Catherine Brunet: en gang au chalet

Les six amis du Chalet.... (Photo fournie par VRAK TV)

Agrandir

Les six amis du Chalet.

Photo fournie par VRAK TV

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Si les jeunes qui écoutent le nouveau téléroman Le chalet à VRAK ferment les yeux quelques minutes, ils reconnaîtront peut-être les voix françaises d'Emma Stone (Spider-man), Jennifer Laurence (Hunger Games) et Raiponce dans celle de Catherine Brunet.

Depuis qu'elle est toute petite, la comédienne partage sa vie entre le doublage, les tournages et ses amis. Sa première apparition télé remonte à il y a 20 ans, dans une publicité de McDo, est toujours diffusée à l'étranger. «Encore récemment, j'ai reçu un chèque de Russie ou d'Italie [pour cette publicité]», indique-t-elle.

On entendra sa voix prochainement dans la série Inspecteur Gadget, dans le film Focus mettant en vedette Will Smith et dans le film d'ados The Duff. «On n'a pas l'occasion de tourner un film par semaine dans la vie. Alors que le doublage me permet d'expérimenter tellement de personnages, de sortes de jeux différents. Quand j'étais petite, tous les dinosaures en plastique avaient une voix différente», souligne la comédienne.

Alors qu'elle aurait pu s'enfler la tête avec son début de carrière précoce, Catherine Brunet est simplement heureuse de faire ce qu'elle aime. «On fait de l'argent jeune, on est dans un monde d'adultes, mais j'ai un entourage extraordinaire. Ma famille est très terre-à-terre, pas du tout impressionnée par ce milieu-là», explique-t-elle.

Au cégep, elle tournait de front dans Le monde de Charlotte, où elle tenait le rôle-titre, dans Ramdam, en plus de faire beaucoup de doublage. «C'était un peu fou, admet-elle, donc je n'ai pas continué mes études. J'ai suivi des cours de danse et de chant en parallèle, j'essaie de faire ma propre école.»

Elle a justement dû chanter lors du doublage du dernier Hunger Games, alors que son personnage du Chalet est étudiante en danse. Dans le téléroman, Catherine joue Catherine... «Chalet part un peu de nous, explique-t-elle. Je travaillais avec la gang de Passez Go pour la série Web Juliette en direct, et ils ont rencontré mes amis en dehors du travail, et c'est parti de là, je crois.»

Interpréter celle qui vient brouiller les cartes dans la bande d'amis d'enfance mordus de ski et de planche du Chalet n'a pas été chose facile. «Dans la vie, tous les six [Julianne Côté, Sarah-Jeanne Labrosse, Antoine Pilon, Félix-Antoine Tremblay, Karl Walcott et elle-même], on se connaît depuis très longtemps. Dans la fiction, il fallait souvent que je me retienne de ne pas trop embarquer.»

Le texte, signé Kadidja Haïdara, mélange drame, romance et humour. «C'est très drôle, mais pas clownesque. Dans les situations qu'on vit de 18 à 20 ans, il y a souvent beaucoup de drame», note Catherine, qui se reconnaît encore, à 24 ans, dans le type de situations que vivent les personnages.

«Je réécoute encore des films et des séries comme Pari cruel, Mean Girls, Les frères Scott, Dawson, Gossip Girl», souligne-t-elle.

Le Chalet est diffusé le mardi à 17h30 à VRAK.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer