Mickaël Gouin à SNL: une nouvelle, un gag

L'introduction du duo Guillaume Girard-Mickaël Gouin amène une nouvelle...

Agrandir

L'introduction du duo Guillaume Girard-Mickaël Gouin amène une nouvelle dynamique à SNL Québec.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Ceux qui ont écouté le dernier SNL Québec ont remarqué que deux nouveaux visages, ceux de Guillaume Girard et Mickaël Gouin, livrent maintenant les Nouvelles SNL, dans l'esprit mordant du «Weekend Update» de la version originale américaine. Nous avons invité le second, qui fait partie de l'équipe de scripteurs depuis les tout débuts, à faire le point sur son aventure télévisuelle.

«Je ne savais pas jusqu'à quel point les auteurs travaillaient dans l'ombre, souligne l'acteur et improvisateur, qui n'avait écrit jusqu'alors que ses propres projets. «Les textes peuvent être facilement blâmés si le show est mauvais, alors que si c'est bon, on félicite les acteurs», constate-t-il.

Il a rapidement connecté avec les autres auteurs, auxquels il voue une véritable admiration : «On s'est rendu compte que c'est ensemble qu'on passerait au travers. C'est vraiment une très grosse machine, beaucoup de gens attendent ce spectacle-là, pour l'aimer et pour le détester.»

Gouin ne s'en cache pas, l'équipe ressent une certaine pression, même si, théoriquement, elle opère un laboratoire d'expériences humoristiques et non un spectacle léché comme le Bye Bye. «SNL, au début, à New York, c'était six comédiens, huit auteurs et deux trois perruques. On est exactement là-dedans. Donnez-nous 40 ans et on sera aussi bons», plaide-t-il.

Depuis les débuts de l'émission québécoise, c'est un des six jeunes comédiens maison, Mathieu Quesnel, qui devait apprendre et jouer les textes écrits le jour même de la diffusion pour Les Nouvelles SNL. L'introduction du duo Girard-Gouin lui permet de respirer, et amène une nouvelle dynamique à l'émission. «Guillaume est très cynique et sérieux, alors j'ai voulu faire un personnage plus verbeux et moqueur. Si je suis trop motivé par quelque chose, il peut me ramener sur terre», indique Gouin.

Les Nouvelles en tant que telles sont «une parenthèse, un petit spectacle en soi, sur le mode "une nouvelle, un gag"», explique-t-il. Des personnages comme celui de Page Beaulieu, interprétée par Katherine Levac, sont amenés à y faire des interventions sous forme de chroniques.

La nouvelle formule, sacrée «deuxième segment le plus populaire de la dernière émission», semble bien fonctionner. Il faut dire qu'il s'agit d'un des rares moments de satyre humoristique sur l'actualité à la télé québécoise en ce moment.

Mickaël Gouin tourne présentement dans la nouvelle comédie Mon ex à moi, où il forme un trio d'amis avec les comédiennes Catherine Paquin-Béchard et Sophie Desmarais. «On y plonge dans le néant des ruptures amoureuses, alors que Sophie se lance dans un abracadabrant périple pour reconquérir son ex», raconte le comédien. Celui qu'on a pu voir dans 19-2, Les bobos, La Galère et Les jeunes loups y interprétera un jeune journaliste volage, qui ne veut pas s'engager.

Ce soir à 21h à Télé-Québec, SNL Québec mettra en vedette Patrick Huard et Damien Robitaille en musique. L'émission sera en rediffusion le vendredi 28 novembre à 22 h. Le prochain invité, le 13 décembre, sera Guy A. Lepage.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer