Émile Proulx-Cloutier: la musique dans l'aventure humaine

Émile Proulx-Cloutier incarne Samuel Pagé, le nouveau professeur...

Agrandir

Émile Proulx-Cloutier incarne Samuel Pagé, le nouveau professeur de musique dans 30 vies.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) La musique est loin d'être synonyme de récréation pour le prochain professeur en vedette dans 30 vies. «Il a ses élèves en haute estime et va être aussi exigeant avec eux que le prof de math l'est avec sa classe ou le coach de football avec son équipe», avertit Émile Proulx-Cloutier, qui tiendra le rôle de Samuel Pagé dès janvier.

Rigoureux, sans toutefois être désagréable, ce nouveau personnage «à rebrousse-poil, baveux, très franc», fera des liens entre la musique et d'autres matières, comme l'histoire, la sociologie, la science, question de souligner l'importance de l'art dans la grande aventure humaine.

«Dans le premier épisode, il parle de Gershwin, juif, et de ses parents qui ont fui la Russie. Dans un autre, de Dave Brubeck, un jazzman blanc, une grande star aux États-Unis qui s'est beaucoup battu pour les droits civiques des Noirs», donne en exemple Proulx-Cloutier, dont le personnage abordera même les prédispositions biologiques des grands musiciens.

Même s'il ne sera pas aussi prononcé que dans certaines séries américaines où les élèves deviennent de véritables mini-vedettes, il y aura tout de même un petit côté pop à cette saison de 30 vies, où les jeunes recrutés pour former la classe de Samuel Pagé ont tous des talents musicaux.On y entendra quelques classiques de la chanson québécoise, possiblement des compositions originales, mais rien signé par Émile Proulx-Cloutier, qui mène de front des carrières d'acteur et d'auteur-compositieur-interprète.

Il fait d'ailleurs une pause dans sa tournée Aimer les monstres pour tourner le téléroman de Fabienne Larouche.Le fils des comédiens Danielle Proulx et de Raymond Cloutier rêvait d'être chef d'orchestre à l'adolescence, mais ne s'imaginait pas capable de composer des chansons. «J'ai longtemps pensé que la musique resterait de l'ordre de l'intime pour moi», résume-t-il.

Autant dans ses chansons que dans ses projets de réalisation, on dénote un intérêt marqué pour l'adolescence. «C'est une période de la vie où les plaques tectoniques bougent en dedans. De la mienne, je garde une puissante mélancolie», souligne-t-il.

Le documentaire Les petits géants, qu'il a co-réalisé avec sa conjointe Anaïs Barbeau-Lavalette, a mis en lumière le parcours de cinq jeunes de plusieurs cultures issus d'un quartier défavorisé de Montréal, alors qu'ils préparaient un spectacle inspiré de l'opéra Un bal masqué de Verdi. Le plancher des vaches, qui devrait sortit au cinéma au printemps, montre trois adolescents pendant leur apprentissage sur une ferme école.

«Les ados sont confrontants et inspirants, chez eux il y a moins de bullshit que chez les adultes», note Proulx-Cloutier. Même s'il n'a jamais enseigné, on ne doute pas qu'il sera à sa place dans son rôle de professeur. On peut le suivre à emileproulxcloutier.com

La nouvelle saison de 30 vies, présenté du lundi au jeudi à 19h à ICI Radio-Canada télé, commencera le 5 janvier.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer