The Walking Dead: les zombies millionnaires

C'est le comédien britannique Andrew Lincoln qui incarne... (Photo Frank Ockenfels 3/AMC)

Agrandir

C'est le comédien britannique Andrew Lincoln qui incarne Rick Grimes, personnage principal de la série The Walking Dead, le shérif adjoint d'une petite ville de Géorgie qui se retrouve au beau milieu d'une invasion de morts-vivants.

Photo Frank Ockenfels 3/AMC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Plusieurs croyaient que les gens d'AMC, qui nous ont entre autres donné Breaking Bad et Mad Men, étaient tombés sur la tête quand ils ont décidé en 2010 d'adapter la bande dessinée d'horreur postapocalyptique The Walking Dead au petit écran. Quatre ans plus tard, le réseau américain est loin de regretter sa décision, engrangeant des millions de dollars grâce à ses zombies sanguinolents.

La série s'inspire des aventures sur papier du shérif adjoint Rick Grimes et de son fils Carl, qui paraissent chaque mois depuis 2003 sur Image Comics. Le scénariste Robert Kirkman, qui fait aussi partie de l'équipe de production de la série, et le dessinateur Charlie Adlard, font un tabac avec cette BD ultraviolente qui rivalise régulièrement avec les gros canons de Marvel et de DC Comics au chapitre des ventes.

L'histoire débute quand Rick, interprété par le comédien britannique Andrew Lincoln, sort du coma dans un hôpital d'Atlanta pour se rendre compte que les morts reviennent à la vie, qu'ils attaquent les vivants et que la société telle qu'on la connaît n'existe plus.

Après avoir réussi à quitter son hôpital infesté de zombies, le héros finit par retrouver sa femme Lori et son fils Carl, qui se sont joints à un groupe de survivants. La bande tente alors tant bien que mal de se protéger non seulement des morts, mais aussi des vivants, puisqu'elle croisera également d'autres groupes de survivants souvent encore plus menaçants.

Ainsi, Shane, l'ex-coéquipier de Grimes joué par Jon Bernthal, Philip Blake, alias le «Gouverneur», joué par le Britannique David Morrissey, et des groupes comme les «Claimers» et les «Chasseurs» croiseront tour à tour le chemin des survivants.

Plusieurs personnages, même certains auxquels le public est très attaché, trouveront la mort au fil des épisodes aux griffes de ces antagonistes qui leur donneront autant, sinon plus de fil à retordre que les créatures putréfiées aux dents acérées.

Des libertés

Cependant, au grand dam de plusieurs amateurs du comic américain, la série télé prend certaines libertés par rapport au produit original, ajoutant des intrigues inexistantes dans la bande dessinée, en gommant d'autres et changeant le destin de plusieurs personnages.

La jeune Sophia par exemple, fort bien jouée par Maddison Lintz, meurt après seulement 13 épisodes. Elle est toutefois bien vivante et demeure toujours un personnage central des intrigues actuelles de la BD, qui a quelques années d'avance sur son petit frère télévisuel.

Des personnages absents de la bande dessinée s'ajoutent également à la distribution, notamment le Dr Edwin Jenner et Daryl Dixon, un redneck au grand coeur et aux yeux bleus armé d'une arbalète. Daryl, joué par Norman Reedus, est d'ailleurs vite devenu le personnage chouchou des fans.

La deuxième moitié de la cinquième saison de The Walking Dead débutera le 8 février sur AMC. La première de la saison, le 12 octobre, avait attiré un nombre record de 17,29 millions de téléspectateurs, et la série retient régulièrement l'attention de plus de 14 millions de paires d'yeux.

Ces cotes d'écoute permettent à AMC de demander 326 000 $ pour 30 secondes de publicité durant l'émission, ce qui selon le magazine Variety lui amène des revenus de 11 millions $ par épisode. De quoi largement compenser les coûts de production de chaque épisode, évalués à 2,8 millions $.

***

Fiche signalétique

Titre: The Walking Dead

Provenance: États-Unis

Année de création: 2010

Nombre de saisons: 5 (59 épisodes)

Durée de chaque épisode: de 42 à 45 minutes

Créateur: Frank Darabont

Interprètes: Andrew Lincoln, Steven Yeun, Norman Reedus, Danai Gurira, Chandler Riggs, Lauren Cohan, Michael Cudlitz, Emily Kinney, Maddison Lintz, Jon Bernthal, David Morrissey, Sarah Wayne Callies

Résumé: En Géorgie, le shérif adjoint Rick Grimes et un groupe de rescapés tentent de survivre dans un monde frappé par une épidémie faisant que les morts reviennent à la vie transformés en créatures qui attaquent les humains. Dans leur odyssée à travers le sud des États-Unis, Rick et son groupe devront se défendre contre ces morts-vivants et contre d'autres groupes de survivants plutôt hostiles.

Le Québec traîne la patte...

Comme certains morts-vivants qui se déplacent laborieusement dans la télésérie The Walking Dead, les chaînes québécoises traînent la patte lorsqu'il est question de la série vedette du réseau AMC.

Près de quatre ans après le début de la version française en France et en Belgique et trois ans après le début de sa diffusion en Suisse, aucune chaîne québécoise n'a encore mis à son horaire la série la plus populaire aux États-Unis dans la langue de Molière.

Dans la version française, c'est Tanguy Goasdoué, reconnu pour doubler les voix de Rory Cochrane et de Jacky Chan au cinéma, qui est la voix du héros Rick Grimes alors qu'Emmanuel Karsen, qui double également Sean Penn au grand écran, prête sa voix au populaire Daryl Dixon.

Pour l'instant cependant, à moins d'écouter la série dans sa version originale, les amateurs québécois francophones de l'univers post-apocalyptique de The Walking Dead doivent se rabattre sur les DVD de la série, dont les quatre premières saisons sont accessibles en version bilingue, ou sur les téléchargements illégaux.

Pendant ce temps, nos cousins français auront droit à la version française de la saison actuelle, la cinquième, à partir du mois de mai sur la chaîne OCS Choc, qui en diffuse présentement une version sous-titrée 24 heures après la présentation des épisodes originaux sur AMC.

Après avoir joué dans quelques films et séries... (Photo Gene Page/AMC) - image 3.0

Agrandir

Après avoir joué dans quelques films et séries télé, Madison apparaîtrale 6 février dans la série Bosch d'Amazon Prime, qui met en scènele détectivecréé par l'écrivain Michael Connelly.

Photo Gene Page/AMC

Madison Lintz dans son rôle de Sophia Peletier,... (Photo Gene Page/AMC) - image 3.1

Agrandir

Madison Lintz dans son rôle de Sophia Peletier, transformée en zombie dans la série The Walking Dead, saison 2, épisode 7.

Photo Gene Page/AMC

Madison Lintz: une jeune fille à travers les morts-vivants

Le personnage de Sophia Peletier, une fille de 12 ans dont la transformation en zombie et la mort représentent l'une des scènes les plus frappantes de la deuxième saison de The Walking Dead, a marqué plusieurs amateurs de la télésérie. La jeune comédienne américaine Madison Lintz, maintenant âgée de 15 ans, a accepté de répondre par courrier électronique aux questions du Soleil sur son expérience dans le monde des morts-vivants.

Pas surprenant que Madison ait commencé à jouer dans des publicités dès l'âge de six ans, puisque maman, Kelly Collins-Lintz, est aussi comédienne, ayant tourné dans plusieurs films et téléséries, notamment l'adaptation cinématographique de Brume de Stephen King, Nous sommes les Miller et la série Surface. Quant à son père Marc Lintz, il agit un peu comme responsable des communications pour Madison et ses frères et soeurs.

«Ma mère a joué un très grand rôle pour m'aider à devenir comédienne et elle a aussi aidé tous mes frères et soeurs dans le monde du spectacle», explique Madison, dont les petits frères Macsen et Matt et la grande soeur Mackenzie ont également joué divers rôles à la télé et au cinéma. Mackenzie interprète Norrie dans la série télé Le dôme, également inspirée de l'oeuvre de Stephen King.

«J'adore regarder Mackenzie à la télé, mais j'avoue que je n'ai jamais pensé travailler avec elle sur un projet. Mais ce serait sûrement agréable s'il y avait une bonne occasion», affirme Madison, qui avoue cependant qu'elle n'aime pas se regarder elle-même à la télé.

Auditions vidéo

Avant d'obtenir à 11 ans le rôle de Sophia, Madison ne connaissait pas du tout The Walking Dead. «Je n'en avais jamais entendu parler et je n'avais pas lu la bande dessinée. Ma mère a enregistré une vidéo dans notre sous-sol et j'ai obtenu le rôle. Ça a été aussi simple que ça», avoue-t-elle.

Les entrevues se passent d'ailleurs souvent par vidéo et courrier électronique pour les Lintz, qui résident en banlieue d'Atlanta alors que les principaux studios de cinéma sont en Californie. Pour The Walking Dead, Madison a eu la chance de tourner près de chez elle, puisque l'action se déroule en Géorgie et que la série est tournée dans l'État de la pêche.

«C'était bien, car tous les comédiens et toute l'équipe de tournage ainsi que les producteurs étaient très gentils et protecteurs avec les jeunes acteurs comme moi», indique celle qui a partagé l'écran avec Chandler Riggs, un autre jeune comédien de la Géorgie qui interprète Carl Grimes. «On ne se connaissait pas, moi et Chandler, mais nos familles sont devenues amies durant le tournage», précise-t-elle.

La jeune comédienne avait provoqué un sourire attendri chez plusieurs fans de la série quand elle avait déclaré à la blague lors d'une convention que le comédien Norman Reedus était son ami de coeur. «Ummmmm oui! Il est aussi sympa qu'il en a l'air!» affirme-t-elle aujourd'hui au sujet de celui qui interprète Daryl, le favori de ces dames dans la série.

Un peu triste

Elle indique aussi que c'est par sa mère qu'elle a appris le décès de son personnage au 13e épisode de la deuxième saison. «L'équipe a appelé ma mère quelques mois avant pour l'annoncer et oui, j'étais un peu triste.»

Madison a eu la «chance» de devenir elle-même un zombie grâce au travail du maquilleur Greg Nicotero et de son équipe. «Un processus très détaillé qui prenait plusieurs heures chaque fois», souligne-t-elle à propos de la fameuse scène où elle sort d'une grange après être devenue une morte-vivante.

On lui a aussi permis de conserver des cartes, des poupées et des bijoux qui avaient été utilisés durant le tournage. «Mais malheureusement, je n'ai pas la poupée originale de Sophia! Celle-là, AMC l'a gardée!»

Même si le personnage de Sophia n'est jamais décédé et est toujours un élément important de la bande dessinée The Walking Dead, Madison Lintz continue d'adorer la série télé, même si elle n'y joue plus. «C'est une série fantastique, et les fans sont fantastiques.»

De The Walking Dead à Bosch

Après avoir joué dans quelques films et séries télé, Madison apparaîtra le 6 février dans la série Bosch d'Amazon Prime, qui met en scène le détective Hyeronimus Bosch. Elle y joue Maddie, fille du limier popularisé dans les romans de Michael Connelly.

«Nous venons tout juste de terminer le tournage de la première saison. Ce n'est pas bien différent que de jouer dans The Walking Dead, sauf que je suis un peu plus vieille et qu'il n'y a pas des zombies qui courent partout!» conclut celle qui prend présentement une courte pause des tournages afin de terminer son année scolaire.

Une série et ses dérivés

La grande popularité de The Walking Dead a incité le réseau AMC à créer quelques émissions dérivées de sa série vedette. Du talk-showqui suit chaque épisode en passant par une version en noir et blanc de la série jusqu'à une nouvelle série se déroulant dans le même univers postapocalyptique, les fans ne semblent pas se lasser des morts-vivants issus de l'imagination de Robert Kirkman.

Talk-show

Depuis la seconde saison, la diffusion de chaque épisode de The Walking Dead est suivie du talk-show Talking Dead, présenté en direct. L'humoriste Chris Hardwick y accueille des comédiens et des membres de l'équipe de la série et d'autres vedettes pour discuter de l'épisode qui vient de prendre fin.

Attirant plus de quatre millions de spectateurs chaque semaine, l'initiative a été tellement populaire qu'AMC l'a répétée en ramenant Hardwick pour animer un talk-show intitulé Talking Bad après chaque épisode de la saison finale de Breaking Bad.

En 2013, AMC a aussi décidé de faire un clin d'oeil à la bande dessinée monochrome de Robert Kirkman et Charlie Adlard en présentant des reprises de The Walking Dead en noir et blanc, histoire de rendre l'ambiance de la télésérie encore plus lugubre.

Cobalt

Le plus important projet d'AMC dérivé de The Walking Dead demeure cependant Cobalt, une nouvelle série qui se déroulera dans le même univers, mais ne sera pas basée sur les intrigues de la bande dessinée.

L'histoire se dérouleradans la région de Los Angeles et pourrait débuter peu de temps après l'apocalypse qui a amené les morts à revivre et à devenir des créatures meurtrières.

Le personnage principal, un professeur nommé Sean Cabrera, sera joué par l'acteur néo-zélandais Cliff Curtis (Nous étions guerriers). La distribution inclura également les jeunes comédiens Alycia Debnam-Carey et Frank Dillane, ce dernier ayant déjà joué un Voldemort adolescent dans Harry Potter et le prince de sang-mêlé.

Créée par Robert Kirkman et Dave Erickson, Cobalt devrait être diffusée à l'automne, un épisode pilote ayant déjà été tourné au cours des derniers mois.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer