Benoît Brière: appelez-le madame

À Super Écran, Benoît Brière se glissera dans... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

À Super Écran, Benoît Brière se glissera dans la peau de Madame Lebrun, une veuve, mère de plusieurs enfants, qui se plaît à se mêler de tout ce qui ne la regarde pas.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Montréal) Vingt ans après avoir joué une mère dans les publicités de Bell, Benoît Brière endossera de nouveau un rôle de femme dans une comédie. Prévue pour juin à Super Écran et tournée de mars à mai, Madame Lebrun est l'adaptation de Mrs Brown's Boys, une comédie irrévérencieuse de la BBC Écosse.

«J'aurai plus gagné ma vie en femme qu'en gars!» a blagué Benoît Brière, qui a aussi joué sur scène dans La cage aux folles et Hosanna. Dans Madame Lebrun, il sera une veuve, mère de plusieurs enfants, qui se plaît à se mêler de tout ce qui ne la regarde pas. «Elle est épouvantable! Elle veut garder la mainmise sur les membres de sa famille. Elle a beaucoup de misère avec ses brus et ses peut-être futurs gendres. Ce n'est pas la famille qui est dysfonctionnelle, c'est la mère!»

La Mrs Brown de la version originale est jouée par l'humoriste irlandais Brendan O'Carroll, qui signe aussi les textes. L'adaptation sera calquée presque mot pour mot sur les dialogues originaux, et traduite par Maryse Warda. Une rareté à la télé : René Richard Cyr assure la mise en scène et la script-édition. «Je pense depuis longtemps que Benoît Brière mérite d'avoir une sitcom qui le met en valeur. C'est un naturel pour lui cette série», se réjouit le metteur en scène.

Madame Lebrun, qui compte 10 épisodes de 30 minutes sans publicité, marque le retour à la télé d'une comédie de situation tournée devant public, un genre qu'on ne voyait plus depuis la fin de Km/h et Histoires de filles à TVA et, par le fait même, d'une forme de burlesque. La série a cette particularité de conserver les fous rires du tournage plutôt que de les garder pour les bloopers.

Benoît Brière se souvient d'un tournage de La petite vie où Marc Messier a fait tomber des cadres sur le mur en fermant la porte trop fort. Bon pour les bloopers, mais pas pour la série. «Dans le cas de Madame Lebrun, on aurait continué. On sait quand on part, on ne sait pas quand on finit. La scène est tournée en entier, advienne que pourra.»

Des auditions se tiennent actuellement pour combler les autres personnages. Benoît Brière se réjouit de voir que Super Écran souhaite devenir «une sorte de HBO Québec, de Netflix Québec» en commandant des séries originales québécoises. Deux autres sont prévues en 2015 : Patrice Lemieux 24/7, mettant en vedette le personnage de joueur de hockey de Daniel Savoie, et une troisième qui sera annoncée plus tard.

***

Un nouveau Serge Boucher

Excellente nouvelle pour ceux qui ont aimé Aveux et Apparences : le dramaturge Serge Boucher signe une nouvelle série intitulée Feux, qui sera présentée sur ICI Radio-Canada Télé. Très peu de détails ont filtré sur cette série de 10 épisodes d'une heure, mis à part qu'elle sera produite par André Dupuy, qui avait produit les deux précédentes chez Pixcom, mais qui a fondé sa propre boîte depuis, Amalga. Et avec Serge Boucher dans le décor, on devine aisément qu'il s'agira d'une histoire familiale. Aucune date de diffusion n'a été encore fixée. À la grande déception de plusieurs, Serge Boucher avait dû abandonner Autopsie, série qui devait conclure sa trilogie télévisuelle.

***

Victoire de Lance et compte

Sans surprise, c'est bien Lance et compte qui remporte la bataille du lundi à 21h, ralliant 1 072 000 amateurs pour le premier épisode à TVA. Avec ses 760 000 téléspectateurs, Nouvelle adresse a néanmoins obtenu son meilleur score depuis son entrée en ondes à l'automne, sur ICI Radio-Canada Télé. Yamaska reste l'émission la plus regardée du lundi avec 1 250 000 fidèles à TVA, contre L'auberge du chien noir, qui en a retenu 750 000 sur ICI RC Télé. Sur V, Ce soir tout est permis a été vue par 688 000 irréductibles, sa plus faible performance de la saison. À Québec, les sondages d'automne par cahiers d'écoute confirment la suprématie du TVA Nouvelles de Pierre Jobin, suivi par 144 000 fidèles contre Le téléjournal Québec de Bruno Savard, vu par 62 000 à 18h et par 40 000 à 18h30.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer