«L'opineur du chef» Denis Baril est décédé

L'animateur bénévole de CKRL Denis Baril était aussi guitariste... (Photo Michel Simard)

Agrandir

L'animateur bénévole de CKRL Denis Baril était aussi guitariste à ses heures.

Photo Michel Simard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) Un monument de la radio communautaire à Québec s'est éteint mardi. Denis Baril, qui était à la barre de l'émission L'opineur du chef, à CKRL, depuis une trentaine d'années, est décédé à l'âge de 60 ans.

Ce sont ses enfants, Antoine et Geneviève Baril, qui en ont fait l'annonce sur Facebook. «Notre bien-aimé Opineur du chef a été emporté par le cancer et laisse derrière lui une vie extraordinaire remplie d'accomplissements et de moments magiques partagés avec chacun de nous», ont-ils témoigné, ajoutant qu'il avait choisi d'être discret sur son état de santé «afin de ne pas blesser ceux qu'il aime et de rester centré sur le positivisme jusqu'à la fin».

Les témoignages de fidèles auditeurs n'ont pas tardé à affluer sur la page Facebook de l'animateur bénévole, aussi fonctionnaire dans sa vie professionnelle. La fin discrète de son émission de radio, en septembre, avait causé tout un émoi à la station, se souvient Tanya Beaumont, directrice de la programmation à CKRL (89,1). «Beaucoup écoutaient CKRL exclusivement pour son émission», a-t-elle raconté, mercredi, au Soleil.

La case horaire du jeudi, entre 20h et 22h, restera à jamais marquée par la passion de Denis Baril, qui s'est constitué petit à petit un important bassin d'auditeurs. Ses baladodiffusions ont continué d'être les plus téléchargées, même plusieurs mois après la fin de sa collaboration pour des raisons de santé, note Tanya Beaumont. L'animateur s'est d'ailleurs vu décerner en novembre dernier deux distinctions, soit le prix Bravoure lors du congrès de l'Association des radios communautaires du Québec, et le prix Jean-Louis-Dubé remis par CKRL lors de son assemblée générale annuelle.

L'opineur du chef, qui a commencé à la mise en ondes il y a une quarantaine d'années, dans les débuts de la station, s'est fait une niche dans la musique «pré et post Woodstock» dès 1985. «Il faisait ça avec passion, avec amour, pour faire du bien aux gens, il n'avait pas besoin d'être remercié en retour», a témoigné Tanya Beaumont. «Il était très humble par rapport à ça, comme s'il ne comprenait pas à quel point les gens étaient attachés à lui et à son émission.» Sur Internet, ils ont été nombreux à souligner sa grande gentillesse et sa chaleur humaine.

Un passionné

Denis Baril était aussi guitariste à ses heures. Il était membre de la formation musicale XL3, avec Alain Audet et Réjean Julien. Il a aussi réalisé plusieurs évènements à Québec à travers les années, dont plusieurs spectacles-bénéfice pour Centraide, La grande manigance de l'an 2000, Les rendez-vous d'août et Les rendez-vous du Roi. Il était l'auteur du conte musical et théâtral Les chroniques de la rue du Roi. «Il était passionné dans tout ce qu'il faisait», a souligné Tanya Beaumont.

Le musicien travaillait d'ailleurs à un album solo rassemblant ses compositions personnelles, dans un registre ambiant planant métissé de musiques du monde. Le disque devrait être vendu sous peu chez le disquaire Sillons, mais en attendant, on peut voir quelques-unes de ses pièces sur YouTube (goo.gl/AD70xp).

CKRL rendra hommage à Denis Baril jeudi soir, en ondes, dans son créneau horaire habituel de 20h à 22h. Ceux qui le désirent sont invités à téléphoner en studio durant cette émission spéciale au 418 640-1586.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer