a fait plonger au-delà de la musique, dans l'univers des clowns de rodéo, d'un Grandeur nature inspiré de la ruée vers l'or et du Rodéo Mécanic, qui rallie des milliers de motocyclistes.

«Ça nous semblait naturel d'amener ça à la télé. C'est tellement visuel comme sujet!», souligne Mélissa Maya. D'autant plus que les deux jeunes femmes travaillent depuis une dizaine d'années devant et derrière la caméra pour diverses émissions. Marie-Hélène, qui a fait partie du groupe d'humoristes Les moquettes coquettes, a entre autres été reporter à Sucré Salé, alors que sa collègue a été journaliste à La Voix.

Le roadtrip s'est donc poursuivi pour les deux complices, qui ont commencé la saison de Québec Western par un reportage au fameux festival western de Saint-Tite. «C'était un peu pour faire un cours 101 du country, avant d'aller dans des directions plus inusitées», explique Mélissa Maya. On les verra notamment dans un rassemblement rockabilly et monter à cheval à la ferme du Joual Vair, un «dude ranch» où l'on peut expérimenter la vie de cowboy.

Chaque semaine, une entrevue avec une étoile du country, comme l'Acadien Cayouche, permettra de parler musique. «C'était important pour nous de présenter autant des pionniers, comme Roger Miron et Paul Daraîche, que des groupes actuels comme les Mountain Daisies», indique Marie-Hélène. Il n'y a pas de prestations musicales, toutefois. C'est plutôt la musique originale de Peter Venne qui fera voyager le téléspectateur à travers toutes les nuances de la musique qu'elles affectionnent.

Elles ont aporté un soin particulier aux images, à la forme esthétique. «On a voulu redonner des lettres de noblesse au country», résume Marie-Hélène.

Québec Western est diffusé le mardi à 19h30 à Télé-Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer